La désinformation qui crée l'angoisse

Publié par Mine le 21.01.2020
80 lectures

Bonjour a tous,

Pour commencer je ne sais vraiment pas naviguer sur ce site xD pour raconter un peu ma vie ou partager mon expérience avec vous je ne savais pas s'il fallait que je fasse un blog ou un forum ou ...bref

Tout d'abord je tire chapeau a tout ces gens qui vivent avec le VIH ,je ne vais pas vous mentir j'étais et je suis encore dans doute même maintenant très mal informé sur le sujet,mais je voulais tout de même faire savoir aux personnes séropositifs que je leur porte tout mon soutien ,ma haute estime et compassion 

J'ai lu beaucoup de témoignages et je voudrais a mon tour vous partager mon expérience pour..vider un peu mon sac ? Bref je voulais en parler

Je suis une jeune fille de 24ans et je suis algérienne,j'ai vécu toute ma vie en Algérie

Bref rendu a l'âge adulte j'ai voulu avoir ma première expérience sexuelle, je l'ai eu il ya tout juste quelques mois , il faut savoir qu'ici en Algérie la sexualité est un énorme tabou ,nous sommes abstinents et cela , jusqu'au mariage 

J'ai eu peur des préjugés alors j'ai décidé d'avoir ma première fois avec un étranger,comme ça j'étais sûre qu'il n'allait pas me juger et qu'il allait pouvoir gérer car comme vous l'avez sans doute compris je suis nulle au pieux xD

J'ai rencontré un charmant jeune homme sur internet il était là pour un laps de temps, j'ai vu en lui cette opportunité que j'attendais tant ,il était mignon , très cultivé et très propre , très intelligent et sympa 

Je ne voulais pas de relation sérieuse je sais que je ne suis pas une femme pour lui vous voyez ? Lui c'est une sorte de ...fils de riche , blindé aux as ayant déjà parcouru presque la terre entière à a peine 28ans

J'ai eu ma première fois avec lui , c'était mignon et j'avais beaucoup aimé ,on s'était bien évidemment protégé ,on rigolait bien et il semblait m'apprécier et moi aussi je l'apprécier car il avait tout pour plaire nous nous sommes vus une deuxième fois et cette fois ci il était un peu étrange il a dit qu'il était stressé par le travail et je veux bien le croire car il bossait dans une grande compagnie internationale ,il n'avait jamais insisté sur le préservatif sans doute car il savait bien que j'étais abstinente jusque là , mais moi si bien-sûr j'insistais

Au cours du deuxième rapport sexuel que nous avons eu et sur le feu de l'action et par manque d'expérience de ma part et d'inconscience ,nous avons pratiquer le sexe anal sans préservatif ,j'ai eu très mal ,ça a duré a peine 7min puis il s'est retiré avant d'éjaculer ,

C'était douloureux sans doute car malgré moi j'étais stressée ,après tout je faisais ça avec un gars que j'ai connu sur internet et avec qui je n'avais pas partagé beaucoup de moments

Nous ne nous voyons que pour le sexe ,chaque samedi il était très enthousiaste de me voir ,et moi aussi

Mais après cette deuxième fois,ce jeune homme avait complètement disparu ,j'ai essayé de le contacter par tout les moyens,en vain je ne trouver sa trace nul part ,j'ai pensé "suis je un si mauvais coup?" Je l'avais peut être mis mal a l'aise ? J'ai été maladroite ? Ou peut-être a t il quelques choses à me cacher ?..

De là, est né ma paranoïa et mon angoisse quant a la possibilité que j'aie contracté le VIH ,je n'avais remarquer aucun symptômes après dix jours mais comment pourrais je me fier à ce petit détail

Et si je l'avais contracté comment allais-je dire ça a mes parents ? Ils pourraient me tuer sans la moindre hésitation et avec ultime conviction

S'en est suivi des nuits blanches ou je dormais d'épuisement ,j'étais tétanisée , pétrifiée par la peur , comment allais-je pouvoir payer ma prise en charge et mes médicaments si effectivement je l'avais contracté ? Au cours de ces jours qui semblent interminables j'avais pris la décision de me faire dépister ,deux hypothèses s'offraient à moi :

Si je n'es rien , je continue ma vie normalement en travaillant pour avoir la carrière de mes rêves dont je rêve et je rêvasse tout le temps

Si je l'es,je mets fin à mes jours car rien ni personne ne pourrais m'aider,et si toutefois je voudrais vivre on me tuerais probablement car je suis issue d'une famille musulmane très conservatrice 

Je dois attendre six semaines avant de pouvoir faire le test , mais si j'ai trouvé le courage de venir en parler ici c'est parceque j'ai retrouvé la trace de ce salopard qui m'a rayé de sa vie sans même me laisser l'occasion de lui parler, je lui ai parlé de la manière la plus courtoise et même mesquine qu'il soit en disant : hey j'espère que tu vas bien ? Je ne sais pas pourquoi tu ne veux plus me parler mais s'il te plaît je voudrais juste te poser une question,dois je faire un test de dépistage ? Je te promets je n'ai aucune mauvaise intention ni l'envie de m'incruster ou de m'imposer dans ta vie "

Il m'a répondu avec une froideur ...en disant que je n'avais rien n'a craindre ,que je n'avais pas besoin de faire les tests ni que je devais en stressé car rien n'allait arrivé

J'ai zappé beaucoup de détails mais tout porte a croire qu'il est marié, quand j'allais dans sa chambre d'hôtel il faisait très attention à ce qu'on ne me vois pas , bref pleins de petits détails que je n'ai pas pris en considération car je suis naïve,et que je manque cruellement d'expérience , j'ai été tellement énervée contre la désinformation qui subsiste ici dans mon pays ,on aurait pu me prévenir mais non ,on ne m'a jamais parlé de sexualité ,on m'a juste appris qu'il ne fallait jamais faire ça avant le mariage et c'est tout ...mais moi ..moi je suis jeune et je n'ai pas envie d'attendre mon pseudo mariage qui dieu sait s'il aura lieu car je suis totalement instable 

J'ai été tellement longue je doute fort que quelqu'un aurait la patience de me lire

Bref gros bisous à toute la communauté