Le cannabis thérapeutique à l'épreuve du confinement.

Publié par ouhlala le 08.04.2020
133 lectures

   Les consommateurs de cannabis, qui l'utilisent pour ses propriétés thérapeutiques, se retrouvent parfois bien embarassés dans cette période de confinement, dans les grandes villes comme ailleurs. Je met un lien à la fin de ce billet vers un article sur la question.

   Les fumeurs "thérapeutiques" et "récréatifs", comme les consommateurs de cannabis cuisinés, par choix ou par respect de leur santé, sont concernés. Il existe une alternative si l'approvisionnement habituel fait défaut, c'est le cannabis légal, c'est-à-dire dépourvu de THC mais proposant tous les autres cannabinoïdes, et notamment le CBD.

   Je n'ai aucun intérêt, commercial ou autre, à vous faire part de la solution que j'ai retenue, j'ai beau habiter une grande ville, mon fournisseur habituel est parti en Espagne juste avant l'explosion de covid-19 pour répondre à son dossier de naturalisation... C'est un garçon exceptionnellement gentil et humain, et je n'ai plus de nouvelles malgré les messages laissés sur sa messagerie, ce depuis près de deux mois, je pense souvent à lui. Je ne me vois pas pour autant traîner en ville pour trouver un produit souvent décevant.

   J'ai donc opté pour ce cannabis légal, qui n'a pas d'effets psychoactifs (si tant est que les effets anxiolytiques et antidépresseurs n'en soient pas, prendre en compte aussi les autres effets, myorelaxant notamment...) mais me permet de faire face sereinement... J'ai opté pour CBD.fr, l'herbe est garantie bio, abordable et d'excellente qualité, l'équipe très sympa et à l'écoute, la livraison rapide et sûre, et je commande la Blueberry, riche en CBD. Vu que la modération est plutôt stricte concernant les liens commerciaux, malgré que beaucoup d'entre-nous soient concernés, en cas de censure je vous propose de me contacter en MP si l'adresse vous intéresse...

   J'en suis satisfait et pas sûr de revenir en arrière. Comme les études le suggèrent, le THC est plutôt nocif pour le coeur, ce qui n'est pas perceptible à court et moyen terme car compensé par les effets a contrario bénéfiques du CBD, j'ai pu le vérifier à l'usage, j'ajoute que je suis insuffisant respiratoire et cardiaque. Dans tous les cas je vous invite à abandonner la combustion et même la vaporisation, par respect pour vos poumons et votre santé (la transition est très supportable et passagère au regard des bénéfices apportés...). De plus (clin d'oeil), le monde me paraît si confus et absurde, la bêtise ambiante si pregnante que je me sens défoncé en permanence, autant ne pas en rajouter, au fond le trip est déjà suffisamment mauvais, je préfère largement la béatitude qu'offre la pratique de la méditation, tellement plus profitable par ailleurs...

   Les façons de cuisiner sont nombreuses, la mienne est très simple et efficace, je suis à votre disposition si vous voulez en savoir plus.

   Prenez soin de vous et des autres !

Les fumeurs de weed à l'epreuve du confinement.