'Le dire ou ne pas dire' selon Nikita

Publié par nikita le 03.12.2008
178 lectures

A la question :

peut-on parler de tout.

Il est répondu :

Oui, mais pas avec n'importe qui !

J'y ajoute :

Et pas n'importe quand !

Commentaires

Portrait de ARTHURR

Sans vouloir te vexer, ce n'est vraiment pas mon propos ici!


De deux choses l'une et peut être même... 4!

  1. soit tu es une fausse séropositive au test Elisa!

  1. soit tu confonds Charge virale indétectable et séronégativité!

  1. soit ton médecin doit changer de profession !

  1. Soit tu es dans la croyance et cela t'appartient complètement alors !


Petit Rappel amical :
(Le TEST de détection du SIDA)

ELISA

(tiré de l'encyclopédie médicale/ santé guerir.fr) il y a aussi d'autres sources documentaires en ligne ou pas sur ce plan .


Test de détection du SIDA qui permet d'affirmer, associé à d'autres tests (WESTERN BLOT ), la SEROPOSITIVITE .

Le diagnostic d'une infection par le virus du Sida repose sur la détection d'anticorps sériques anti-virus Sida.

Elisa sert au dépistage, le Western-Blot à la confirmation.

La technique Elisa est une technique immuno-enzymatique. Elle utilise le lysat viral, des protéïnes de recombinaison génétique et des peptides synthétiques.

La prise de sang sur tube sec de 5 centimètres cube au moins doit être faite loin des repas. En laboratoire, on utilise deux réactifs différents de manière à détecter les sérums faiblement positifs.

Cependant, cette technique n'est pas absolument spécifique. Il peut exister de faux séropositifs, c'est la raison pour laquelle il faut confirmer par la technique du Western-Blot le résultat obtenu par Elisa sur un deuxième prélèvement.

Il existe deux virus du Sida, VIH 1 et VIH 2. Le test Elisa peut déceler les deux, Western-Blot différencie toujours les anticorps et permet de reconnaître le virus en cause.

La technique Western-Blot permet de caractériser les différents anticorps dirigés contre toutes les protéines constituées du virus Sida et de confirmer les réactions positives obtenues par Elisa.

Il faut 5 cm cube de sang prélevés loin des repas sur tube sec. Cette technique permet de déceler les faux positifs détectés par Elisa.

Il existe deux techniques du Western-Blot: une pour le VIH 1, l'autre pour le VIH 2.

Résultats :

Si le test Elisa est négatif aux deux techniques employées, le sujet n'a pas été infecté par le VIH à condition que la contamination n'ait pas été récente.


Le délai de séroconversion va de six semaines à trois mois.

Si le test Elisa est positif, il faut pratiquer le Western-Blot.

Si le Western-Blot est négatif, le sujet n'est pas atteint par le VIH . C'est un faux séropositif au test Elisa.

Si le Western-Blot est positif, le patient est séropositif et est donc infecté par le virus du Sida. Dans certains cas, le Western-Blot est difficile d'interprétation, il faut refaire le test un mois plus tard (en particulier pendant la période où la séroconversion apparaît) .


Salutations!