Lettre à Ptifrench (suite & fin)

Publié par nikita le 15.02.2009
236 lectures

Je laisse aux spécialistes le soin de se spécialiser. Et si en France une équipe scientifique encore une fois à la recherche du prochain Nobel, a du temps et de l'argent des contribuables à dépenser (crédits d'états ? J'en connais un rayon la-dessus aussi. Car je suis curieuse, moi, Madame), alors pourquoi pas ? Ils suivent ainsi allègrement la politique de la France en matière de recherches. "Les équipes françaises se situent à la point de la recherche mondiale dans la génomique du VIH. Cette technologie a permis à l'Agence nationale de recherche sur le sida (ANRS) de publier l'identification de trois régions du génome humain associées au contrôle de la réplication et de la formation du réservoir du virus."

Ben mon cochon. Ils veulent faire quoi là, les scientifiques ? Nous fabriquer un petit homme qui sera génétiquement propret ? J'hallucine, comme diraient mes deux filles. Oui elles sont deux et je les aime tellement pour ce qu'elles sont. Pas pour leur génétique ni leur génisme. Mais je reviens à nos moutons de Panurge : 

 

 

Je vis avec lui, le virus. En très bons termes. Et je fais donc partie des patients 'contrôleurs du VIH' selon les termes usités dans le N° 8488 pré-cité ci-dessus, du Quotidien du Médecin paru à la une le jeudi 15 janvier 2009 et développé en page 5.

 

Très chère M..P.. qui portez un si joli nom, et me paraissez être une très jolie femme sur la photo (tiens ! la mienne n'apparaît pas !) je vous dis asta la vista et no lo sé et surtout, surtout, bien sincèrement.

 

 

Continuons à "ouvrir notre gueule" Ptifrench, dans l'espoir que chacun puisse encore le faire sans être aussitôt vilipendé ou injurié.

 

Wouaaahhh ! Cela commence à devenir bigrement intéressant sur ce site, isn't it ?

 

Alors asta la vista et no lo sé et assurément : bien sincèrement à vous.

Commentaires

Portrait de Traitdunion

..m'as fait rappeler un "Ex" dont j'étais "mortamoureux" à une époque lointaine et qui n'arretais pas de dire : "je rêêêêve...je rêêêêve...." pour lui oublier il y a la phrase que me reviens , Merci d'avoir fait verbaliser la matière grise , c'est important , ça aide à chasser les fantasmes !