A l'homme que j'aime...

Publié par Rimbaud le 31.07.2017
771 lectures

Il faut que notre amour soit grand pour que tu ne partes pas, pour que tu ne choisisses pas la facilité d’une fuite, pour que tu laisses encore ta main dans la mienne à la nuit tombée et que j’écoute le rythme de ta respiration. Mon bonheur est que le virus n’ait pas croisé ta route, que la bonne étoile ait été sur toi tous ces soirs de débauche partagée. Et je ne les regrette pas car ils ont été, sont et seront la vie. Tu es le souffle qui me porte en avant et je déploie toute l’énergie qui est la mienne pour taire les nuits d’insomnie, les tourments inutiles, les angoisses nocturnes, les pensées déviées des fêtes et de tout ce qui fait battre le cœur. Mon silence pour rendre légères les journées et t’apaiser aura la grandeur du désert jordanien, la puissance du Nil et la colère du mont Bromo. Je n’y parviens pas encore suffisamment. Laisse-moi le temps de dompter mon corps, toi qui le fais vibrer aux pulsations de nos correspondances pour que je puisse, enfin, rétablir l’harmonie et redevenir moi-même. Totalement. Pour que mes paroles retrouvent leur clarté et leur tranchant, pour que je puisse fendre la mer, rejeter l’accessoire et parfaire la cathédrale de notre histoire. Et… « à l’aurore, armés d’une ardente patience, nous entrerons aux splendides villes » (Rimbaud).

Commentaires

Portrait de didfie

Bonjour

Je n'ai pas la prétention d'écrire aussi bien que toi.

Nous nous sommes rencontrés il y a 1 an et demi.

Je suis marié et 4 enfants et toi tu as un compagnon depuis 9 ans. Depuis le début je vis avec toi une relation amoureuse forte , relation qui est la première de ma vie homosexuelle car oui je suis gay hors couple. Tous les moments avec toi Laurentt sont des pépites. Et un jour je t'ai annoncé ma séropositivité avec un peu d'appréhension car ce n'est pas facile à vivre. Ta réponse ne m'a pas surpris. Tu m'as dit : laisse moi 7 à 15 jours de réflexion. Ce que j'ai accepté car la nouvelle était costaud. Et un jour je reçois un sms de toi me disant : es-tu libre demain? . Cette rencontre ne devait être qu'un moment d'échange sur ma séropositivité et , au bout de 30 minutes , tu m'as dit : Didier je t'aime très fort , je suis rassuré . Viens dans la chambre j'ai envie de faire l'amour. Depuis ce jour là notre relation amoureuse est de plus en plus forte et plus sincère car tu sais tout de moi.

Parfois tu souhaiterais faire l'amour sans capote. Mais toujour je te dirais , par respect pour ton couple , faisons l'amour protégé.

Tu sais je t'aime très beaucoup comme je te dis souvent et ne pas te voir est dur pour moi.

Je pense que pour toi aussi c'est dur. En témoigne ton sms de vacances (oui nous avons été en vacances pendant la même période) : coucou mon Didier pas pu t'écrire avant mais je pensais à toi tu me manques j'ai très envie de toi bises t'aime.

Toi aussi Laurent tu me manques. Je pense à toi tous les jours. Je t'aime très fort. Bises.

Portrait de Rimbaud

On s'en fout de la prétention d'écrire, c'est pas un concours, c'est une question d'amour, et c'est rassurant ;)

Portrait de didfie

Je sais que ce n'est pas un concours mais ton texte m'a ému et fait vibrer.

Il m'a surtout donner l'envie d'écrire à l'homme que j'aime. Amour réciproque et c'est beau à vivre.