Ma soeur

Publié par nikita le 27.11.2008
299 lectures

laisse la douleur te submerger

ouvre ton cœur à se noyer

un raz de marée

uurle et sanglote à te briser

enfonce-toi jusqu’à couler

là tu atteins les profondeurs

et l’isolement calme tes peurs

l’enfermement puis la torpeur

dans les abysses vient la douceur

surtout, si elle passe à ta portée

agrippe-toi à la colère

Referme dessus tes serres

elle pourra te continuer

c’est elle qui va te soulever

te hisser laisse-toi aller

elle gonflera comme une bouée

seul filin pour ta remontée

respire quelques bouffées

de souffrance et insondables regrets

indicible compréhension des faits

amorale leçon de la société

mais prépare-toi à émerger

dans une mer encore agitée

une autre contrée à défricher

la partie n’est pas encore terminée