ma vie de VIH entre le physique et le psychique

Publié par Kaess le 10.09.2020
90 lectures

               je suis un nouveau porteur de VIH il me reste un mois pour ''feter''  un an que j'ai appris que je suis porteur de VIH, au début j'ai pensé que je suis tres fort parceque j'ai accepté mon petit companiant caché  le''virus'', le jour ou le médcin m'a dit que je suis porteur du virus je n'ai pas pleuré, ni se faché de cet information, j'ai tous accepte et j'etais tres motivé pour commencer mon traitement meme si ça m'a pris plus que deux mois pour savoir ma situation sérologique pour prendre les médicaments.

              je me rappel bien de ce jour la, ou tous le monde au travail sort pour le déj et moi je suis parti au médcin pour le test, aprés une heure le médcin m'a applé à son bureau et il m'a dit :

              - le médcin a dit : écoute ; ......un moment de silence......., on a trouvé des anticrobes dans votre                   song.

              - Moi ; ça veut dire ? ( meme si j'ai connais la réponse de ma question )

              - le médcin ; il y a aussi le virus

              -Moi ; tu peux me refaire le teste stp ? je vais prendre quoi comme médicament ? est ce qu'il                             y a une solution ? votre teste peut etre faux ? ........et j'ai enchainé les questions sans                                 arret meme si je connais d'avance les répenses de tous mes questions?

          A ce moment la je ne pouvais qu'accepter cette nouvel et retourner au travail avec un visage qui cache derrier plien de chose.

           j'ai passé toute cette période ou j'ai caché ma situation personne ne le sait, ni ma famille ni mon coloc ni mon entourage de travail, j'ai pensé que je peux vivre tout seul ma séropositivité, au début j'avais beaucoup de motivation pour commencer le traitement, et je me rappel bien du jour de premier comprimé c'etait mon annivérsaire, c'etait comme une nouvelle naissance mais comme la femme doit souffrir pour accoucher son bébe moi aussi je dois souffrir avec les effets secondaires  pour avoir cette nouvelle vie.

         je n'ai pas souffert du VIH mais les effets  scondaires du médicament me rappel tjrs que je suis séropositif, et j'ai passer une longue période pour s'adapter entre les vertige la fatigue et une allergie ça m'a dévlopper une fobie contre les maladies et la ou je suis tomber malade psychiquement, je ne peut pas parler avec qllqun je dois toujours cacher ma séropositivité.

         parfois je dis et si nous pouvons parler tous simplement de notre VIH, je suis sure que les choses seront différents parcque maintenant avec les médicaments le VIH n'est plus une maladie physique mais il est mentale et psychique; on a besoin des gens autour de nous pour nous setenir, oui on dois faire face au VIH par un seul comprimé chaque soiré mais on a besoin de beaucoup de volonté et de motivation pour que notre psychique soit toujours fort.

         Ma conseil pour les nouveaux séropositifs, avant de chercher le médicament chercher l'expérience il y a plien de gens qui peuvent vous soutenaire essaye d'etre fort psychiquement car celui la est ta résponsabilité mais le virus sera à la résponsabilité du médcin et ses médicaments.