Mexico Manifesto

Publié par BESA le 12.08.2008
6 239 lectures
En attendant la traduction en français du document "Manifeste du Mexique", vous pouvez le lire en anglais ou allemand sur le site: www.lhive.ch et le signé si vous êtes d'accord contacter  LHIVE 

Commentaires

Portrait de BESA

Désolé; le site web c'est: www.lhive.ch

 

Portrait de ecceomo

Voici la traduction en français fait avec une copine bilingue , nous avons cherché a être le plus précis possible mais une traduction est toujours un peu différente. Nous avons en tous les cas essayer de respecter à la lettre l'esprit de ses promoteurs .

 

ecceomo

-------------------------------------------------------------------------------------------- 

 

Mexico Manifesto /

 

Manifeste de Mexico

 

 

Un appel à l’action, présenté à la 17ème conférence internationale 2008 sur le SIDA à Mexico, par des personnes atteintes par le HIV et le SIDA.

 

La publication du 30 janvier 2008 du comité fédéral Suisse EKAF dans le journal “Schweizerische Ärztezeitung” concernant le fait que des personnes atteintes par le HIV, sous traitement Antirétroviraux, ne présentant aucune autre IST et avec une charge virale indétectable depuis plus de 6 mois, serait non contaminante, à causée bien des remous; la déclaration d’ EKAF est basée sur des preuves issue d ‘études scientifiques reconnues.

Le débat qui en a résulté, et les critiques émises à propos de la diffusion massive d’une telle information, ont mobilisé les organisations de personnes vivant avec le HIV et leurs représentants à travers le monde.

 

A.  Nous saluons clairement la déclaration de l’ EKAF.

Les données scientifiques sont suffisantes et favorisent la qualité de vie ainsi que l’intégration des personnes atteintes par le HIV.

Elles permettent de fait, une prévention structurale et pérenne, en y incluant de même, les personnes non conscientes de leur contamination par le HIV.

L’accès inconditionnel aux études et données scientifiques, est la base même d’une information et d’une éducation authentique.

Seule une société éduquée et tolérante, dans laquelle les personnes atteintes par le HIV et le SIDA sont intégrées, peut faire face au défi que nous pose le HIV et le SIDA avec succès.

 

B.  À la lumière de la déclaration d’EKAF, nous appelons les représentants des communautés scientifiques, médicales, économiques, gouvernementales, de l’OMS et d’UNAIDS à :

 

1-  Reconnaître la validité de la déclaration d’EKAF, qui est basée sur des résultats d’études scientifiques incontestés.

 

2-  À respecter les conditions de vie différentes des personnes atteinte par le HIV.

 

3-  D’accepter d’emblé, la maturité des personnes et de la société et de fait, leur capacité de comprendre en bonne intelligence ces informations.

 

4-  De garantir un enseignement sur le HIV qui soit complet et inconditionnel.

 

5-  De renouveler continuellement les connaissances.

 

6-  De promouvoir l’accès aux remèdes HIV dans le monde entier.

 

C.  Nous reconnaitrons l’engagement authentique de tous les acteurs dans le champ du SIDA et du HIV, qui suivront les points suivants :

 

1- Toute discussion sur l’impact de la déclaration d’EKAF à propos de la prévention du HIV doit être objective et basée sur des faits et données scientifiques.

Toute tentative d’empêcher la circulation d’informations et ou d’empêcher des discussions pour des raisons morales, politiques ou tout autre raison ne reposant pas sur des faits scientifiquement prouvés, est clairement rejeté comme étant une censure inacceptable.

Les mesures individuelles de prévention concernant le HIV ainsi que les risques de transmission qui en découlent, ne sont acceptées que si elles correspondent à des critères scientifiques de même niveau.

 

2-  Jusqu’à présent l’image publique des personnes atteintes par le HIV est adaptée à la réalité de la vie courante.

Ce qui implique avant tout, que l’image véhiculée, d’individus irresponsables et dangereux ou de personnes dénuées de tout sens de responsabilité est dénoncée et démentie.

 

3-  Le public est inconditionnellement informé sur les mesures de prévention, de traitement et conditions de vie courante des personnes vivant avec le HIV et le SIDA.

Les stratégies de traitements pour le HIV et la prévention, sont adaptées aux exigences d’une intégration sociale des personnes atteintes par le HIV et le SIDA, tant sur le plan individuel que sur le plan social.

La responsabilité est indivisible, ce qui implique que la législation suit les mêmes principes et considère pleinement les faits scientifiques.

Tout patient doit avoir accès à l’information, il ou elle est libre de choisir sa thérapie et de décider quelle stratégie individuelle adopter, concernant la prévention du HIV et de la réduction du mal qu’il ou elle peut induire.

Dans l’esprit de la charte d’Ottawa de l’OMS, la promotion de la santé fait partie intégrante des mesures et des stratégies. Le but visé est un processus permettant à chacun de jouir d’un plus haut degré d’autonomie concernant sa santé et donc d’avoir une chance éventuelle de l’améliorer.

 

4-  Le Succès des méthodes de  prévention du HIV est jusqu’à présent basée sur des campagnes d’éducation impartiales, celles-ci doivent être pérennisées et consolidées.

 

5-  Nous encourageons vivement les études scientifiques qui incluent les facteurs sociaux (e.g. genres, styles et conditions vie…)                                                      

Cela signifierai par exemple, dans le cadre de la prévention de la transmission du HIV :  des études sur la diminution des risques lors de rapports annaux ;  des études sur les corrélations des IST (STD) lors de la transmission du HIV ; ou des études sur les observations concernant les effets secondaires de longues durées liés aux traitements  antirétroviraux (ART).

 

6-   Un traitement efficace est globalement perçu comme une mesure de prévention efficace.                                                                                                                     

 La distribution des ressources doit croître en conséquence.                               

 Les traitements efficaces du HIV sont reconnus comme étant des outils de bases pour la promotion de la santé et la prévention.

Les promesses de réduire les inégalités entre les pauvres et les riches seront éventuellement tenues.

 

(*) Le 30 Janvier 2008 le comité Fédéral Suisse HIV/SIDA (EKAF) a publié le communiqué suivant dans le journal «Schweizerische Ärztezeitung» : Toute personne contaminée par le HIV excluant toute contamination par d’autres IST, suivant un traitement Antirétroviral (ART) avec une charge virale indétectable s est sexuellement non contaminant ;  ex : il/elle ne transmet pas le HIV à travers des rapports sexuels tant que les conditions suivantes sont appliqué à la lettre :

.  La personne séropositive suit le traitement antirétroviral et les effets de ce traitement sont régulièrement évalués par son médecin traitant.                            

 .  La charge virale est indétectable depuis au moins 6 mois ( la virémie est supprimée).                                                                                                                     .  Aucune autre IST ne doit être détectable.

 

 

Original article (in German) http://www.saz.ch/pdf_d/2008/2008-05/2008-05-

089.PDF

 

Further sources:

Denver principles:

http://data.unaids.org/pub/ExternalDocument/2007/gipa1983denverprinciple...

GIPA principles:

http://www.hiveurope.org/GIPA/tabid/56/Default.aspx

Ottawa Charter – World Health Organisation

http://www.euro.who.int/AboutWHO/Policy/20010827_2

http://www.euro.who.int/AboutWHO/Policy/20010827_2?language=German

http://www.euro.who.int/AboutWHO/Policy/20010827_2?language=French

 

 

Portrait de michèle

une autre surprise, merci ecceomo!

je vais présenter cette traduction au comité de LHIVE ce dimanche à la reunion. et puis- si je recois l'okay- je peut le publier officiellement sur notre site. 

michèle 

Portrait de michèle


 LHIVE Switzerland
P.V.A-Genève Switzerland
HIV Europe Europe
AIDS-Hilfe Offenbach Germany
WARNING France
Hiv Vereniging Nederland Netherlands
"Pozityvus gyvenimas" Lithuania
The All Ukrainian Network PLWH Ukranie
HIV-Danmark Danmark
SIEC PLUS Poland
Aids-Hilfe Schweiz Switzerland
HIV-Sverige Sweden
Positiv e.V. Germany
HIV-Iceland Iceland
HIV Norge Norway
Project THAMES U.S.A.
EMPOWER India
Münchner AIDS-Hilfe e.V. Germany

Portrait de ecceomo

Je n'étais pas totalement content de la traduction de l'anglais du Mexico Manifesto. Mais je ne parles pas assez bien l'anglais pour trancher et j'ai du faire confiance à mon amie bilingue. 

En fait, en confrontant la version initiale en allemand avec une amie suisse allemande, la version de Mexico en anglais, la version que nous avons produite en français, les erreurs de traductions sont parues flagrantes.

Certaines même dénaturent le sens du texte,
aussi nous avons produit cette version corrigé qui me semble beaucoup beaucoup plus fiable. Au moins pour moi en français elle parle bien.

voilà.

je vous demande de m'excuser pour cet à peu prêt un peu limite ... J'ai fais trop vite. 
 
-     -     -      -      -      -      -      -      -      -      -      -      -      -       -      -      -      -      -      -      -  
 

Mexico Manifesto 

 

  •  

 

Manifeste de Mexico

 

  •  Un appel à l’action, présenté à la 17ème conférence internationale 2008 sur leSIDA à Mexico, par des personnes atteintes par le VIH et le SIDA.
  •  
  • Lapublication du 30 janvier 2008 du comité fédéral Suisse EKAF dans le journal “SchweizerischeÄrztezeitung” (Journalsuisse des médecins) concernant lanon contagiosité de personnes vivant avec le VIH ( * ) , à causée bien desremous.
  • Ledébat qui en a résulté, et les critiques émises à propos de la diffusionmassive d’une telle information, ont mobilisé les organisations de personnesvivant avec le VIH et leurs représentants à travers le monde.
  •  
  • A.  Nous saluonsclairement la déclaration de l’ EKAF.
  •  
  • Lesdonnées scientifiques sont suffisantes, fondées et favorisent la qualité de vieainsi que l’intégration des personnes atteintes par le VIH.
  • Ellespermettent de fait une structure pérenne de prévention pour les gens qui neconnaissent pas  leur statut.
  • L’accèsinconditionnel aux études et données scientifiques, est la base même d’uneinformation et d’une éducation crédible.
  • Seuleune société éduquée et tolérante, dans laquelle les personnes avec le VIH et leSIDA sont intégrées, peut faire face avec succès au défi que nous pose le VIH etle SIDA.

  •  B.  Àla lumière de la déclaration d’EKAF, nous appelons les représentants descommunautés scientifiques, médicales, économiques, gouvernementales, de l’OMSet d’UNAIDS à :
  •  
  • 1- Reconnaître la validité de la déclaration d’EKAF, qui est basée sur desrésultats d’études scientifiques incontestés.
  • 2-  Àrespecter les différentes conditions de vie des personnes avec le VIH.
  • 3- D’accepter la maturité des personnes et de la société .
  • 4-  Degarantir un enseignement sur le VIH complet et inconditionnel.
  • 5-  Derenouveler continuellement les connaissances.
  • 6-  Depromouvoir l’accès aux remèdes VIH dans le monde entier.

 C-. Nous reconnaitrons l’engagement authentique de tous les acteurs présents dans le champ du SIDA et du HIV, qui suivront les points suivants :

  • 1- Toute discussion sur l’impact de la déclarationd’EKAF à propos de la prévention du VIH est objective et basée sur des faits évidents.
  • Toute tentative d’empêcher la circulation d’informations et ou d’empêcher desdiscussions pour des raisons morales, politiques ou tout autre raison nereposant pas sur des faits scientifiquement prouvés, est clairement rejetécomme étant une censure inacceptable.
  • Lesdifférentes possibilités individuelles de protection et leurs risques detransmission du VIH sont incontestablement évaluée par des mesuresscientifiques équivalentes.
  •  
  •  2- L’image que nous avons actuellement en public des gens avec le VIHva être adaptée à leurs vrais réalités
  •  
  • Çaveut dire surtout : qu’on va renoncer à cette image de la personneinfectée dangereuse, irresponsable.
  • Cetteimage de personnes méritant la pitié et sans sens des responsabilitésindividuelles est abandonnée.
  •  
  • 3-Le public est sans condition et en transparenceinformé sur les mesures de prévention, de traitements et conditions de viecourante des personnes vivant avec le VIH et le SIDA.
  • Lesstratégies de traitements pour le HIV et la prévention, sont adaptées auxexigences d’une intégration sociale des personnes avec le VIH et le SIDA, tantsur le plan individuel que sur le plan social.

  • Laresponsabilité est indivisible.
  • Cequi implique que la législation suit les mêmes principes et considèrepleinement les faits scientifiques.
  • Toutpatient doit avoir accès à l’information, il ou elle est libre de choisir sathérapie et de décider quelle stratégie individuelle adopter, concernant laprévention du VIH et de la réduction des risques qu’il ou elle peut induire.
  • Dansl’esprit de la charte d’Ottawa de l’OMS, la promotion de la santé fait partieintégrante des mesures et des stratégies. Le but visé est un processuspermettant à chacun de jouir d’un plus haut degré d’autonomie concernant sasanté et donc d’avoir une chance éventuelle de l’améliorer.
  • 4-  LeSuccès des méthodes de  préventiondu VIH est jusqu’à présent basée sur des campagnes d’éducation impartiales,celles-ci doivent être pérennisées et consolidées.
  • 5-  Nous encourageons vivement les études scientifiquesqui incluent les facteurs sociaux ( genres, styles et conditions devie…)         
  • Celasignifierai par exemple, dans le cadre de la prévention de la transmission du VIH: des études sur la minimalisation des risques lors de rapportsannaux ;  des études sur lescorrélations des IST lors de la transmission du VIH;ou des études sur les observations concernant les effets secondaires de longuesdurées liés aux traitements antirétroviraux (ARV).
  • 6-   Un traitement efficace estglobalement perçu comme une mesure de prévention efficace. 
  • La distribution desressources doit croître en conséquence. 
  • Lestraitements efficaces du VIH sontreconnus comme étant des outils de bases pour la promotion de la santé et laprévention.
  • Les promesses de réduire les inégalités entre les pauvres etles riches seront enfin tenues.
  •  
  • (*) Le 30 Janvier 2008 la commission  Fédérale Suisse HIV/SIDA (EKAF) apublié le communiqué suivant dans le journal «SchweizerischeÄrztezeitung» (Journal suisse du médecin): Toute personne contaminée parle VIH excluant toute contaminationpar d’autres IST et suivant un traitement Antirétroviral avec une charge viraleindétectable  est sexuellement noncontaminante, il/elle ne transmet pas le VIHà travers des rapports sexuels tant que les conditions suivantes sonttoutes réunies :
  • .  La personne séropositive suit letraitement antirétroviral et les effets de ce traitement sont régulièrementévalués par son médecin traitant.                                     
  •  .  La charge virale est indétectable depuis au moins 6 mois(c’est à dire que  la virémie estsupprimée).                                                                                                      
  • .  Aucune autre IST n’est détectable.
  •  ------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

Original article (in German)http://www.saz.ch/pdf_d/2008/2008-05/2008-05-

089.PDF

 

Further sources:

Denver principles:

http://data.unaids.org/pub/ExternalDocument/2007/gipa1983denverprinciple...

GIPA principles:

http://www.hiveurope.org/GIPA/tabid/56/Default.aspx

Ottawa Charter – World Health Organisation

http://www.euro.who.int/AboutWHO/Policy/20010827_2

http://www.euro.who.int/AboutWHO/Policy/20010827_2?language=German

http://www.euro.who.int/AboutWHO/Policy/20010827_2?language=French

 

 

 

Portrait de sonia

en résumé l'attention a été portée sur les bénéfices apportées par les études suisses du prof hirschel, plus haut, chez michele, la liste des signataires du comité  de soutien du conseil national du sida suisse! on remarquera essentiellement des pays du nord de l'Europe, les pays baltes suede norvège islande et  l'ukraine ... ah surprise, un pays du tiers monde est également signataire; je lis India...EMPOWER ???? l'Inde  mais c'est générique là bas et pas d'appareil pour mesurer la charge virale partout...c'est presqu'un continent à lui tout seul! Quelqu'un peut il vérifier l'info svp? ça m'intrigue*****

Portrait de BESA

Si tu vas sur le site www.lhive.ch tu tomberas sur l'original et à subscrivers, les signataires (assoc. et privés).

En effet, EMPOWER y figure, mais c'est peut-être a cause du contenu solidaire du document envers les pays pauvres. 

Portrait de michèle

bonsoir

oui,  il y a une organisation d'inde qui a signée le manifest. 

une question provocative:

la publication de la commission fédérale sûr la "non-infectuesité" des personnes vivant avec le HIV du janvrier 2008 parle des couples stable, les dates sont prèsques toutes des études du couples heterosexuelles serodifferentes. les organisations et les autoritées, surtout en europe, usa et canada ont demander des dates pour les homosexuelles- ou bien ont dit, que c'est pas evidente pour les homosexuelles...

moi, comme responsable pour ce manifest, je demande aux autoritées du science de faire et refaire des études pour verifier le risque pour les homosexuelle.

mais je vous dis: personellement je suis pas gay, non, et comme présidente du organisation suisse je n'aurais même pas besoin de le demander, car en suisse la publication compte pour les couples stables, hetero et gay...allors ca me devrais pas touchée, non? non. nous ne sommes pas vraiment interessés au seperatisme, a notre petite monde bien-propre. et puis ca me n'interesse pas du tout de penser seulement dans la realité encadré: ah non, on a rien à  partager, les pauvres peuvent être contente s'ils recevoient des générique, même pas penser au charge virale etc.

pourqoi pas? pourqoi pas demander l'impossible, pour avancer? pourqoui rester toujours en train de relativier le possible. des generations mortes ne coutent rien? qui a peur de partager? et le signe contre la discrimination, la stigmatisation compte seulement pour les personnes sous traitement et sous controlle de la charge virale?

je crois pas, vraiment pas. si non, le manifest n'est pas ce c'qu'il veut être.

et je crois pas que tu ne t'en fais pas d'une idee un peu plus profonde que la question " mais en inde on a pas la possibilitè de misurer la charge virale". 

Portrait de sonia

après recherche sur internet, india empower est une sorte d'école académie entreprise qui propose des formations sur l'écoute du corps, la respiration, le coaching  et la vente de produits "bio" made in india...encore une fois l'affaire du sida attire autant des commerçants chimistes, la plupart made in usa, que des marchands de rêve! bisous les seropotes ;-)

Portrait de ecceomo

La bonne traduction s'appelle "Mexico Manifesto, correctif de traduction"

ce n'est pas le premier texte qui suit mais le suivant.

 

avec mes excuses, merci

ecceomo 

 

Positivement / / De passage avant compostage

Portrait de ecceomo

ATTENTION SURTOUT

 

la bonne traduction est celle qui précède

des fautes de sens importants ont été fait dans la permière plus haut

 

celle ci est corrigée par une traduction croisée (Anglais, Allemand, Français) donc la bonne version 

 

 toujours possible de le lire, y réfléchir et le signé le manifeste (voir plus loin dans le forum) si on pense que se mobiliser sur cette question est nécessaire pour faire évoluer les choses

 

ecceomo 

Positivement / / De passage avant compostage