Mutations reconnue chez le virus.

Publié par nikita le 05.01.2009
405 lectures

La diffusion des sous-types viraux
Le virus du VIH est constitué d'une grande variété de virus de sous-types différents qui sont eux-mêmes répartis de façon très différentes à la surface du globe. On compte ainsi deux types de virus VIH, le VIH1 et le VIH2. Parmi les virus VIH-1 du groupe M, le sous-type B a toujours prédominé en France, alors que sur le continent africain, il existe une grande diversité des souches : les sous-types non-B (A, C ou D par exemple) y sont largement majoritaires.

Grâce à la surveillance virologique mise en place par l'InVS et le CNR du VIH, de façon parallèle à la notification obligatoire du VIH, on constate des modifications dans la distribution de ces sous-types. Le sous-type B reste majoritaire en France (52%). Cependant, la proportion de sous-types non B est désormais de 22% chez les personnes françaises ayant découvert leur séropositivité en 2004. Inversement, la proportion d'infections à sous-type B est de 18% chez les personnes d'Afrique subsaharienne. Ces données suggèrent l'intrication de la transmission du VIH au sein des populations françaises et africaines, et le fait que des contaminations ont lieu chez des personnes d'Afrique subsaharienne vivant en France. Cette surveillance des souches circulantes est importante pour suivre la diffusion virale et adapter si besoin les tests de dépistage et de suivi des séropositifs.

Je suis du virus VIH-1 du groupe M, avec le sous-type B car j'ai été infectée en 1998. Pour les malheureux qui ont été infectés depis 2004, pas de chance, ils sont du sous-type non B. Moi je sais pas ce que cela veut dire. Ni ce que cela implique.

Tout ce que je sais, c'est que ces informations datent de 2003-2004, recensées par le BEH bulletin Epidémiologie Hebdomadaire. Mes fesses oui, pour un hebdomadaire, c'est pas du tout frais.

Eh bien, mes cocos, c'est tout ce qu'on a de plus récent à vous sortir des tiroirs de l'Institut de Veille Sanitaire, qui veille, mais qui veille à en dormir sur ses lauriers. Si je vous disais le nombre de personnes censées veiller sur nous, il y a des pages et des pages de noms de médecins, biologistes, pharmaciens etc... qui sont obligés de faire une DO qui est une Déclaration Obligatoire. C'est la loi.

J'me marre, non mais j'me marre. Tiens, je vais aller me coucher et faire de beaux rêves.

Commentaires

Portrait de nikita

commentaire à mon propre blog = traduction.