Nouvelle vie, nouveaux médecins

Publié par frabro le 16.11.2019
132 lectures

Toujours dans les préparatifs de ma retraite qui se profile à l'horizon (J-45 Smile) les changements de médecins se font petit à petit, sans difficultés pour le moment.

Après mon transfert de la CPAM de l'Oise vers celle de la Drôme, nouveau médecin traitant (généraliste). Celui de mon village a accepté tout de suite. je suis tranquille de ce coté là pour quelques temps, mais lui aussi approche de la retraite et le problème se reposera plus tard puisqu'il ne trouve pas de successeur. On verra le moment venu.

Hier, premier rendez-vous à l'hôpital de Valence. A l'accueil, ils ont retrouvé ma fiche qui datait de 1997, dernière fois où j'y avais consulté. Le médecin rencontré est une jeune femme, récente dans cette fonction, mais sympa et très à l'écoute. Nous avons pu parler de tout, y compris bien sûr de ma façon "atypique" selon ses dire de pratiquer l'allègement en un jour / deux avec ma bithérapie Tivicay-Lamivudine. Mais les résultats étant bons, on continue. De même, je continue à faire mes analyses en ville avant les rdv, c'est sa pratique habituelle. Prochain rdv en mai prochain si tout va ben d'ici là, couplé avec un rdv ditéticienne : il parait que je suis en surpoids Innocent ! C'est pas une découverte mais rien n'ayant jamais fonctionné dans ce domaine, on verra bien.

Le service a un équipe d'éducation thérapeutique, je testerai quand je serai totalement disponible. Peut-être que ma longue expérience de "patient expert" et dans la coanimation de ce type d'action peut être utile.

La semaine prochaine, toujours à Valence, rdv avec un pneumologue pour suivi de mon apnée du sommeil et de mes essouflements.

Restera à trouver un cardiologue pour suivi régulier, mais rien d'anormal de ce coté là, rien ne presse, mon hypertension est bien contrôlée.

Pour rhumatologue et chirurgien othopédique, c'était déjà en place à Montélimar pour ma prothèse du genou en mars dernier.

Bref, sur le plan médical, cette nouvelle vie se dessine sans inquiétude quand au suivi nécessaire.

Sur le plan matériel, je suis dans les cartons pour libérer en fin  d'année mon appartement dans l'Oise. Une partie de mes meubles et affaires déménage dans la Drôme, une autre partie est donnée directement pour les appartements thérapeutiques de l'asso où je travaille, le reste ira à la recyclerie.

Encore un  peu de de stress pour faire tout ça dans les temps, mais ça va le faire.

Sur le plan professionnel, transition en douceur avec celui qui est mon adjoint depuis trois ans et est prêt à prendre la relève. Et à organiser le traditionnel "pot de départ" que mes collègues me réclament déjà.

Ensuite il faudra trouver comment occuper mon temps libre et me sentir toujours utile à la société. Mais ceci est une autre histoire et viendra en son temps.

Solidairement,

François

Commentaires

Portrait de mohican

Quelle organisation,bravo.Moi c'est dans deux ans et 3 mois et je commence tout doucement à m'organiser pour ma vie après cette vie.Peut être continuerais je à faire quelques heures par-ci par-là pour m'occuper ( club de pétanque ou club de tir ou les deux...) Pas évident pour la paperasse lorsqu'on a eu beaucoup d'employeurs et la CARSAT ne veut pas prendre les papiers que j'ai en ma possession pour compléter mon dossier  ( six mois avant de prendre sa retraite pas avant ) Pénible car je leur mache le travail mais rien à faire...Bonne continuation.

Portrait de Pierre75020

Je vous souhaite une très bonne retraite bien méritée , une bonne installation dans un beau pays, une bonne forme grâce à tous vos efforts pour vous trouver de bons médecins et pour maintenir des résultats remarquables en dépit d'un passé difficile, très amicalement.

Pierre.

Portrait de mohican

Merci c'est sympa.