oh oui substitue moi...

Publié par maya le 30.08.2010
5 825 lectures

je suis en pleine introspection
poly-Toxicomane depuis je dirais 30 ans pas loin.
les années 80 m'ont vu héroïnomane et cocainomane, (shitomane aussi)
je sors des drogues dures en intraveineuse en 85 pour un revers moins ruineux vers l'alcool et les amphétamines
en 86 je me fous par la fenêtre et là, obligée j'arrête tout en milieu hospitalier
je ferai 2 ans après sans produits
mais je ne sors pas de chez moi durant ces 2 ans
...je ne sais pas vivre sans le tampon des produits entre moi et "le monde"
c'est aussi mon liant, je sais pas fonctionner sans
depuis plus de 10 ans je prends donc des opiacés licites détournés de leur fonction
 il se trouve qu'en janvier j'ai entamé une trithérapie
que dedans ya un booster le norvir
qui booste même ce qu'on ne lui demande pas
ce qui fait que mes bilans foie sont perturbés++
et il est donc pointé du doigt par mon virologue l'opiacé que je prends qui boosté par le norvir poserait d'après lui souci
 car il comprend du paracétamol à forte dose -je risque l'od de paracétamol -lol-
il est envisagé de me substituer à la méthadone
j'ai fait un tentative foireuse ya 2 mois
ou en même temps que le démarrage de la métha je me suis fait une double otite
j'ai été malade comme un chien car en plus la substitution avait été sous évaluée par le psy

et je n'ai eu aucun effet positif
or un toxico ne s'accroche à un produit que par l'empreinte que le prod laisse

je ne sais pas très bien ou je vais avec tout ça
je me croyais bien peinarde avec ma petite dépendance gérée ainsi depuis si longtemps
je n'imaginais pas que prendre une tri (en plus essentiellement prise dans le but de traiter derrière le vhc)
amènerait à tous ces chamboulements
sinon je pense que je n'aurai rien entrepris...    

une bonne soirée à vous

mayaccro 

Commentaires

Portrait de patock

          Je ne connais absolument pas de dépendences, aussi je ne peus t'aider

          dans ce domaine.

          La ou je peus t'apporter a ma faible distance, c'est ma sympatie.

          Ma comprehention, et mon soutien dans ton combat.

          La vie ne fait pas de cadeaux, même si  on est jolie.

                                 Gros bisous petit patock.

Portrait de alsaco

c'est + clair . le gros problème c 'est le sevrage. se sevrer, c 'est  enlever un peu de nous, de notre personnalité . notre corps et surtout notre cerveau fonctionne ainsi : il a très bien compris où se situait notre bien -être ou du moins un mieux être . il fo réorganise tout çà.

j 'ai l 'impression de faire des sevrages depuis que je suis venu au monde . en produit , en affectif . je prends je fonce je deviens dépendant mais il me fo stopper pour ma survie et occasionnellement pour les autres .

on ne peut substituer un plaisir à un autre mais chercher d 'autres voies où l 'esprit serait en communion avec le corps : un tout pret à affronter le monde , l 'autre.

déja notre vision est embrumée par la prise des arv. il fo donc se frayer un passage entre les nuages . les pousser . de l 'air : j 'étouffe . vite donnez moi le remede magique qui ne va pas entraver la poursuite de la vie , une chose simple qui ne va pas être en contradiction avec mes aspirations .

dany l 'autre accro.

Portrait de frabro

Pour te donner l'adresse Mort de rire

Plus sérieusement, il est rare que le bon dosage de métha soit donné du premier coup, il faut y aller progressivement pour ne risquer ni l'OD ni le sous dosage et le manque.

Quand au sevrage dont parle Alsaco, je suppose que c'est une sorte de mirage, ou plutot de miroir aux alouettes...Même si je connais des réussites dans ce domaine là aussi.

Il n'y a pas de remède type ni de prise en charge idéale, il faut l'adapter à ton cas et la faire évoluer en même temps que toi.

Je sais pas pourquoi je t'écris ça, tu le sais aussi bien que moi... 

A très bientôt

Bisous 

Portrait de Ferdy

chère Maya, tu conclus ce message par :

(...) un toxico ne s'accroche à un produit que par l'empreinte que le prod laisse je ne sais pas très bien ou je vais avec tout ça
je me croyais bien peinarde avec ma petite dépendance gérée ainsi depuis si longtemps
je n'imaginais pas que prendre une tri (en plus essentiellement prise dans le but de traiter derrière le vhc)
amènerait à tous ces chamboulements
sinon je pense que je n'aurai rien entrepris..
."

j'ai d'abord eu envie de répondre en mp, j'ai trouvé que c'était mesquin, après tout si j'ai envie de te répondre, c'est pour toi, accessoirement pour moi et un peu pour d'autres lecteurs, nos parcours sont tellement biscornus, insolites, mais à quoi bon les livrer en catimini, ta façon simple et dure de nous retracer brièvement ce parcours, avec cet imprévisible totalement décalé (un bilan hépatique qui additionne des sommes a priori distinctes) pourrait laisser entendre que tu regrettes de t'occuper de toi, ou bien encore que chaque tentative pour s'en sortir est marquée par une nouvelle sanction (biologique, entre autres, mais ce n'est sans doute pas la seule),

dire que ce que tu as entrepris, pour aléatoire et difficile qu'il paraisse, n'est pas une simple réponse à une injonction médicale, tu n'as pas renoncé à ce que tu es, soit une accro qui se bat contre la médiocrité, la lâcheté, la difficulté d'être né(e) ;

nos dépendances ne se limitent pas à des substances, tu le sais, on s'accroche à une addiction sans jamais pouvoir affirmer que nous sommes enfin sevrés, parce qu'il nous sera toujours indispensable de croire et d'espérer en cette vie pour laquelle nous pensons être le moins préparés, faire avec dans le meilleur des cas, nous en lisons ici des témoignages, tous singuliers, qui expriment tour à tout leur carence affective, amoureuse, leur mal-être essentiel, certains pensent calmer leur douleur dans l'argent, le pouvoir ou la consommation, dans leur sens le plus large,

ce que tu as entrepris est un geste fort, qui lasse lorsqu'on voit tous ces efforts contrariés par des résistances qui nous feraient douter provisoirement du chemin accompli, 

j'ai envie de te dire quelque chose de simple, qui dépasse je l'espère le ton du bulletin paroissial souvent compatissant que l'on rencontre ici ou là : perds toute espérance, grandis, nourris-toi de tes succès comme de tes échecs, continue à déranger tout ce qui paraît étriqué, prends ta place.

Très tendrement,

Ferdy.

Portrait de maya

rien que ce mot me donne de l'urticaire, j'ai du en faire une bonne dizaine de sevrages...je suis arrivée à un stade (age ) ou je ne combats plus ce qui est au dela de mes forces, j'ai essayé la vie "saine, c'est pas mon truc

j'arrive à vivre normalement depuis tout ce temps avec mes béquilles d'existence je n'ai

plus envie de me battre contre moi même ... 

non ce que je veux c'est une solution pérenne qui me permette de continuer à vivre comme "tout le monde" avec mes béquilles sans qu'elles posent des pbs insolubles pour s'en procurer et toutes les prises de tete inhérentes

, cad organiser une substitution ya pas 50 solutions : métha ou sulfate de morph (skenan).

merci pour vos pensées je sais que c'est très complexe comme sujet et pas vraiment répandu su seronet ou alors tu..

frabro je veux bien des adresses si tu as dans mon coin en dehors du psy du centre métahdone de sarcelles avec lequel je "travaille" déja mais je le sens pas bien ( c un homme j'ai du mal coté confiance mais comment faire pff), toujours pareil c'est déjà difficile de trouver un bon psy dans le commun si en plus tu rajoutes à ta quête de proximité : "un bon psy spécialisé en addictions" autant dire que c'est un merle blanc..

bizz bzzz

Portrait de Meliah

 Je n'ai connu cet univers qu'à travers mon mari .Sinon ,je n'ai pas besoin de béquille pour vivre ,j'aime l'affrontement direct avec le Réel.

  Mais j'ai été forcément très impliquée et je sais les douleurs du manque ,la quête du Graal ,la couleur cirée du visage ,les pupilles ressérées ,et ....le plaisir de l'Instant ; la Jouissance ,"Purple haze" ....

  Loin de moi le soupçon de l'amorce d'un semblant d'idée de Jugement ,surtout avec toi . Un jour tu as dit que celui qui connaît ,lui seul ,peut comprendre .Je l'accepte tout à fait . Utopiste lucide .

 As-tu lu "les portes de la perception " de Aldous Huxley ? Je te recommande vivement

 ce bouquin ,qui lui a tout pigé ,bien sûr .

   Je ne peux te donner aucun conseil . Toi seule dois composer avec tout ce fatras ,les effets secondaires imprévus ; il est certain qu'il te faudrait tomber sur une nana qui te la joue professionnelle et efficace .Ma soeur est Thérapeute ,mais fait plutôt les chats écrasés à ST Mandé que les problématiques comme la tienne .

   Que veux-tu ? Vivre comment ? Où ? et surtout encore longtemps .

  Quel virus crains-tu le plus ?

  Qui veux-tu être ? Avec ou sans ?

  Je t'embrasse ,puisses-tu sortir de ces sables mouvants sans dommages , la vie t'a pas laissé de répits ,pas le choix ?

  Bravo pour ta révélation publique ; ça n'a pas du être évident, ma biche .

 Je te tiens la main très fort serrée ,sister .

Portrait de serosud

...je te dis je t'aime....tu es ma frangine....je haie la morale..
Portrait de maya

ça fait du bien le soutien ya pas à tortiller... 

sans ça, cad les autres, les mains tendues, je serai plus là depuis longtemps, c'est ma défonce aussi...

sinon je vais pas baisser les bras, c'est pas le genre de la maison !

on désespère mais on se relève, enfin jusque là... 

je vais me battre pour avoir encore un bout de vie qui me ressemble : hors des normes établies officiellement et alors...

pour te répondre meliah je sais pas me projeter, c'est un de mes gros soucis.

je suis stupéfaite tous les ans d'être encore la, j'en ai eu longtemps mêmede la culpabilité, tous morts et pas moi..pourquoi..etc

je vous embrasse 

Portrait de Valala

J'ai juste envie de te serrer fort dans mes bras et de te dire : "Défonçons"-nous ensemble (si cela aussi peut ressembler à de la défonce). Nec plus ultra !!! non ?!

On ne va certainement pas baisser les bras, hein ??? Dis-moi ?! NIET de niet

Y'a plein de trucs qui nous lient toutes les deux, quoi ??? Tu le sais déjà. ;o))

bisous, Valaaaaaaaaaaaaaaa

Portrait de Ladislas

J'ai vécu à 150 à l'heure avec des périodes de dépressions fortes et puis d'autres d'euphorie.
Du coup, j'ai encouru tous les risques, me suis lancé à corps perdu dans les addictions, les folies, les délires sans lesquels ma vie semblait si fade.
Je suis aussi en pleine introspection,
J'essaie de décrocher de la cocaine,
Je suis sous TTT depuis un an, et je suis diabétique de type 1 je me pique à l'insuline depuis un et demi.
je crois que j'ai toujours pas digérer mon  année 2009 avec toutes les pathologies qui sont tombées et qui m'ont dit "t'es pas immortel" t'es comme tout le monde si tu continues comme ça tu vas crever.
Depuis j'alterne période d'abstinence et période de défonce à la c et parfois à d'autres trucs.
J'entame ma période d'abstinence et je pensais peut être allé à une réunion des Narcotiques Anonymes.
En tout cas, peut être que t'es rock n roll Maya mais ton texte est très bien écrit et m'a beaucoup touché. 
Portrait de maya

Meliah wrote:

   Que veux-tu ? Vivre comment ? Où ? et surtout encore longtemps .

  Quel virus crains-tu le plus ?

  Qui veux-tu être ? Avec ou sans ?

j'ai repensé à tes questions je ne sais pas répondre à toutes

je crois qu'on m'a volé mon futur et quand on me l'a rendu 10 ans plus tard j'étais déjà passée au mode "no futur", j'ai continué à ne penser en perspectives "larges" pas pu renverser le truc : je ne sais pas pourquoi ça m'est inaccessible 

je me fous de vivre longtemps ce qui compte c'est dans quel état en fait si ça doit être comme ma mère c'est un NON, si j'ai encore une  dizaine d'années à vivre pas trop mal ça me va  mais si ca doit etre des galères de suivis médicaux obligatoire qu'implique les protocoles metha je le sens mal mal mal deja en une semaine je métais pris la tete avec les nanas du centre métha, je supporte mal de rendre des comptes ...

je veux plus terroriser mon corps, il n'a plus tant droit au plaisir pour que je tourne le dos à ce qui me fait du bien...bises du soir à tout-e-sCool 

Portrait de Meliah

  Bon, on nait et déjà on va mourir . Quand ???

  Tout le monde répond " le + tard possible" ou encore "en bonne santé .....Bref,tout tourne autour de cette certitude .LA MORT ? moi ! même pas peur ....Mais non c'est pas de la mort elle-même qu'on a peur ,on craint la déchéance ,le miroir accusateur:"mais qu'as-tu fait de ta vie pour voir ce reflet que je ne reconnais

plus?"

  L'épée de Damoclès ,on l'a tous forcément ; alors il est où le problème ?

  Voilà ,je vais mourir .  

  Comment remplir cet espace/temps ? Tu le dis ,Maya ,pas dans les hostos culpabilisants où l'injonction est de vivre sans .Dépendante de quoi ? d'avoir subi trop de chocs physiques ,psychiques ,psychologiques . Et le plaisir dans tout ça ? Je ne demande pas grand-chose ,juste un peu de bonheur avant la sonnerie!

  D'accord avec Ferdy dans sa conclusion émouvante :"(sic)....Perds toute espérance ,grandis,nourris toi de tes succès comme de tes échecs ,continue à déranger tout ce qui parait étriqué,prends ta place ."

  Peut-être culpabilises -tu trop ? Ils (your friends ) ne sont plus là ; leur instinct de vie était-il moins solide que le tien ?

  Je te rejoint (ah! oui  volontiers) quand tu te donnes un laps de temps à vivre :10 ans ,ou 15 ou 20 ,c'est kif-kif . Se faire une jolie vie ,savoir partir géographiquement 

 ,se donner des p'tits plaisirs, arrêter de se prendre la tête ,et surtout NE PAS ECOUTER LES CONSEILS !!!

  Maya ,ma douce ,prends du bon temps avec toi-même et continue d'être la personne à "fleur de peau " "hypersensible,révoltée et généreuse que tu es .

   Chacun se débrouille mais pour certains ( pas nés sur les trottoirs de Manille) ,c'est vrai que c'est plus facile ,et puis l'honnêteté ne paie pas toujours.

  C'est quand les vacances ???? Après le 11/09 ,donc .

  Je t'embrasse très fort sister .

   Prends la vie dans tes bras !!!!!!!!!!

 PS: moi,dans 10 ans ,j'aurai près de 70 . Le blues ,la sonnerie approche .

Portrait de maya

Salut à vous !

j'ai revu le psychiatre du centre et après une longue discussion, il est ok pour me substituer avec le skenan.

donc ya plus qu'à...

prochaine étape : démarrer le traitement vhc quand la substitution sera en place...ça c'est le gros morceau...

merci à tous pour vos encouragements et feed back, ici ou en mp.

bizz bizz d'une abeille un peu rassérénée.

Portrait de frabro

ben ça c'est une bonne nouvelle, et innattendue vu que les substitution au Skenan ne sont pas courantes.

Bon courage pour la suite !

Bises 

Portrait de maya

c'était pas gagné oui tu as raison françois,
mais il a fini par tenir  compte de mes particularités et de mon -riche lol c'est bien le seul domaine où j'affiche 'riche'- historique,

le but étant quand même d'un point de vue médical de virer les doses de paracétamol afin de démarrer un traitement vhc
sans que le foie soit trop sollicité ailleurs, or le skenan répond parfaitement à ce niveau.

mais en effet c'est une substitution officieuse mais pas officielle..
j'en ai déja pris, je connais le produit.

cela dit j'étais ok pour la métha mais pas en sirop, cette potion infecte me débecte

seulement cette option aurait posé souci : un "protocole" débile exige la prise de sirop pendant 1 ans avant la prescription de gélules...pourquoi ? je ne sais pas car pas injectable , le psy n'a pas su me répondre tant il est lui aussi peu convaincu de cette "précaution".
 depuis récemment que je suis confrontée à ces pb de substitution je me cogne partout à des interdits ou précautions à mes yeux archi démotivantes pour l'usager, c'est très dévalorisant, infantilisant

heureusement les psys de terrain agissent en conséquence face à la réalité et aux évidences mais qq part, ils se mettent parfois "hors-la-loi"!
 il est vraiment temps de dépoussiérer ce bordel quand même et d'actualiser les connaissances et la législation... 

voila le ressenti du parcours...

Portrait de Cola

j ai aussi connu la came il y a 25 ans heroine cocaine lsd a une epoque le matin je ne prenais pas un cafe j etais acrroc mais je m en suis sortis avec la volonte et je crois que ca vaut tous les substitus mais c est pas facile je sais il y a encore quelques annees j ai eu envi de replonger mais il y a toujours le petit truc qui me dis ne gache pas toutes ces annees d abstinences je le paie deja assez avec cette maladie mais ca empeche pas d aimer les bons moments de la vie quand il y en a alors surtout accrohe toi tu peut y arriver prouve le toi se sera ta force crois y je sais que ce n est pas facile mais tu peut y arriver bisous a plus
Portrait de maya

oui ya deux sortes de toxicos : ceux qui s'en sortent et ...les autres !

je fais partie des autres je le crains...;-)

j'ai moi comme toi arrêter les drogues "dures" , et les intraveinseuses

je n'ai aucune volonté pour aller plus mal  

seulement je crains bien de ne pas savoir vivre, savoir être, sans mes béquilles, elles ont juste changé de nom et d'importance avec le temps...ça s'appelle aller au moins pire dit mon toubib.

je ne serai jamais abstinente je réserve ça au sexe ;-)

bizz bzz

Portrait de michel94

Et la 3ème sorte de tox ?  Les décédés...

Aller, c'est pas Birkenau, mais bon peut-être une différence de 35 ans d'espérance de vie... 

--------------  

Maya, tu dis que t'as essayé la vie saine, que c'est pas ton truc.
Mais, comme tout un chacun un peu dépendant, si tu passes 48h clean ça se voit sur ta tronche.
Donc la vie saine c'est pour tout le monde.

Après, evite de culpabiliser, garde ta bonne humeur ; c'est assez dur(incontrolable) comme ça.
Dans quarante ans, personne se rappelera d'aucun de nous... C'est décourageant mais à la fois libérant.

"J'ai décidé d'être heureux, parce que c'est bon pour la santé" - Voltaire

Portrait de jako44

Beaucoup ont besoin de béquilles ..Et bien souvent ceux qui se débarrassent d'une addiction, la remplace par une autre ..médicaments , par exemple ..

Portrait de michel94

Objectif et lucide de comparer l'effet toxique de l'un ou l'autre.

------------------------------- 

"J'ai décidé d'être heureux, parce que c'est bon pour la santé" - Voltaire

Portrait de michel94

Euh, Maya...

Que veux tu qu'on te dise ?

Si tu te sens à ta place, quelle te convient, garde la.

Sinon, sort toi les doigts du cul, euh du clavier...

Bonne soirée

Portrait de maya

michel94 wrote:

Euh, Maya...

Que veux tu qu'on te dise ?

Si tu te sens à ta place, quelle te convient, garde la.

Sinon, sort toi les doigts du cul, euh du clavier...

Bonne soirée

je me disais qu'un blog était l'endroit ou parler de ça mais comme d'hab

c'est une erreur j'avais oublié les "juges"... 

qu'est ce qui te permet ce genre de propos michel 94 ?

D'ou tu me connais pour savoir ce que je fais de ma vie ?

 poster 3 fois de suite sur mon blog ben si c'est pour dire ça sors toi toi même  les doigts du clavier j'ai pas besoin qu'on m'enfonce la tete sous l'eau c'est assez dur comme ça...

la prochaine fois : abstiens toi de poster sur mon blog, merci par avance de ta compréhension immense.

Portrait de michel94

Tu as raison.

Je regrète...

Portrait de maya

En plus d'être une sale tox je suis accro à l'orthographe...tout pour plaire !

  Mais rassure toi tu ne regrettes pas autant que moi...car pour dire la vérité les gens comme toi font que je fuis seronet depuis qq temps...les bons français contre les salles de shoot faut pas chercher loin pour les trouver.  je n'oublie rien.

Portrait de michel94

Je suis incompétent sur les salles de shoot et pas du tout concerné. J'imagine que des gens dont c'est le boulot les mettrons en place si c'est une bonne chose.

C'est juste que j'étais bourré hier soir et que j'ai écrit à la volée la première connerie qui m'a passé par la tête.

C'est bien connu, ça rend con les produits.

Portrait de maya

que t'étais bourré mais justement tu n'es pas le seul à poster des horreurs parce que t'es soul et en pleine nuit...

ET C'est bien la ou le bat blesse...vois tu moi m^me en pleine nuit je ne me métamorphose pas en dr jekyll et mister hyde.

et même si je comprends et sais parfaitement ce que l'alcool peut génerer comme conneries j'ai du mal quand le sujet est justement les prods et que c'est la dessus ou tu espérais me moucher...c'est raté.

les produits rendent pas cons, c'est ce que nous en faisons et ce que nous sommes derrière mais je ne t'apprends rien t'es en plein dedans...et à mes yeux l'alcool est la pire des drogues dures.

Portrait de michel94

Salut Maya.

Je suis à nouveau bourré ce vendredi soir.

En même temps cette semaine a été assez clean.

1,5 bouteille de rouge mardi.

autant aujourd'hui.

Je me trompe peut-être, mais il me semble que mon corps salue cette rémission.

Les "boutons blancs" refluent.

Arrêter ???

Les petites soluces que j'ai trouvé :

Tendre vers l'avenir : imaginer, par exemple un vendredi soir un doux programme.

 Raide pas tous les jours, seulement 2 jours par semaine.

Aller de l'avant est plus important que lutter contre. 

Plutôt dire oui à un truc nouveau que s'épuiser à dire non contre un truc.

"J'ai décidé d'être heureux, parce que c'est bon pour la santé" - Voltaire

PS :

Portrait de maya

michel peut-etre c'est de savoir pour toi au fonds ce qui est important,

le + IMPORTANT

-contrairement à tu disais plus haut , la vie "saine", c'est pas top pour tout le monde...-

avec l'alcool il est difficile de se limiter, ya la facilité d'accès, le fait que le buvable se prend sans dosette, sans parler du fait que les autres te resservent parce que ça se fait..

ce qui compte c'est que ça panse tes douleurs quelles qu'elles soient sinon tu ne boirais pas à lexcès de façon récurrente, l'alcool ça fait du bien la ou on a mal aussi...

et la ou on tombe d'accord c'est que oui aller de l'avant est plus important que s'épuiser à lutter contre sa nature...

quel est ton envie profonde à toi ?

Es tu heureux com ça ?

tu es le seul à savoir.

Portrait de lounaa

maya , d'abords des bisous à toi l'abeille , ce ne sont que des mots mais du fond du coeur je voudrai te dire comme je comprends (tout )  et si seulement je pouvais d'un coup de baguette magique faire que tu sois bien ..... question abstinence certains ferait bien de s'abstenir de poster ! sa démolit de voir sa ! déja on se bat dans notre vie de tout les jours si en plus sur seronet faut supporter de telles conneries ou on va ! sinon depuis le 18 octobre j'ai jeter les pompes tu voie ce que je veux dire , aprés  30 ans  de vie commune un bras en lambeau et plus  envie d' aller prendre du materiel  à l'assos , avec ce qui c'est passer je voulais pas i donner ce plaisir  (c'est entre elle est moi mais son air méprisant ... j'aurai finit par l'emplatrer . ...  question sevrage , ptain j'ai deguster ! jte raconte pas les cannes , les nuits blanches le froid et chaud et autre délice du sevrage tu connais ....mais j'ai bizarrement tenu bon ? avec au début 30 mg de metha en GELULES ! vu mon parcours le pschy du chu qui avait tenter d'abord en avril un protocole qui na pas marcher  avec du  subutex , sa server à rien ji etait accro , je risquer pas de le gober . mais je pense que tu devais t'en douter , . depuis je suis passer à 15 mg de metha gélules , dose diminuer de moi méme , et moralement c'est dur , trés dur , bizarrement plus envie de rien , agraphobie , et j'en passe ! j'ai par moment la cafetiére en ébulition mais avec une grande lucididé , un feeling décuplé , je  comme toi je me projette pas , pas la peine de tenter d'expliquer aux autres CEUX qui on pas vécu sa que veux tu ......... comme toi j'ai toujours eu besoin de cannes pour vivre ,, avoir une vie (normale ) ou plutot étre en etat d'affronter la  vie ...  sa ma souvent aider sans sa  j'aurai pas eu la force de vivre , faut étre passer par la pour comprendre alors pour ceux qui piges pas et sa peut se comprendre  ... mde , je dois laisser le pc je repasserai , reste toi méme telle que tu est merveilleuse , pas con , cultiver , et pour les minables perd pas ton énergie  au clavier laisse pisser ! ou en est tu à present avec le skénan ? sa va ? bises  sol ..;
Portrait de maya

Coucou Soledad,

C'est toujours émouvant pour moi de te lire, sans doute parce qu'on partage bcp de choses du passé et du présent 

je voulais te demander ou tu en étais justement avec ta subsitution

pour ma part je ne regrette pas de m'être obstiné à vouloir etre substituée au skenan,

c'est dans mon existence un vrai changement positif,  une réussite, je suis plus stable, plus équilibrée moins encline à m'énerver ou à pleurer pour rien. en réalité ça marche mieux que tous ces traitements psychochose qu'on me file pour pallier à la bipolarité.

J'idéalise ? Je ne crois pas idem je pense que si mon traitement pour l'hépatite C coule un peu comme sur une nappe cirée la encore ça m'aide 

alors j'aurai envie de te dire de tenter le coup, as-tu deja penser ou testé le skenan ?

Je t'embrasse, maya 

Portrait de lounaa

bonsoir maya j'ai trouver ton titre bien en rapport , sa ma plu , alors je l'ai remis (lol). je suis sincérement contente d'avoir de si bonnes nouvelles , c'est bizarre mais chez moi aussi les traitements psychotrope ne m'ont jamais réussit , bien au contraire , j'avais essayer sa il i à un bail année 80 par la  j'ai trés vite arreter et j'en ai jamais repris .sa me donne à réflechir pour le skenan , je connais pas , mais la métha gelule 15 mg jour me fait rien , mais alors rien du tout ! un cachou c'est kifkif , alors je vais voir je voie le dr le 30 , je vais lui en parler ....pourquoi pas aprés tout si sa marche tant mieux sinon sa coute rien d'essayer ... je te tient au courant , bisous . sol Clin d'oeil