parce que d'autres sont seuls

Publié par AKHENATON le 08.06.2008
1 118 lectures

En plus de la maladie,du traitement de la tronche du personnel traitant,il faut gérer la solitude,les mauvaises rencontres ,les profiteurs et maintenant les PROFILERS.

Que ne ferait on pas pour rencontrer quelqu'un,se confier à lui et être sur de se reveiller à ses cotés.

que ne dirait on pour voir s'attarder sur soi un regard quand soi même on se fuit face au mirroir!

Quand pourrait on dire bonjour je suis nicolas séropos et bien portant!

car les regards de compassion rendent con ma passion

oui quand pourrait on vivre simplement sa vie et non celle des autres!

Quand?? dites moi ?? quant???

Commentaires

Portrait de AKHENATON

Faudrait pas devenir comme lui. vincent se trouvait exclu et incompris du monde car après avoir affronté le regard à l'annonce de son homosexualité ,il fuit les regards depuis sa séroposotivité. Accueilli dans une grande communauté tolérante et acceptante,il trouve déplacé la place de ceux qui l'ont jugés jadis.lui il demande qu'on les exclus,alors qu'ils sont aussi seropos! Alors devrait on ? Ne comencons nous pas tous a devenir vincent ? je le disais "il ne peux avoir d'homo que s'il y a des hétéros pour les regénérer " alors un petit effort pour ne plus être vincent (ki vainc par le sang) Pharaon d'egypte Akhenaton 1er
Portrait de cierva54

Merci akhenaton, Ton récit m'a touché, effectivement on supporte assez de choses comme ça pour devenir incompréhensible, tu le sais aussi bien que moi, c'est pas évident, alors on a des sautes d'humeur. Par contre, j'ai remarqué que les personnes ne sont pas forcément tolérentes parce qu'ils ont la même pathologie, moi je disais encore ce soir, en tant que séropo, je mourrais tout seul et c'est mon destin. Alors, moi, Vincent, j'arrive à le comprendre des fois, mais pas tout le temps (cela dépend de mon humeur), mais je sais que quelque part il y a une personne qui pense à moi, du moins je m'en convient... Encore merci, et à bientôt. cierva54