Pénurie : l'essence précèderait-elle l'existence ?

Publié par nathan le 21.10.2010
1 026 lectures

C'est Sartre qui a inversé l'argument ontologique qui déterminait notre existence depuis l'Antiquité. Jusqu'à lui, l'essence précédait l'existence. Socrate ne s'en est pas remis. Sartre lui a donné le coup de grâce : avec lui, l'existence précède désormais l'essence... C'était acquis, croyait-on, comme la retraite à 60 ans...

Or à l'occasion du mouvement social actuel, voici que la question envahit à nouveau toutes nos consciences, et même la plus importante d'entre elles, celle du JT de 20 heures.

D'un côté, il y a les manifestants, les grévistes et ceux qui les soutiennent, - seulement près de 70 % de la population de la France d'aujourd'hui, une minorité invisible donc - qui disent qu'exister n'est rien s'il s'agit d'être sur le mode du travailler toujours plus pour gagner toujours moins. Et pour aller travailler sereinement sans penser qu'un jour, on ira se jeter du haut du viaduc de Millau plutôt que d'aller pointer, il faut de l'essence et du sens.

De l'autre côté, il y a le gouvernement qui dit que la majorité des Français - soit les 30% restants -   s'opposent à ce mouvement social minoritaire parce que eux, ils ont besoin d'essence pour aller travailler non plus pour gagner plus mais par crainte de gagner moins et même de ne plus rien gagner du tout... L'être ou le Néant ? Banco ! Pour eux, c'est aussi une question d'essence...

Et moi dans tout ça ?

Ma torche vacille dangereusement... Sans doute parce que mon essence est décidément trop plombée... Après cette guerre d'essences, y aura-t-il encore assez d'existences et de lumières pour me sortir du néant qui envahit de plus en plus mon obscure clarté ?

 

Commentaires

Portrait de francky14

Sarko lui il s'ent fou de l'essence, il va 'bosser' en hélicopthère, et temps qu'il y aura pas grève du kérozène il restera zen.

Moqueur

Portrait de francky14

il faut ressortir les basket et les velo ...

.... mais attention il risque d'y avoir pénurie là aussi.

sinon on peu aller bosser aussi à dos d'anne ou en chameau çà pourais etre simpa, en plus çà develeperais des emploi pour nettoyer les rue du crottin qui servirais d'engrais pour fleurir les ville, d'ailleur les keuf on du prévoir le coup car la police montée a fait son apparission quelques semaine avant les greve.

ici en normandie ya pas de chameau ni d'ane (quoi que j'en connait quelques uns)  mais on a des vache plus ou moins folle, alors bottes en caoutchou obligatoire pour traversé les passage cloutté ou plutot plombé.

Moqueur