Pornsart et Con a la foi ....L'un empêchent pas l,autre

Publié par jl06 le 07.06.2020
177 lectures

Les violents messages racistes de l’acteur porno Billy Santoro ne passent pas  La pornstar a encouragé la police américaine à tirer sur les manifestants noirs dans un post Facebook. Il aurait ensuite tenté de mettre fin à ses jours.

Alors que le mouvement Black Lives Matter prend de l’ampleur aux Etats-Unis, bon nombre de personnalités font usage de leurs réseaux sociaux pour dénoncer les violences policières et, plus globalement, sensibiliser au racisme systémique. Ce n’est pas le cas de Billy Santoro. En effet, l’acteur porno australien a décidé d’assumer le racisme le plus crasse sur son compte Facebook. « Lol, l’Amérique, écrit-il sur sa page personnelle. Vous laissez vos Noirs piller comme forme de protestation. Réveillez-vous, putain ! Tirez d’abord ».

Nathan@SinisterThings  

@OnlyFans One of your models, Billy Santoro, is calling for violence against black people. If you have a conscience you will terminate his account.

Voir l'image sur Twitter 59202:39 - 2 juin 2020Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Et la pornstar n’en était apparemment pas à son coup d’essai. Plusieurs internautes ont ainsi ressortis des archives du net d’autres posts de Billy Santoro visant la communauté noire sur ses réseaux sociaux. Dans la foulée de cette polémique, le compte OnlyFans de Billy Santoro a complètement disparu, bien que l’on ne sache pas s’il a été supprimé par l’entreprise ou bien suspendu par l’acteur porno en personne. En parallèle, JustForFans – une plateforme plus ou moins similaire à OnlyFans – a opté pour la suppression irrévocable de son compte, en guise de soutien au mouvement Black Lives Matter.Une (fausse ?) tentative de suicide

Comprenant qu’il était dans une situation pour le moins déplaisante, la pornstar s’est exprimée sur les réseaux sociaux, prétextant avoir tenu de tels propos après le décès d’un proche. « Un ami à moi a été tué durant un pillage à Philadelphie et j’ai pété les plombs sous le coup du stress émotionnel, prétend-il dans un message sur Twitter, depuis supprimé. Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas raciste. Je suis blessé par la perte d’un ami ».

Après ces explications, qu’il a accompagné d’excuses, l’acteur porno s’est retiré des réseaux, de même que son mari Gage Santoro. Mais avant que ce ne dernier ne disparaisse de Twitter, il a partagé une photo de Billy, allongé sur une table d’examen. « La nuit dernière, l’homme que j’aime tellement a tenté de se suicider à cause de toute la haine qu’il a reçue, a avancé Gage. Je vous demande d’arrêter. Arrêtez de faire ça. Il s’est excusé sur toutes les plateformes. Et pourtant, les attaques continuent ».

Malgré tout, bon nombre d’internautes estiment que cette prétendue tentative de mettre fin à ses jours n’est qu’une vaste supercherie. Comme le fait remarquer un utilisateur de Twitter, « la plupart d’entre nous ont conscience que si tu tentes de te suicider, tu es admis à l’hôpital. Tu ne t’allonges pas dans une salle d’examen ». Voyant que son hospitalisation présumée ne convainquait pas tout le monde, Billy Santoro a récemment posté ce cliché de lui, plus haut, sur Instagram

« Toujours là, mon pote, déclare-t-il en légende sa photo. Dites que c’est fake si ça vous fait plaisir. Je ne peux rien faire pour changer ce que disent les réseaux sociaux. Je me focalise désormais sur la réparation des liens qui se sont brisés avec les personnes de couleur qui m’ont tellement aidé. Je fais de mon mieux pour arranger quelque chose qui n’est même pas de ma faute ». Mais là encore, les internautes ont du mal à avaler la pilule.  Un abonné atteste l’avoir croisé à l’instant dans les rues de Sydney, aux bras de son mari, comme si rien ne s’était passé.

Crédit photo : Billy Santoro via Instagram