Queer 2

Publié par madelin40 le 13.12.2008
306 lectures

   Invention des identités pédés et l'émergence de l'hétérosexualité dans la culture bourgeoise

Par le séronaute Achille :

"Le mouvement queer rejette les étiquettes (même si c'est aussi une catégorisation que de se dire queer), du moins rejete-t-il toute étiquette qui n'est pas apposée par soi-même.  En gros, le queer s'oppose à la réduction de notre identité à des catégories binaires (homme/femmes, hétéro/homo, etc) et se bat contre les oppressions et les discrimination, notamment en s'opposant à l'hétérosexisme et à l'hétéronormativité de notre société. "

Les temps changent...

Commentaires

Portrait de Achille

C'est sûr que je ne suis pas un expert sur le sujet, disons que c'est mon appropriation et ma compréhension du concept afin de le rendre efficace et manipulable. Chacun pourrait avoir sa version, et c'est ce qui rend le tout intéressant. 

je crois que le queer met de l'avant les problèmes épistémologiques des recherches actuelles en science sociale.  donc une définition universitaire du queer, comme problématique ou phénomène, serait nécessairement réducteur et ne réussirait pas à rendre compte de la diversité des expériences.