Réchauffement climatique

Publié par seanaque le 07.12.2009
550 lectures

Alors que les négociations sur la réduction des gaz à effet de serre s’ouvrent aujourd’hui à Copenhague, plusieurs membres de l’Académie des sciences proposent leur lecture des possibles conséquences sanitaires du réchauffement climatique.

DANS LE DOSSIER réalisé par l’Académie des sciences sur l’environnement et le développement durable (academie-sciences.fr/actualites/nouvelles.htm), Bernard Meunier, chimiste, explique que les changements climatiques sont l’un des éléments « parmi d’autres » qui influencent le développement des maladies infectieuses et la dissémination des pathogènes responsables de ces maladies. Mise à part la catégorie des virus aériens comme celui de la grippe, une élévation de la température favorise la prolifération des agents pathogènes. Mais, selon l’Académicien, « il est raisonnable de penser que le développement des maladies infectieuses sera plus fortement lié à l’augmentation de la population mondiale, aux volumes des échanges et à la dégradation de la qualité de l’eau en général, qu’aux changements climatiques au cours des 30 à 40 prochaines années ».