Revenir à ce qui est important

Publié par frabro le 06.09.2012
2 902 lectures

Confronté récemment à une mort violente, et donc innattendue, j'ai pu constater à quel point, une fois le premier choc passé, la confrontation à la mort nous obligeait à réfléchir au sens de la vie, à ce qui est important et à ce qui ne l'est pas.

 Les petites mesquineries, les provocs à deux balles, les jugements à l'emporte pièce, redeviennent ce qu'ils doivent rester : des choses insignifiantes.

Vis à vis des autres, l''écoute, le soutien, la compréhension et l'empathie reprennent la première place et c'est tant mieux.

Vis à vis de moi-même, je suis conforté dans ce qui guide ma vie depuis fort longtemps : mettre en accord mon quotidien avec mes valeurs essentielles, sur tous les plans.

Etre soi-même, et être en accord avec soi, voilà ce qui est important au bout du compte et c'est ce que je vous souhaite.

Solidairement

François

PS : épargnez moi les condoléances, ce n'était pas un proche. Merci.

Commentaires

Portrait de carotte

j essaye egallement d etre le plus proche de mes valeurs.........et de ne pas juger celles des autres ...........mais parfois .......!!!!!!!!!!!!!!bisous francois
Portrait de mona1515

on est rien ou pas grand chose....y'a longtemps que j'ai compris ça.j'avais 21ans quand  on m'a annoncé que j'ai une maladie rare très douloureuse qui bouffe mes os.....c'était opération sur opération......tumeur après tumeur......et la douleur non stop.....j'ai surmonté tout ça en accordant de l'intérêt qu'aux choses essentielles de la vie...j'ai pris un autre chemin,celui de la transparence,la simplicité,le rire,la tolérance,l'écoute,aimer et aider les autres .......

Franchement ,on est qui pour se donner le droit de juger??

Je ne suis pas parfaite...... Mais je suis en paix avec moi même et avec les autres

Gros bisou papounet

Portrait de NathanaëlSero

Moi j'ai appris  ignorer les gens qui m'énerve :) mais aussi il faut le faire pour m'énerver je suis d'une grande patience mais lorsque qu'on me met a bout j'ignore plutôt que de rentrer dans un débat sans fin.

Biz. 

Nathanaël.