Spot contre le VIH : polémique aux USA

Publié par goldorac le 14.12.2010
1 656 lectures

Des associations américaines demandent le retrait d'un spot de pub contre le VIH qui utilise des images-choc pour dire: «Ce n'est jamais seulement le VIH». Qu'en pensez-vous?

«Ce n'est jamais seulement le VIH», image extraite du spot de prévention.

«Quand vous attrapez le virus du sida, ce n'est jamais que le virus du sida.» Le nouveau spot de prévention du département santé de la ville de New York vise à réveiller les consciences contre les idées reçues sur le VIH. Il met en avant les risques liés à la maladie: ostéoporose, démences et cancers de l'anus. Avant d'appeler à utiliser le préservatif.

Mais deux associations LGBT américaines importantes, Gay Men's Health Crisis (GMHC) et Glaad, ont vivement protesté contre la diffusion de cette publicité et demandent carrément son retrait. «Dans ce spot, les gays apparaissent comme des vecteurs de maladies, le message qui en ressort c'est “restez éloignés des gays”», affirme Francisco Roque, directeur santé de GMHC. Les deux associations craignent surtout une stigmatisation supplémentaire des séropositifs.

Le département santé de New York leur a répondu, dans un communiqué, que «le silence n'est pas la solution» quand on voit le nombre de nouvelles contaminations au VIH, à New York, a augmenté de 50% en huit ans (une tendance comparable à la situation française). Et la ville d'expliquer que le spot «a été montré à des groupes-tests», qu'il a été validé scientifiquement, et qu'elle-même a déjà expérimenté cette méthode «extrême», avec succès, dans sa campagne contre le tabagisme…

Regardez ce spot de 31 secondes en anglais (attention, au moins une image peut choquer):

http://www.youtube.com/watch?v=d0ANiu3YdJg

Vous en pensez quoi ?

Commentaires

Portrait de frabro

Merci d'avoir mis ce lien qui permet de comparer avec le spot "Victor" qui faut débat en ce moment ici.

Je ne comprends pas très bien l'américain mais les images suffisent à porter le message recherché. A coté de ça notre Victor c'est de la guimauve !

Portrait de eris

 En effet, celui-ci informe du risque accru de maladies qui peuvent découler de manière plus importante chez les séropos.

Ostéoporose, démence ( ça, la traduction peut se faire mieux en parlant de problèmes neuro-cognitifs) , cancer de l'anus. ( ils en oublient évidemment )

Donc ce spot là est plus "trash" visuellement mais réaliste d'une certaine manière.

En effet, ces infos sont vraies, impartiales

Le spot Victor, lui, est démoralisant et pessimiste au possible en signifiant qu'être séropo, ce n'est plus avoir d'avenir ...

Ce qui n'est pas du tout la même chose au niveau de l'inconscient !

Celui-ci ne me choque donc pas bien que je ne le trouve pas si génial non plus ( le vecteur de la peur étant encore présent - mais comme il paraît cibler la population gay, peut-être que ces infos peuvent dissuader de ne pas mettre de préservatifs); après, il faut voir si il y en a d'autres et de quels types ils sont.

Car, si des associations aux US se sont élevées contre cette campagne, c'est qu'il doit y avoir autre chose derrière qui n'est pas montré là, j'imagine.

« Le but est le chemin lui-même » Soyons nous-mêmes, en toute circonstance.

Portrait de RedBlood

c'est connu , c'est bisounours land quand t'as le hiv, pas de cancer, pas d'infection, pas de pneumonie, rien. En faite, limite faut le conseiller pour etre bien .

mode sarcastique : off  

peace  

Portrait de skyline

Entre le VIH, la malaria, le tabagisme, l'alcoolisme et la mal-bouffe, c'est quoi qui fait le plus de mort ? Ce genre de spot me fait gerber...

Avec un bon suivi proctologique, un séropo ne développera jamais de cancer anal!

En prenant des compléements alimentaires calcium/magnesium/vitanime D, un séropo qui prend une anti-protéase réduira les risques d'ostéoporose que cette seule classe d'ARV peut provoquer...

En utilisamnt un ARV qui combat bien les réservoirs VIH du cerveau, et avec un suivi neurologique régulier, un séropositif ne va pas développer de démence...

Tous ces arguments de peurs font pschittt lorsque une personne séropositive est depister à temps, suivi par un bon médecin qui ne regarde pas le prix des médicaments avec leur efficacité, et qui sait que la santé est une chose globale : physique, mentale, émotionnelle, sexuelle, anale, etc...

Au lieu de faire peur, éduquons les gens au souci de soi et des autres !

Tabarnak !

Portrait de barebackette

C'est drôle Skyline comme tu te rassures...

Je peux t'en présenter moi des personnes dépistées tôt et suivies par des bons médecins qui ont développé un paquet de merdes dès le début de leur infection malgré le traitement. Et à long terme, n'en parlons pas !