Sur le départ...

Publié par SagaDuGémeau le 01.04.2011
2 082 lectures

Ben voilà !

Une intuition depuis la semaine dernière...

Une forte intuition qu'il allait pas attendre de partir pour me voir !

Putain ! Et j'avais raison...

Mon père est à nouveau hospitalisé depuis aujourd'hui à 120 kilomètres de chez moi...

Surement une dernière fois !

Il n'aura pas attendu ma venue de demain...

Bien sur que je vais quand meme le voir demain mais inconscient et sous morphine !

Ce sont ses dernières heures...

Et instinctivement, je sais pas pourquoi et je ne le savais pas encore, j'ai pris mon Lundi en repos !

La vie est bizarre...

Entre ma séropositivité récente et sa maladie...

Tous ces évènements s'entrechoquent dans ma tête, je vis au jour le jour, je ne sais plus quelles sont mes priorités... J'ai perdu 9 kilos !

Je ne me reconnais plus dans le miroir... Et j'ai encore rien mangé aujourd'hui... Nada !

Non... Si je sais très bien qu'elle est ma priorité actuelle...

Mais c'est trop... Je ne m'en sens pas capable du tout...

Je peux pas...

J'ai pas envie de le voir, très amaigri, perfusé de partout... Ca me ferait mal !

J'ai envie de le laisser partir...

Et tout ce que je souhaite c'est qu'il parte vite désormais... 

Pas pour moi et mes problèmes de séropositivité ou d'homosexualité... Mais pour lui, il a tellement souffert ces 5 dernières années...

Demain, la seule chose que je lui dirai, c'est que je l'aime !

Rien de plus...

Il va me manquer... Terriblement !

Et je ne sais pas comment je vais encaisser tout çà les prochains jours, et c'est çà véritablement qui me fait extrement peur... Mais pour moi, lui sera parti !

J'arrive à saturation... Je suis débordé... 

J'essaye de me reconstruire suite à ma séropositivité...

Alors le choix est cornélien pour moi !

Je t'aime Papa !

Mais tu ne sais rien de moi... On se l'est toujours caché ou non avoué...

T'as jamais voulu me le demander, moi j'ai jamais voulu te le dire... Que je suis homo depuis l'âge de 17 ans et désormais séropo !

De toute façon je te l'aurai pas dit que j'étais séropo... Tu n'aurai pas compris...

Ton cancer... Tu me l'as dis pourtant, mi janvier...

Cancer de la gorge... Principalement fatal et rapide !

Et voilà... Je me retrouve aujourd'hui avec tellement de choses à te dire que je ne trouve même plus la force de te le dire... Tellement t'avouer tout çà me semble totalement hors de propos !

Je veux te dire que je t'aime... Une seule et dernière fois et je n'y arrive toujours pas !

Me pardonneras tu ? 

De çà... Je n'en suis même pas sur !

Je t'aime Papa !

Donnez au 110 pour le Sidaction !

Commentaires

Portrait de Meliah

Va z'y quand même ; il t'entendra peut-être . Certes il sera très faible ,au ralenti ,avec des tuyaux partout ....Appelle pour lui dire que tu viens ....Fonce ! La question n'est pas de savoir si tu auras mal ou non .

 bises ,je t'accompagne

meliah

Portrait de badiane

essaie d'aller le voir demain, ta soeur peut peut être t emmener? non? Lui dire au revoir même si c est un choc physique c'est peut être mieux pour comprendre et accepter les choses, par la suite . après, tu peux culpabiliser et ca fait partie de ta vie donc de ta reconstruction en générale. Je pense à vous 2 surtout demain,après c'est  mon avis, ton choix t appartient, tendrement, affectueusement , fraternellement, badiane
Portrait de badiane

pensée
Portrait de patock

                       Pour que tu n'es aucun regrets, force et dépasse ta peur.

           Pas facile, mais,je suis persuadé, que tu pourrais le regretter amérement

           si tu ne te rends pas a son chevet.

                      Lui caresser une dernière fois le front, lui tenir la main et,

           lui glisser dans l'oreille tout l'amour que tu éprouve pour ton papa.

                                               Bises amicale Petit Patock.

L''esprit ne sollicite pas une connaissance dans la croyance! mais, la croyance sollicite l'esprit.