Surcontamination

Publié par Andredu13 le 04.01.2013
5 737 lectures

Quand 2 personnes séropo ont une CV indétectable, certains virologues disent que ces personnes peuvent avoir un rapport non protégé !

D'autres virologues disent le contraire !

Avoir des rapports (Dans mon cas hétéro) avec un préservatif est une sacrée corvée !

Impossible d'avoir de préliminaires puis de l'enfiler !! 

D'ou mon abstinence !!!!!!

Commentaires

Portrait de croquant

cv indétectable en dessous de 20 on ne c faire mieux, machine pas assez performante je pense, donc il y a tjours le virus..

"Sur un plan pratique, rappelons que le seuil de détection des tests actuels de mesure de charge virale sanguine est de 20, 40 ou 50 copies/ml de sang. Une charge virale est dite indétectable quand elle est en dessous du seuil de détection de la technique d’évaluation utilisée."

surcontamination possible.

Portrait de Andredu13

De mettre un préservatif !!!!!!

Tu dis "possible" donc pas "impossible" non plus !

Portrait de croquant

vais voir mon généraliste lui demanderai....mais l année derniére a ST Louis, on m a fait une comparaison avec un tube de mon sang de 2003 et (oui je garde tout lol) elle m a dit il a pas muté.....

Portrait de Andredu13

Tu ne vas pas voir un virologue ? spécialiste ?

Portrait de croquant

a st louis oui mais la c pour un rhume mais lui demanderai aussi son avisSmile

Portrait de ouhlala

L'étude notoire du brave professeur démontre qu'en cas de CV indétectable (+pas d'ist + monopartenariat) un séropo ne fait courir aucun risque à son partenaire séroneg en cas de rapports non protégés (risque résiduel infime).

Alors un séropo avec un partenaire séropo, tous deux indétectables, franchement, vous passez à côté de plaisirs bien inoffensifs. Si vraiment tu restes bloqué tu peux toujours pénetrer sans éjaculer si ça te rassures, mais il n'y a guère de soucis à se faire.

Tu peux aussi évoquer l'étude hirschel et ta situation personnelle avec ton infectiologue pour avoir un autre avis, et éventuellement consulter les forums ou articles sur seronet qui ont traité de cette question.

Bonne année et bonne b...

franck

Portrait de Muffin64

L'infectiogue me recommande quand même 1 préservatif. Après il faut en discuter avec eux. Je n'ai pas de partenaire stable donc elle est prudente. Je peux la comprendre. Ça dépends aussi je pense de ton partenaire. Si c'est stable entre vous. La nature des deux virus. C'est une décision que vous pouvez prendre a deux aussi. Attention a la sur-contamination.  Je te conseille d'en parler a ton médecin.  Courage. Solutions il y a...

Portrait de sonia

Surcontamination? Quelqu'un a-t-il une définition exacte ou du moins celle qui fait référence à Hirshel, car lui parlait de surinfection....

Mon point de vue est le suivant : on est déjà contaminé, donc on ne peut pas se surcontaminer , dans ma définition propre, par contre en gardant toujours le seuil d'indectabilité, je risque d'hériter des souches virales de mon partenaire et plus tard si le traitement fonctionnne moins bien, je vais devoir composer avec cette nouvelle souche...ne m'en veuillez pas c'est ma définition de la protection, et oui je protège mon virus des agressions exterieures mdr

Portrait de croquant

croquant wrote:

vais voir mon généraliste lui demanderai....mais l année derniére a ST Louis, on m a fait une comparaison avec un tube de mon sang de 2003 et (oui je garde tout lol) elle m a dit il a pas muté.....

http://www.actupparis.org/spip.php?article2092

Portrait de croquant

hIRSCHEL mon médecin n est  pas d accord...Innocent

Portrait de aurore

Coucou André
15/09/2011(source sida info plus )

Quand on est séropositif-ve, faut-il se protéger avec un-e partenaire séropositif-ve ? Existe-t-il un vrai risque pour sa santé à avoir de nouveaux contacts avec le VIH ? Ou s’agit-il d’un principe de précaution ?

La variété des souches fait que certaines sont plus agressives que d’autres, ou résistent à certaines molécules (et souvent plusieurs). Mais aussi, situation inédite, une majorité de personnes en France contrôlent très bien leur maladie grâce aux traitements récents. Or l’indétectabilité de la charge virale diminue le risque de transmission du virus et donc de surcontamination.

La décision d’avoir des rapports non protégés avec un-e partenaire régulier/ère doit être éclairé par le médecin VIH, qui connaît vos bilans et votre traitement.

Si la surcontamination n’est plus considérée aujourd’hui comme un risque majeur, on peut lors de rapports non protégés contracter une ou des IST, voire l’hépatite C.

Bise

Portrait de croquant

indetectable mais present.....indetactable par quoi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!<,<???? par la technlogie pas assez fiable

comme pour le ca,cer on est en remission ...on ne c pas vraiment si il t

reste des cellules infectées ....