Survolté!

Publié par BESA le 17.08.2008
4 138 lectures

Je viens, hélas, de lire une annonce dont le contenu me révolte.

La personne qui l'a posté et qui cherche en France une amitié,

à " l'élégance d'être noir" comme disait Brel.

Or, il a eu comme réponse des propos raciste à son égard.

J'ai déjà réagit en privé, mais je demande soutien publiquement

pour porter douce chaleur à son coeur.

De ma part j'ai dans le miens les paroles de "Lily" de Pierre Peret:

 "On la trouvait plutôt jolie Lily, elle arrivait des Somalies Lily;

Dans un bateau plein d'émigrés qui venaient tous de leur plain gré vider les poubelles à Paris.

Elle croyait qu'on étaient égaux Lily, au pays de Voltaire et d'Hugo, Lily;

mais pour Debussy en revanche il faut deux noires pour une blanche,

ça fait un sacre distinguo.

Elle aimait tant la liberté Lily, elle rêvait de fraternité Lily;

un hôtelier rue Secrétan lui a précisé en arrivant qu'on ne recevait que des Blancs.

Elle a déchargé des cageots Lily, elle s'est tapé les sales boulots Lily; 

elle crie pour vendre des choux-fleurs dans la rue ses frères de couleur l'accompagnent au marteau-piqueur.

Et quand l'appelait Blanche-Neige Lily, elle se laissait plus prendre au piège Lily;

elle trouvait cela amusant même s'il fallait serrer les dents ils aurait été trop contents.

Elle aima un beau blond frisé Lily, qui était tout prêt à l'épouser Lily;

mais la belle-famille lui dit nous ne sommes racistes pour deux sous mais on veut pas de ça chez nous. 

Elle a essayé l'Amérique Lily, ce grand pays démocratique Lily; 

elle aurait pas cru sans le voir que la couleur du désespoir là-bas aussi ce fut le noir.

Mais dans un meeting à Memphis Lily, elle a vu Angéla Davis Lily; 

qui lui dit viens ma petite soeur en s'unissant on a moins peur des loups qui guettent le trappeur.

Et c'est pou conjurer sa peur Lily, qu'elle lève aussi un poing rageur Lily;

au milieu de tous ces gugus qui foutent le feu aux autobus interdis aux gens de couleur.

Mais dans ton combat quotidien Lily, tu connaîtras un type bien Lily;

et l'enfant qui naîtra un jour aura la couleur de l'amour contre laquelle on ne peut rien.

on la trouvait plutôt jolie Lily, elle arrivait des Somalies Lily;

dans un bateau plein d'émigrés qui venaient tous de leur plain gré vider les poubelles à Paris. 

 

Commentaires

Portrait de Gigilamoroso

 

bien sûr Besa je suis aussi révoltée que toi...grrrrrrrrrrrrr

je pense aussi qu'il est important de nous faire remonter ce genre de situation,car nous n'avons pas accès aux réponses des annonces faites sur le site bien entendu!lol

j'envoie personnellement un tit mot privé à billy

gigilamoroso-seronet

 


a kipouh 

Portrait de ecceomo

  • Billy

  • un mot pour te dire que je suis à tes côtés dans l'affront qui t'es fait... Cette peste humaine qu'est le racisme ne doit pas passer dans l'indifférence. 

  • Comment peut on s'attaquer à quelqu'un juste parce qu'il est ce qu'il est... Je sais bien que raisonné ne sers pas à grand chose pour faire changer ces personnes car leur démarche n'est pas rationnelle. Et leurs arguments toujours tordus et orientés pour conforter leurs convictions. Ils ont raison, comme la rage à raison de celui qui est mordu.
  • Aussi sache que tu es le bien venu, qu'importe qui que tu sois, tu portes avec moi ta part d'humanité. Et parfois, c'est plus lourd pour certain, ça en rajoute quand déjà la vie n'est pas toujours facile. Ta présence, comme celle de tous et toutes dans nos différences et dans le respect sont notre véritable trésor, la base de notre force commune pour être solidaire et lui faire prendre d'autres couleurs à cette humanité un peu trop vert de gris, brune et kaki en ce moment.

  • solidairement

 

  • ecceomo
  •  

 

Positivement / / De passage avant compostage