Toc, toc, toc ......

Publié par Little Sweety le 17.05.2015
4 533 lectures

Bonjour,

Je passais dans la rue, j’ai vu un peu de lumière par la fenêtre. J’ai regardé et vous voir tous réunis autour de la cheminée me semble bien sympathique. Je n’ai pas pu m’empêcher de toquer. L’air est triste et froid en ce moment, et je dois vous l’avouer,  je suis un peu perdue ces derniers mois ( en fait complètement paumée ). Alors je me suis permise de venir frapper à votre porte pour m’installer aussi autour de votre bon feu, siroter un bon café et discuter.

Oh, je peux m’assoir ! Merci c’est gentil. Ce fauteuil est vraiment très confortable et moelleux, un vrai cocon. Comment je veux mon café ? Un nuage de lait et un sucre s’il vous plait. La chaleur fait du bien après ces derniers mois d’errance.

Qu’est-ce que je souhaite ?

Pas grand-chose en fait. Discuter … Discuter …. Parce que j’ai beaucoup de chose à dire, de peur, de questions, de haine que je garde en moi depuis ces 6 derniers mois. M’exprimer sera sans doute une bonne chose, je pense.

Je sais que ce que je vais vous raconter vous l’avez déjà lu et relu, vous le vivez aussi vous-même, et je m’en excuse, je ne vais rien apporter de nouveau. J’ai juste besoin de m’exprimer.

Oh, mais je vois que l’heure tourne. Je vais vous laisser. Ce feu et ce café étaient vraiment très agréables et je vous remercie de votre accueil.

Ce confortable fauteuil reste à  ma disposition ! Vraiment ? C’est génial.  

Alors c’est avec plaisir que je pousserai à nouveau votre porte et que je viendrai m’installer auprès de vous autour de ce bon feu de cheminée.

A bientôt

Little Sweety

Commentaires

Portrait de bubulle

....la lumière reste allumée! Kiss

Portrait de cyril13

.. de fous, plus on rit !...

Bienvenue parmis nous !

..et a bientot..

Cy.

Portrait de Little Sweety

bubulle wrote:

....la lumière reste allumée! Kiss

Merci Bubulle, pour l'instant j'erre dans un labyrinthe bien sombre et j'espére arriver a trouver la lumiere.

Ne pas appuyer sur le bouton off de la lampe  :-)

Portrait de Little Sweety

cyril13 wrote:

.. de fous, plus on rit !...

Bienvenue parmis nous !

..et a bientot..

Cy.

Merci pour ton accueil Cyril :-)

Portrait de concombremasqué

et bienvenue 

Portrait de la-vie-en-rose

...pour siroter un café (même virtuel) bien chaud dans ton fauteuil préféré. 

À bientôt Little Sweety.

Je n'aime pas les chats mais je ferai un effort pour toi !

Portrait de Little Sweety

concombremasqué wrote:

et bienvenue 

Merci Concombremasque  :-)

Portrait de Little Sweety

la-vie-en-rose wrote:

...pour siroter un café (même virtuel) bien chaud dans ton fauteuil préféré. 

À bientôt Little Sweety.

Je n'aime pas les chats mais je ferai un effort pour toi !

Merci la vie en rose pour ton accueil.

Promis je vais laisser le chat a la maison quand je viendrai m'installer dans mon fauteuil pour siroter mon cafe :-)

Il y a 8 mois mon compagnon m'a transmis le vih et j'accumule beaucoup de chose en moi. J'espére qu'ecrire ici me permettra de reprendre ma vie en main, de faire le point.

Merci a tous pour votre accueil.

A bientot

Little sweety

Portrait de la-vie-en-rose

Je comprends pourquoi tu dis te sentir complètement paumée: 8 mois d'interrogations et un sentiment d'injustice. La vie est malheureusement très souvent injuste. 

Ça n'est pas toujours facile de se raconter. C'est facile pour certains et difficile pour d'autres. Mais, oui, ça peut aider à faire le point. 

Reprendre sa vie en main (paume) pour ne plus être paumé(e) et déserrer les poings. Saisir la main tendue. 

Portrait de Sealiah

Je suis persuadée que nous pouvons t'aider à trouver tes réponses à tes interrogations.Le site c'est comme une thérapie de groupe.Chacun(e) y amène un peu de soi,la lumière n'est jamais éteinte.

Portrait de cyril13

..on peut parler de tout, on ne manque pas d'Hair !..

..Et, afin que tu puisses y voir un peu plus clair, sans gaspillage d'énergie, je t'offre ce petit air !

Bonne journée à Toi et Toutes et Tous.

Portrait de IMIM

"Laisse entrer le soleil" (comédie musicale Hair, pour les + jeunes) mdr!!

Et la lumière fut  !!

Je t'encourage vivement à t'exprimer

Poser des mots est "libérateur"

Ton parcours et ton ressenti peuvent en aider certains, faire prendre conscience à d'autres, élargir leur "horizon"....

Et vice versa

Bien que nous soyons tous "différents",  ns avons tous à apprendre les uns des autres, sans chichis!!!

Alors, tu reprendras bien un tpi kawa (kfé) avec des baklavas

Après l'amertume, la douceur réconfortante du miel

C'est quand tu veux......pas besoin d'invitation !!!!

Bien à toi

Portrait de Little Sweety

Je viens de rentrer du bureau et lire vos messages me reconforte beaucoup.

J'ai commence a avoir les symptomes de la primo le 21/10 et le 12/11 mon medecin generaliste est venu frapper a la porte de la maison, s'est assis a mes cotes et m'a annonce que j'etais seropositive ( je remercie encore mon medecin de me l'avoir annonce comme ca ). Une semaine plus tard j'etais sous tri

Je n'ai jamais ete aussi malade de ma vie. Tout mon entourage etait persuadé que je ne reprendrai pas le dessus ( pour vous donner une idée j'ai perdu 8 kgs en mois de deux semaines et la moitié de mes cheveux, et ce n'est qu'une goutte d'eau parmi tout ce que j'ai fait ! ). J'ai ete arretée presque 4 mois.

Pour moi, etre seropositive, c'etait la fin de tout. La fin de mes projets. La fin de ma vie de mére ( puisque mon compagnion et moi parlions de faire un bebe, notre ultime bebe puis que nous avons tous les deux 40 ans ). La fin de ma vie de femme. La fin de ma vie tout simplement.

Alors j'ai cherche sur le net encore et encore pour comprendre, pour me rassurer, pour aussi essayer d'avoir des donnees physiologiques afin de comparer mes resultats ( je sais ca parait stupide mais c'est dans ma nature, c'est mon job qui veut ca : deformation professionnelle ).

Et j'ai trouve ce site.

J'ai lu

Je vous ai lu tous.

Vos blogs, vos commentaires, les articles de l'equipe de seronet, les temoignages.

Depuis 6 mois, sans le savoir, tous, vous m'aidez.

Je sais que je vais vivre ( meme si j'ai encore des doutes sur ma qualite de vie ). Lorsque je fais des projets d'avenir, tout bete, comme la deco de la maison, je n'ai plus une voix en moi qui me hurle : " ce n'est pas la peine de faire des projets, tu vas mourrir ". Je comprends mieux ce virus.

Mais je suis en colere. Tres en colere.

J'ai deja fait un bout de chemin ces derniers mois, mais je dois exprimer ma rancoeur, mon sentiment d'injustice.

Je pense que le temps est venu pour moi d'ecrire ce que je ressens, pour me liberer. Il n'y a pas que ma vie qui est en jeu, mais aussi mon avenir avec mon compagnon.

Cela fait 6 mois que vous me soutenez, et je sais que vous serez toujours a mon ecoute.

Je vous en remercie encore

Little Sweety

Portrait de la-vie-en-rose

La colère est un sentiment qui crée beaucoup de tensions et de stress. 

Je crois que (presque ?) toutes les personnes contaminées par le VIH ont éprouvé de la colère à un moment ou à un autre. 

On peut considérer que c'est une étape nécessaire et même utile... qui débouche ensuite sur autre chose. 

Je te souhaite de réussir à canaliser cette énergie négative. 

Bon courage à toi. 

Portrait de IMIM

Tirer force de ce sentiment d'injustice

Pour la colère, elle m'accompagne depuis toujours Pour d'autres raisons que le vih en lui mm

Les années devaient "m'assagir" mdr!!!! Est ce un trait de caractère ou est ce parce que rien ne change vraiment, ou en pire!!!???

Mais la rancoeur et la rancune, ne nuisent qu'à nous mm

Ca ronge à l'intérieur ss que l'autre n'en soit affecté

Ds ce k, on peut penser que " la rancune est un plat qui se mange froid", mais mieux vaut se dire que la vie saura à un moment ou à un autre recadrer les concernés sur leur parcours, et passer à autre chose

Pour le bb, renseignez vous Le hiv n'est + un pb, avec une CV et des CD4controlés

Qq contraintes supplémentaires pour la grossesse et l'accouchement

Qaunt à l'age, les femmes sont de + en + nombreuses à concevoir un enfant tard. Soit par rapport à leur carrière, soit parce que'lles n'ont pas trouver le bon père avant ou encore grossesse tardive 15ans après les premiers enfants !!

Enfin bref à 40ans c faisable et ça n'a rien de très exceptionnel

Et puis, la vie continue

Ne pas trop penser au pire

Le prévoir, peut-être, mais ss que cela soit anxiogène

Tu sais aujourd'hui, hormis la maladie, il y a beaucoup de gens qui vivent au jour le jour ds un climat de "peur du lendemain"

Faut dépasser ça, faut aller de l'avant parce que demain viendra obligatoirement

Mieux vaut l'appréhender du bon pied Mm fut il parsemé de qq colères, rouges, noires vertes blanches, enfin.... arc en ciel!!!!mdr

Bien à toi

Portrait de Little Sweety

la-vie-en-rose wrote:

La colère est un sentiment qui crée beaucoup de tensions et de stress. 

Je crois que (presque ?) toutes les personnes contaminées par le VIH ont éprouvé de la colère à un moment ou à un autre. 

On peut considérer que c'est une étape nécessaire et même utile... qui débouche ensuite sur autre chose. 

Je te souhaite de réussir à canaliser cette énergie négative. 

Bon courage à toi. 

Merci la vie en rose.

Ma colere a evolué depuis ces six dernier mois.

Au debut j'etais ( je me sentais ) violente physiquement. Je me serais defoulée sur la premiére personne rencontrée dans la rue. J'aurais frappe, encore, encore et encore .... Alors que je ne suis pas violente. Je deteste la violence. Je ne me reconnaissais plus, ce n'etait plus moi.

Puis ma violence s'est tournée vers mon compagnon. Je l'aurais frappé encore, encore et encore. Mais ce n'etait toujours pas moi, je ne suis pas comme ca ( je precise que je n'ai rien fait a mon compagnon, rien du tout rassurez-vous :-) il va bien )

Et quand je me suis appercue que mes paroles allaient depasser mes pensées, j'ai pris mes distances avec lui. Deux mois. C'est le temps qu'il m'a fallut pour que je prenne sur moi. Je ne suis pas la seule a etre porteuse, lui aussi et il ne fallait pas que je l'oublie.

Ma colere envers mon compagnon est toujours là, mais je la canalise ( plus ou moins, et les jours ou je vais vers le moins, je prends mes distances pendant 1 jour ou 2 ). Il a besoin de mon soutien. Il commence sont traitement ( en principe ) dans un mois et si son corps reagit comme le mien, les premieres semaines vont etre dures. Il faut que je le soutienne au maximum.

Une fois que tout sera rentré dans l'ordre, d'ici quelques mois, je lui parlerai de mes emotions vis a vis de lui, de ma colére. Mais sans lui crier dessus, on est d'accord, juste en discuter parce qu'il va falloir a un moment ou a un autre que je me libére et que je lui dise. Notre relation ne se sortira de cette " epreuve " que grace au dialogue.

Mais pour l'instant ce n'est pas le bon moment, ni pour lui, ni pour moi.

Tu sais la vie en rose, c'est 6 dernniers mois j'ai evolué, je suis devenue differente.

Je suis devenue plus adulte en 6 mois qu'en 40 ans.

Le VIH m'a fait grandir.

Merci pour ton aide c'est vraiement gentil.

Ca fait du bien d'ecrire :-)

A bientôt

Little Sweety

Portrait de Sealiah

J'ai traité d'assassin mon ami de 20 ans, un soir ou la colère était trop forte.En y repensant je me dit que j'ai été un gros connard.Il avait le poids de ma contamination et je me suis permis d'en remettre une couche.

Prends le temps.L'écriture est salvatrice.

J'aime beaucoup mon ami même si depuis il a refait sa vie avec Michel.Nous avons partagés des moments merveilleux.

J'ai pas refait ma vie.Laurent aimerait que je sois à nouveau heureux et comblé.Je ne tombe que sur des "nullards" charmeurs.Tu lances un S-O-S et je réponds présent.Mon VIH ne se voit pas , ma naïveté ils la voit "eux".

Je canalise ma colère en t'écrivant et vous écrivant.

Je suis en colère contre moi:

<<Lohic tu déconnes.>>

<<Je sais Judith, mais rendre le mal par un mal 7 pas mon truc.A mes carresses ils répondent par un pied dans mon Q. Qui puis-je?>>

<<Ils ont combien 2 pieds?>>

<<2.>>

<<Persistes Lohic.>>

Je te surprends.Ma façon d'écrire est particulière.G inventé mon monde à côté de votre monde.Certaines personnes et amies y ont accés.Nous avons les clefs de tout le(s) monde(s).Même nos ( ) sont importantes.

Ecrits -moi, Nous te lisons.