Un billet pour Emilie

Publié par Coco57 le 07.08.2008
1 216 lectures
Emilie : la tête à Besac, les bras à Nancy, le coeur à Metz
L'Emil comme l'appelait ses potes s'en est allée en plein été
Madame Gouine, scotchée sur son cercueil accompagne notre piège à fille préféré
Marie, on est là ma poule. Je ne peux que chanter avec toi la chanson si juste de debout sur le zinc en serrant les poings.
 "C'est maintenant que l'on se souvient
Un peu trop fort, un peu trop bien
J'essuierai mes larmes sur ma manche
Ravalerai en moi l'avalanche
Je céderai rien au chagrin"
Merci à tous pour vos messages de réconfort. Je vais m'absenter quelques temps de la toile, histoire de passer du temps dans la vraie vie. Demain c'est la nuit des étoiles filantes. Pour ma part je ferai un feu de camps avec quelques copains, et je penserai à l'Emil comme d'autres potes ailleurs en France. Pour tous les militants qui l'on connu et qui n'ont pas pu venir lundi, on lui a fait un chouette adieu, un adieu qui lui ressemblait rires et larmes mélés. Une militante est tombée, mais la lutte continue !
Coco

Commentaires

Portrait de Letrublion-seronet

Ce n'est pas en tant qu'anim, mais en tant qu'ami de Marie que j'interviens et je voudrais dire à quel point je suis attristé par cette nouvelle et que je suis de tout coeur avec elle........

Amitiés

Le trublion

 

 

 

 

Portrait de anouchka70

kikou je vien de regardé ton blog et sui assez chagriné je t avouerai .jai bien konnu emilie notre ptite fée ki s en est alléé je suis alléé a sé obseques lundi el etai notre ancienne directrice de aids a besak .ele etai kompletemen magik cette nana meme avek sé pti kou de geules.merci d&avoir laissé une petite trace d elle sur ton blog.affectueusement.anouchka.
Portrait de Coco57

Merci pour ton message. Avec quelques potes on organise une journée de trocs et de rencontres appelé l'Emil et une nuit, on ne sait pas encore où et quand, (histoire de ne rien perdre de l'énergie qui nous viens de l'Emil). Je relayerai sur mon blog les info.