Un lettre du fondateur Des Petits Bonheurs

Publié par romainparis le 30.07.2015
1 641 lectures

Grégory Bec

Nous voici au coeur de l'été, en ce moment estival où les posts devraient refléter la légèreté et la douceur de vivre...J'ai hésité avant d'écrire celui-ci...je sais qu'à chacun de ces rendez-vous de la vie, assurément tristes et évocateurs de réalités "hards", je perds quelques uns de mes "amis Facebookiens"...Délicat, souvent, de "faire la part des choses" entre le "perso" et l'aventure des Petits Bonheurs ( avec laquelle je suis, en qualité de fondateur, irréductiblement ( irristiblement?) en étroite intimité naturelle)...Ils sont trois, ce soir, à avoir rejoints le pays des étoiles, et c'est naturellement difficile et délicat que de partager avec vous cette douloureuse réalité... Olivier ( Arpa... Arpouille pour les intimes) un guerrier de lumière que quelques uns des plus vieux aventuriers de la lutte contre le sida connaissent bien, est parti lundi. à 53 ans..( Cérémonie d'hommage : Incinération à 16 H / jeudi 30 Juillet -Cimetière Des Joncherolles/ 95 rue Marcel Sembat - 93430 Villetaneuse), Eric, a décidé de s'en aller hier mardi, parce que la vie "comme ça" lui était devenu insupportable, et aujourd'hui, Nathalie, qui allait avoir 30 ans cette année (!...) les a rejoints...Personne ne sait, à l' instant où j'écris, comment payer ses obsèques et le transfert de son corps dans le pays où sa famille pourra lui rendre hommage...Certes ça fait "beaucoup" pour un "statut" Facebook à l' heure des jolies couleurs d'un soir d'été, rosé inclus...Faut-il le taire?...Comment parvenir à exprimer sans être "exhibitionniste ou dérangeant...?"... Je voudrais rendre hommage aux bénévoles des Petits Bonheurs, formidables de disponibilités, de forces, d'inventivité, d'ingéniosité, de capacités et de sagacités, qui ont su être à leurs côtés....Et puis vous dire aussi, que cet après midi, d'autres organisaient un goûter festif a l' hôpital du Kremlin Bicêtre, et qu'hier une bénévole faisait découvrir les champs Elysées et la magie de Paris à deux femmes isolées hospitalisées...Tout à l' heure, je fêtai , par téléphone, les 70 ans d'un monsieur qui me remerçiait de nos fleurs et m'exprimait combien nous étions sa famille de coeur... Alors, je partage ces émotions avec vous... et si quelques uns d'entre vous ont envie de rejoindre l'action, sachez que nous recherchons de quoi financer un billet d'avion pour un jeune homme de 19 ans, né séropositif, qui souhaite pouvoir partager quelques semaines avec sa Maman, en Martinique. ( Merci d'adresser vos dons éventuels à Les Petits Bonheurs / 11 rue Duperré 75009 Paris... en indiquant pour participation billet d'avion S)... Et en cet instant, ému naturellement, alors que d'autres s'apprêtent hélas, à nous quitter dans les prochains jours, j'ai juste envie de vous crier très fort : Profitez de la vie, exprimez ce que vous n' osez dire et... vous qui m'avez lu avec attention et bienveillance, je vous aime!...

Commentaires

Portrait de francis20250

ca fait plaisir d'écouter de si belles paroles , merci pour eux , je ne puis aider ma pt retraite me le permet pas , mais le coeur y est , 

Portrait de romainparis

Les Petits Bonheurs, parce qu'ils s'occupent des "vieux" séropo dont je fais partie, vieux n'ayant pas de rapport avec l'âge, et parce qu'ils agissent sur le terrain là où les autres assocs nous ont lamentablement laisser tomber.

Le Refuge, parce qu'ils s'occupent de jeunes gays foutus à la porte par de stupides parents.

Du concret, pas de blabla, pas de pompes à fric. Utiles !

Portrait de patoche

Que "Les Petits Bonheurs" n'aient pas d'antenne ou d'équivalent en Province...