Une mauvaise fin

Publié par Keals le 09.11.2010
871 lectures

 

J'ai terminé mon traitement au mois d'août 2009 !

Ma dernière piqûre était un vrai soulagement ! Fini les courbatures, l'état de fatigue incessant, mes humeurs changeantes... J'allais pouvoir reprendre la danse comme avant. Faut dire qu'avec le traitement je n'étais plus capable de donner la même énergie. 

Je me suis battu avec moi-même pour continuer mes entrainements, mais j'étais obligé de les alléger.

J'ai pu enfin prendre mon premier verre d'alcool depuis 8 mois.(Attention, ne pas mal interpréter cette phrase ! Je ne suis pas un alcoolique. Je n'ai jamais consommé beaucoup d'alcool. Deux coupes de champagnes et je suis ivre...) Mais le fait d'en être privée ça augmente l'envie d'y gouter !

Bref, au fur et à mesure des mois sans traitement, l'hépatite C devenait plus qu'un mauvais cauchemar, balayé chaque nuit par de nouveaux rêves.

En juillet, je prends rdv chez mon médecin pour mon bilan VIH régulier (environ tous les 3 mois) et je lui demande de m'en faire un pour l'hépatite C.  Mon médecin me dit que c'est ridicule, que le traitement à bien marché et que j'en suis débarrassé... mais j'ai une drôle de sensation, et j'insiste pour avoir l'ordonnance.

Je file au laboratoire chercher mes analyses...  je reste serein malgré une petite touche d'angoisse comme à chaque résultat.

 Mon intuition n'était donc pas mauvaise... Mon hépatite C était bien là. 324 copies.

Elle venait juste d'apparaitre.. . 

Bordel de merde, crotte, bite, zut, gggrrgggrrrrr, hjqiksvshvuvlvuldifuvd !!!??!!! MEEEEERRRRRRRRDE !

Mais quel con ! je me suis fait contaminer une nouvelle fois... et dire qu'il y a des mecs qui prennent 100 fois plus de risque que moi... et faut que ça tombe sur moi ! 

Commentaires

Portrait de maya

 salut keals !

quelle sale nouvelle !! c'est vraiment trop con après avoir subi victorieusement le traitement... 

je compatis car tu dois t'en vouloir à mort je suppose ...

ça ne sert à rien sauf si tu en tires cette fois une leçon.

je te le souhaite, vraiment désolée pour toi. 

tu l'as foutu en l'air une fois tu peux t'en redébarrasser mais un an de vie encore ...

bizz et courage