Vie Locale ....

Publié par jl06 le 25.11.2020
164 lectures

Et si comme Mado vous aidiez à la collecte de la banque alimentaire des Alpes-Maritimes ce week-end? PAR LA RÉDACTION Mis à jour le 25/11/2020 à 11:27 Publié le 25/11/2020 à 11:15

Noëlle Perna, marraine de la collecte de cette édition dans le 06, a enregistré des vidéos à retrouver sur YouTube.<br />
	(Capture d’écran YouTube)

 

Noëlle Perna, marraine de la collecte de cette édition dans le 06, a enregistré des vidéos à retrouver sur YouTube. (Capture d’écran YouTube) Capture d'écran YouTube

Vendredi et samedi, la collecte annuelle a lieu dans 75 magasins des Alpes-Maritimes. On vous donne les sept bonnes raisons d’y participer comme Mado la Niçoise alias Noëlle Perna, marraine de cette édition.

Samedi et dimanche, la Banque alimentaire des Alpes-Maritimes organise sa collecte annuelle de denrées alimentaires dans 75 magasins des Alpes-Maritimes.

On vous donne sept bonnes raisons d’y participer, et de donner une partie de vos courses aux bénévoles en gilets orange.

En plus, elle est parrainée par Noëlle Perna, alias Mado la Niçoise dont on peut retrouver la vidéo en ligne  ou sur Facebook!

1. UNE CRISE INÉDITE

Cette collecte est indispensable pour faire face à la crise sociale, durement aggravée par la crise sanitaire: la demande a explosé de 20 à 25% depuis le début de la pandémie, et les difficultés seront durables.

2. STOCKS EN BAISSE

Face à la hausse des besoins, le réseau enregistre une baisse de ses stocks de nourriture de 23%, qu’il faut renflouer à tout prix.

3. PLUS DE PAUVRES

Le département des Alpes Maritimes est loin d’être épargné par la crise: le pourcentage des personnes en dessous du seuil de pauvreté est supérieur au national et se situe à 15,4%.

4. L’IMPACT D’ALEX

Les récents événements climatiques de la tempête Alex qui a plongé beaucoup de familles des vallées dans la précarité aggravent encore une situation tendue.

5. ON CHOISIT QUELS PRODUITS OFFRIR

Comme le don n’est pas financier, on peut choisir ce que l’on va offrir: des produits non périssables, conserves de toutes sortes (légumes, poissons, plats cuisinés), des packs de soupes, de la farine, de l’huile, des légumes secs, du riz, du sucre, des condiments, des aliments bébé (pots verre), mais aussi des produits d’hygiène et d’entretien.

6. OBJECTIF 400.000 REPAS À RÉCOLTER

L’objectif de cette collecte est de 400.000 repas. Ils peuvent être redistribués localement aux plus démunis grâce au public qui fournit de 12% à 15% des ressources annuelles.

7. AIDER LES 1.000 BÉNÉVOLES

Pour mener à bien cette collecte, la chaîne de solidarité rassemble près de 1.000 bénévoles de diverses associations partenaires.

Commentaires

Portrait de jl06

ALPES-MARITIMES : LA BANQUE ALIMENTAIRE ORGANISE SA COLLECTE CE VENDREDI ET SAMEDI

Les «Gilets Oranges» seront de retour dans les grandes surfaces azuréennes ce vendredi et samedi. Malgré la crise sanitaire, la générosité des clients sera sollicitée afin de récolter des denrées de première nécessité pour les plus pauvres.