Voila une bonne raison pour gueulé dans la rue !

Publié par jl06 le 01.08.2021
204 lectures

Une vague de chaleur historique provoque des fontes «massives» de glace au GroenlandAjouter l'article à vos favorisRetirer l'article de vos favorisCLIMAT

Entre mercredi et samedi, la calotte glaciaire qui recouvre le territoire arctique a fondu d'environ 8 milliards de tonnes chaque jour. Le double du rythme moyen. 

Une image du Groenland prise par le satellite Sentinelle — © Copernicus/Sentinelle, via ReutersAuteur externeAFPPublié samedi 31 juillet 2021 à 16:01
Modifié samedi 31 juillet 2021 à 16:01

 

Une vague de chaleur au Groenland, avec des températures plus de dix degrés supérieures aux normales saisonnières, a provoqué cette semaine un épisode de fonte «massive» de la calotte glaciaire groenlandaise, ont averti des glaciologues.

 

Lire aussi: Les paramètres vitaux de la planète Terre se détériorent

Depuis mercredi, la calotte glaciaire qui recouvre le vaste territoire arctique a fondu d’environ 8 milliards de tonnes chaque jour, soit le double du rythme moyen lors de la période estivale, selon les données du Polar Portal, un outil de modélisation géré par des instituts de recherche danois.

Des températures inhabituelles de plus de 20 degrés, avec des records locaux, ont été enregistrées dans le nord du Groenland ces derniers jours, selon l’institut météorologique danois DMI.

Abonnez-vous à cette newsletter J'accepte de recevoir les offres promotionnelles et rabais spéciaux.Sciences

GRATUIT. Chaque mercredi, la science racontée par nos journalistes

 S'INSCRIRE 

Cinq centimètres d’eau en plus sur la Floride

 

Sur le petit aéroport de Nerlerit Inaat, dans le nord-est du Groenland, le mercure a atteint 23,4 degrés jeudi, le plus haut niveau mesuré depuis le début des relevés de la station météo et plus chaud que la température maximale enregistrée au Danemark ce jour-là.

Cette vague de chaleur, qui a également touché une grande partie de l’immense territoire arctique, s’est traduite par un rythme accéléré de fonte de la calotte glaciaire.

A titre de comparaison, l’immense volume d’eau fondue relâché quotidiennement ces derniers jours – 8.000 milliards de litres d’eau douce – «suffirait pour couvrir de cinq centimètres d’eau l’ensemble de la surface de la Floride», souligne Polar Portal.

Le record de fonte quotidien au Groenland, qui date de l’été 2019, n’a pas été battu, mais la partie du territoire groenlandais où la glace a fondu est plus grande qu’il y a deux ans, a précisé le site de surveillance arctique.

Trois fois plus rapidement qu’ailleurs

Deuxième calotte glaciaire après l’Antarctique, avec une surface de près de 1,8 million de kilomètres carrés, la couche de glace qui recouvre le Groenland suscite l’inquiétude des scientifiques, alors que le réchauffement dans l’Arctique est trois fois plus rapide qu’ailleurs dans le monde. Son recul entamé il y a plusieurs décennies s’accélère depuis 1990 et ne cesse de s’emballer.

Selon une étude européenne publiée en janvier, la fonte de la calotte groenlandaise devrait contribuer à l’élévation générale du niveau des océans à hauteur de 10 à 18 centimètres d’ici 2100, soit 60% plus vite que la précédente estimation. La calotte groenlandaise contient au total de quoi élever les océans de 6 à 7 mètres.

Du fait d’un début d’été relativement frais avec des chutes de neige et de pluie, le recul de la calotte en 2021 est pour l’heure encore dans la moyenne historique, selon Polar Portal. La période de fonte s’étend de juin à début septembre.

 

Commentaires

Portrait de jl06

La Chine au vitriol: une carte blanche au dessinateur Badiucao

Originaire de Shanghai, Badiucao (pseudonyme) réside en Australie depuis 2009. Depuis une dizaine d’années, il est le caricaturiste chinois le plus prolifique et s’est taillé une réputation internationale en diffusant largement ses dessins par la voie des réseaux sociaux. Militant des droits civiques censuré en Chine, il s’est vu décerner le «Prix Russell du courage» par l’ONG Cartoonists Rights Network et le «Prix des droits de l’homme Vaclav Havel» du Conseil de l’Europe l’an dernier

 Alors que les inondations frappent la Chine, l'artiste, dans un style traditionnel à l'encre, montre comment le nationalisme du parti communiste nuit aux citoyens ordinaires au moment où ils ont le plus besoin d'aide. Un deuxième dessin exprime cette idée en remplaçant les étoiles du drapeau national par les mains de noyés. Transformé en magicien, le président chinois Xi Jinping réanime l'esprit de Mao Tsé-toung, le fondateur de la République populaire de Chine. L'actuel président s'inscrit dans l'héritage de Mao pour mieux assoir son autorité.

 Badiucao questionne la censure en ligne appliquée par la Chine et la façon dont elle utilise des applications comme WeChat, TikTok et zoom pour l'exercer au-delà de ses frontières. Toutes ces apps censurent en effet les contenus qui défient le parti communiste, explique l’artiste. Dans le style d’une ancienne photo de famille le président Xi Jinping est dépeint en train de biberonner une cellule de Sras-Cov-2, façon de «rappeler au monde son origine». Bien que Badiucao ne croit pas à la théorie d’une fuite d’un laboratoire chinois, il estime que la censure a profité au développement du virus qui s’est par la suite diffusé dans le monde entier. Intitulé «L'hiver arrive» ce dessin qui imite un lavis traditionnel reproduit la porte Tiananmen comme métaphore de la Chine. C'est derrière cette porte que se concentre le pouvoir. L'artiste établit un lien entre la mémoire du massacre de Tiananmen en 1989, les camps de concentration et la répression actuelle du peuple ouïgour.