vos questions sur ma présence, ma réponse ! ! ! billet en plusieurs parties 3)

Publié par moyga le 03.09.2008
571 lectures
Explication : Mon meilleur ami était atteint du sida. Son état s’était stabilisé pendant un temps, puis lors d’une soirée, il a fait un malaise et c’est à partir de ce moment là que la maladie l’a rongé gravement de l’intérieur. J’ai passé toutes mes soirées, après l’université, pour aller le voir à l’hôpital et le soutenir dans cet enfer qui le prenait et où il m’était impossible de le faire sortir à part lui tenir compagnie et le divertir autant que je pouvais. En trois mois, son corps s’est gravement amaigri, les joues creusées, une fatigue qui le prenait malgré ses heures de sommeil importantes, son corps était difficile à bouger pour lui, il avait une petite respiration et une peau complètement décolorées. Le 27 novembre 2005, je vais le voir à l’hôpital comme d’habitude mais je lui apporte des fleurs car c’était son anniversaire. J’entre dans la chambre, je le vois plus affaibli que jamais. J’évitais de pleurer devant lui, je le voyais partir, il en avait conscience mais je ne voulais pas lui rappeler l’enfer qu’il vivait. Je lui baise le front, lui fait une caresse dans les cheveux, je lui souhaite un bon anniversaire et lui présente le bouquet de 19 lys, ses fleurs favorites. Quand il parlait de ces fleurs là, il disait toujours : « Le lys c’est la pureté, c’est mon espoir, on n’explique pas que les gens soient cruels avec nous à l’inverse des lys qui nous montre que le monde peut être beau rien qu’avec une senteur. La senteur inégale que le lys a, c’est l’odeur des gens qui ont du cœur».