VRAI OU FAKE ?

Publié par mohican le 21.01.2021
466 lectures

LeBigData.fr

 

Le vaccin Pfizer/BioNTech contre le COVID-19 est-il une ” incroyable fraude ” ? Un groupe de hackers vient de publier des données volées à l’Agence européenne des médicaments, et dénonce les deux entreprises pharmaceutiques…

En décembre 2020, un groupe de hackers annonçait avoir réussi à voler des données liées au vaccin de Pfizer/BioNTech contre le COVID-19. Ces documents réglementaires avaient été dérobés sur les serveurs de l’Agence européenne des médicaments (AEM).

À présent, les cybercriminels viennent de publier les données volées sur le web. Sur divers forums, des liens permettent de télécharger le contenu. Le dossier contient notamment des e-mails, des évaluations de l’AEM, et des documents Word, PDF et PowerPoint.

Selon les hackers, Pfizer et BioNTech sont coupables d’une ” incroyable fraude “. Cette fuite de données aurait pour but de démontrer que le vaccin est loin d’être aussi efficace qu’annoncé contre la COVID-19.

Pour l’heure, toutefois, aucune révélation compromettante ne semble avoir émergé des documents publiés. Quoi qu’il en soit, la fuite est survenue il y a moins de 24 heures. Si les données discréditent réellement le vaccin, il faudra sans doute attendre quelques jours pour le découvrir.

Vaccin Pfizer/BioNTech contre le COVID-19 : une efficacité de seulement 19% au lieu des 95% annoncés? 

Pour rappel, le vaccin BNT162b2 de Pfizer et BioNTech est l’un des candidats contre le COVID-19. Il s’agit d’un vaccin de type ARNm. Il a déjà été approuvé par de nombreux pays dont l’Union européenne, le Royaume-Uni, les États-Unis, le Canada ou encore Israël.

Selon ses créateurs, ce vaccin offre ” une efficacité de 95% contre le COVID-19 “. Il serait aussi capable de ” neutraliser ” les nouveaux variants britanniques et sud-américains du virus.

Toutefois, cette efficacité est remise en question par Peter Doshi, chercheur à l’Université du Maryland. Dans un article publié le 4 janvier 2020 dans le journal britannique The BMJ, l’expert critique la méthode employée par Pfizer pour mesurer les performances de son vaccin.

En effet, le géant pharmaceutique américain a affirmé avoir découvert 170 cas COVID-19 confirmés par test PCR lors de la phase III de ses essais cliniques, et 3410 cas suspects. Or, si ces cas suspects sont pris en compte pour mesurer l’efficacité du vaccin, celle-ci chute à seulement 19% au lieu des 95% annoncés.

Même sans tenir compte des cas confirmés dans les sept jours suivants la vaccination, le taux d’efficacité demeure à 29% seulement. Par ailleurs, Doshi reproche aussi à Pfizer de ne pas avoir tenu compte de l’influence d’éventuels médicaments sur l’efficacité du vaccin…

Les critiques de Peter Doshi soulèvent un vif débat sur les réseaux sociaux, notamment en Chine. De nombreux experts estiment que la méthode de mesure de ce chercheur américain est mauvaise, puisqu’il prend en compte tous les participants présentant des symptômes comme s’ils étaient des cas COVID-19 confirmés (même en cas de test PCR négatif).

Quoi qu’il en soit, de nombreux scientifiques s’accordent à dire que Pfizer devrait fournir davantage de données brutes sur son vaccin. Ceci permettrait de mieux analyser le vaccin et son efficacité, en excluant notamment les paramètres environnementaux.

 Pfizer : un géant pharmaceutique condamné à plusieurs reprises

Par le passé, Pfizer a été condamné à plusieurs reprises par la justice. En 2009, la firme pharmaceutique a payé une amende record de 2,3 milliards de dollars pour avoir corrompu des médecins afin qu’ils prescrivent des médicaments surdosés ou à contre-emploi.

Plus récemment, en 2016, l’entreprise a dû payer 107 millions de dollars au Royaume-Uni pour avoir augmenté le prix du médicament antiépileptique Epanutin de plus de 2600%. Il est donc clair que Pfizer n’en serait pas à sa première fraude si le vaccin contre le COVID se révélait moins efficace qu’annoncé…

Si les données volées publiées par les hackers comportent bel et bien des éléments discréditant le vaccin BNT162b2, cela sera sans doute révélé très prochainement. Il ne reste donc qu’à patienter pour découvrir si ce vaccin est un réel espoir pour sortir de la pandémie, ou une désespérante escroquerie orchestrée par un géant pharmaceutique sans scrupules désirant profiter de la crise…

 

Commentaires

Portrait de Aradia

Portrait de mohican

Et quand c'est flou c'est qu'il y a un loup !

Bien trouvé Aradia .

Portrait de Aradia

Portrait de mohican

Ca fait froid dans le dos.....

Portrait de lanterne 63

 Soit le vaccin est inneficace ou pire ?Undecided

Portrait de sonia

Merci Aradia pour cette excellente vidéo. Ce que j'en retiens :

Dangers potentiels de transformation de l'arn messager des vaccins pfizer et moderna en adn qui pourrait perturber l'équilibre génétique dans le corps humain.

Risques également de transmettre aux générations suivantes par procréation assistée PMA ou en  " faisant" des enfants naturellement. 

Dès lors ( du coup), les donneurs de sperme et mères porteuses vaccinés à arn messager, risquent de donner des enfants génétiquement modifiés... 

Portrait de mohican

France 2 à 20h00 le 21/01/2021

Comme certains pays ( nous en l'occurrence ) disent qu'il y a six doses dans un flacon au lieu de 5 ils vont donc livrer moins de flacons...Business oblige....Non mais ils sont prêt à tout pour gratter des sous et nous grande gueule on aurait dû rien dire....

www.vidal.fr › actualites › 26446-vaccins-contre-la-co... 7 janv. 2021 — Depuis la commercialisation des vaccins Pfizer/BioNTech et ... approuvé le fait de vacciner 6 personnes avec un flacon de 5 doses 

Portrait de sonia

On terrorise et on se gargarise. 

Portrait de Big Bad Badaboum

Nous ne sommes pas des chercheurs, des savants, des infectiologues, ni quelques spécialistes en médecine quelle qu'elle soit, nous ne sommes que décideurs de ce qui nous semble être le mieux pour notre propre santé (et donc notre sort).

J'ai écouté ce qu'a dit Alexandra Henrion Caude, sans pour autant avoir tout "gobé", et je reste  en questionnement sur le sujet.

Je ne me permettrai pas ni de donner mon opinion de profane, ni même de juger ses propos.

Toutefois, il y a quelque chose qui me dérange profondément, c'est qu'une telle interview se fasse uniquement sur une chaîne d'extrême droite !! 

Ce seul dernier point m'incite à la plus grande prudence et au septicisme.

Je ne manquerai pas d'évoquer le sujet avec mon infectiologue lors de ma prochaine visite, car je préfère donner ma confiance en celle qui suit ma santé depuis 10 ans plutôt qu'en certains éminents scientifiques que je ne connais pas. 

Portrait de mohican

Cela a commencé comme une rumeur venue d’outre-Atlantique. À mesure qu’arrivaient les premiers flacons du vaccin de Pfizer/BioNTech, les soignants le constataient avec surprise: dans ces flacons censés, une fois le vaccin reconstitué, contenir 5 doses injectables, s’en cachaient parfois… 6, voir 7! De quoi augmenter singulièrement la quantité de vaccins disponibles. Mais la bonne idée semble vouloir devenir un piège, qui pourrait sérieusement diminuer les capacités vaccinales européennes...

Portrait de Aradia