Wauquiez a raison : stop à l'assistanat !

Publié par romainparis le 12.05.2011
2 112 lectures

Oui, il dénonçe ce qu’il appelle les "dérives de l'assistanat" comme "le cancer de la société française".

Et il a raison : STOP A L'ASSISTANAT... DES RICHES !

Terminées les niches fiscales, les passe-droits relationnels (l'oligarchie dans tous les domaines), etc.

Oui, il a raison : l'assistanat des riches est le cancer de la société !

Commentaires

Portrait de frabro

le sont de plus en plus : ce sont les métastases de la société sarkozyenne...
Portrait de jako44

avait promis un gouvernement de rupture....et bien c'est gagné  ! ...( la rupture entre les classes)
Portrait de maya

en lisant le titre je pensais que ça venait *** un propos a été modéré *** de notre clique d'extremes "solidarité pour ma gueule les autres...."

ouf me vla rassurée... 

Portrait de guppy

au moins payer en sus du rsa les 5 heures demandées.
Portrait de BD92110

Tout est dit dans le titre.
Portrait de ionesco

COLUCHE

Dieu a dit : "Il faut partager". Les riches auront la nourriture, les pauvres de l'appétit. (Revue de presse - 1980)

Dans les fins de mois, ce qui est le plus dur, c'est les trente derniers jours


Les artichauts, c'est un vrai plat de pauvres. C'est le seul plat que quand t'as fini de manger, t'en as plus dans ton assiette que quand tu as commencé !

Si on écoutait ce qui se dit, les riches seraient les méchants, les pauvres, les gentils.
Alors pourquoi tout le monde veut devenir méchant ?


Si tous ceux qui n'ont rien n'en demandaient pas plus, il serait bien facile de contenter tout le monde.

Le jour où la merde vaudra de l'or, les pauvres naîtront sans trou du cul.


Le prix de l'or augmente. Pauvres, achetez vite de l'or.

Camarades pauvres, serrez-vous la ceinture pendant cinq ans et après vous serez habitué. (Votez nul !)

À vingt heures, à la télé, quand tous les pauvres sortent du travail, on ne peut pas dire toute la vérité.
Sinon, la majorité n'irait pas travailler le lendemain.

Qui prête aux riches prête à rire.


L'argent ne fait pas le bonheur des pauvres. Ce qui est la moindre des choses.

Les pauvres sont des gens comme nous, sauf qu'ils n'ont pas d'argent.

Maintenant, j'arrive enfin à dépenser le pognon que je gagne.
C'est pas tout de gagner un milliard par an, il faut encore le dépenser...

Portrait de ionesco