Sac de noeuds

Mots clés  : assuranceprêt immobilier

Bonjour à tous,

J'écris aujourd'hui car j'aurais besoin des lumières de ceux qui sont déjà passés par le chemin que je m'apprete à prendre, à savoir l'emprunt immobilier et l'assurance qui va avec.

Pour info j'ai 30 ans, séropo depuis 12 ans et traité et indétectable depuis 10 ans. J'ai trouvé le bien qui me plait, j'ai l'accord de crédit de la banque et d'après mes recherches et les témoignagnes de beaucoup de gens sur ce forum, j'ai déjà décidé de ne pas révéler ma séropositivité, le risque de refus étant important... 

Ce que je souhaiterais savoir c'est dans le cas où je tomberais malade (quelque chose de bénin comme un mal de dos qui m'empeche de travailler, ou un truc plus grave comme un cancer), l'assurance peut-elle prendre connaissance de ma séropositivité ou est-ce que tout est bien cloisonné ? 

Egalement, dans le cas où elle l'apprendrait, quels sont les risques encourus ? J'imagine qu'ils me lacheront au niveau de l'assurance, mais est ce qu'il peut y avoir des poursuites, une demande de remboursement du prêt par la banque, ou autre ? 

Etant donné que mentir est une fraude, je comprends bien que le risque 0 n'existe pas, mais j'aimerais évaluer le bénéfice/risque.

Merci par avance pour votre aide ! :)

Commentaires

Portrait de espace

Bonjour

Non tu ne dois rien dire à l assurance.les conventions Areva pour l assurance de prêt chez les malades chroniques sont refusées ou dans le peu de cas acceptes engendre des primes énormes avec aucun remboursement à la clef en cas de pépin.

concernant le risque d être malade pour autre chose,l assurance ne saura pas que tu es séropositif dans la mesure où le secret médical est obligatoirement conservé.de toute façon en cas de petit souci de santé,tu auras une carence d assurance dans tout les cas de 3 moisDonc en général on ne déclare rien.

seul les risques graves comme incapacité permanente ou  handicap suite à un accident par exemple ou dans le cas d un accident du travail ,ce sont d autres clauses qui prennent en charge soit l assurance d un tiers si leur responsabilité est engagée ou la tienne si c est un accident en bricolant à domicile par exemple.

dans ce cas prend toi une assurance tout accident perso qui t apportera un complément de revenu et paiera  ton prêt.en iron 7€ par mois.

le seul moyen pour découvrir y'a séropositivité par l assurance c est de te faire un bilan médical à la souscription.dans ce cas et vu ton âge choisi une assurance qui ne te fera pas passer de test.cela va dépendre du montant du prêt.renseigne toi auprès d un courtier d'assurance du type meilleur taux .com'pour obtenir le meilleur tarif.ne rien déclarer non plus auprès des courtiers.

en cours de contrat il ne sauront absolument rien.

legalement oui c est compliqué de devoir ne rien signaler mais as t on le choix?

de toute façon en étant indétectable et sous traitement et suivi par ton infectiologue tu n auras pas de maladie liée au vih.

si tu as une jambe cassée en 20 morceaux qui te rend invalide ce n est pas une maladie que tu n aurai pas déclaré qui te fait demander l aide de ton assurance donc voila tu seras pris en charge.

ne jamais donner de détail aux assurances ,leur but c est de gagner de l argent pas de rembourser

reste toi même construit ton projet ,moi c est ce que j ai fait comme beaucoup de Séropos.

tu as 99,9 % de le mener à bien et si ce risque te hante esssaie l area mais tu verras c est quasi impossible et tu ne pourras plus revenir en arrière si sa marche pas.

ta maladie serait le diabète se serait différent car là oui en vieillissant tu as plus de risques mais pas le vih.

les assurances ne perdent aucune occasion d exclure des garanties même des bobos bénins .exemple si tu declare avoir eu un lumbago en excluant tout ce qui va toucher le dos.

j espère avoir répondu à ta question donc fonce le moral c est bon pour les cd4.

Portrait de Nzzo75

Hello Espace, merci pour ta réponse ! Donc si j'ai bien compris, le seul moyen qu'ils découvrent ma sérologie c'est si je suis malade et que la maladie en question amène le doute sur une mst comme le VIH ? Sinon, dans le cas d'autres maladies ils n'iront pas faire de sérologie et donc ne seront pas mis au courant ?  

Super bonne idée pour l'assurance accidents de la vie, je vais me renseigner ! Et en effet pour la plupart des choses, la carence de 90 jours fera que je ne soliciterai l'assurance. Surtout que mes mensualités ne seront pas bien élevées donc je ne prendrai pas la risque d'être découvert alors que je pourrais probablement continuer à payer moi-même. En esperant qu'un jour le VIH fasse partie de la liste du droit à l'oubli... 

Portrait de espace

Oui tu as tout compris.

en étant suivi et prenant bien tes médicaments avec un bon suivi chez l infectiologue tu ne vas pas developper de maladies .les traitements nous sauvent la vie.tu n auras dans ta vie que des choses courantes comme les grippes rhumes etc rien en lien avec le vih et qui ne se déclarent pas à l assurance de prêt.la seule chose qui peut nous arriver c est un accident de la vie mais dans ce cas hors vih.et en cas d accident c est des médecins qui te soignent et non pas l assurance ,donc ta vie privée reste intègre .le secret médical est primordial en France.

et puis la recherche continue d avancer peut être que dans quelques années ils trouveront un traitement définitif au vih  .aujourd hui on soigne et guéri l hépatite c ce qui n était pas le cas il y a 15ans.

espoir et mange la vie en prenant soins de toi.

la seule erreur à ne pas commettre serait l interruption de ton traitement qui pourrai te conduire vers un stade sida .

bonne soirée à toi 

Portrait de frabro

Bonjour

Il y a eu de multiples discussions à ce sujet depuis que Seronet existe. Cherche dans le site et tu verras que les arguments échangés n'ont pas évolué depuis tout ce temps.

J'ai fait à près de 60 ans un prêt immobilier et je suis couvert par une assurance décès après avoir rempli correctement le dossier et fourni les éléments demandés. Il y a une surprime, mais au moins je ne prend pas le risque que mon conjoint soit obligé de vendre la maison en cas de décès. Pour des montants importants, les assurances enquêtent et même si le décès a une autre cause le mensonge initial vaut annulation de la garantie. 

 

Portrait de Sophie-seronet

Bonjour,

Je vous recommande la lecture d'une interview de Cédric qui a choisi de taire sa séropositivité pour pouvoir emprunter et réaliser son projet. C'est par ici.

Si Frabro travaillait pour un courtier d'assurance il ne serait pas plus alarmiste...

Bonne journée. Sophie

 

Portrait de frabro

Sur Seronet, est-il encore possible d'avoir des avis différents ? Je ne crois pas que le rôle de la modératrice soit d'influencer les opinions dans un sens ou dans l'autre.

Je rappelle juste qu'être assuré pour un prêt est possible puisque je l'ai fait et que le choix appartient à chacun, en connaissance de cause et des risques encourus.

J'ai choisi de ne pas prendre de risque à ce sujet et je ne vois pas en quoi ce serait répréhensible !

 

Portrait de Nzzo75

Merci à tous pour votre aide. Je vais donc ne rien dire. Malheureusement l´honnêteté ne paie pas toujours... C'est bien dommag, surtout quand on sait qu'etre S+ ne change rien en termes d'espérance de vie... 

Je me posais une autre question aussi. J'envisage d'investir en immo, notamment pour faire de la colocation, et je voudrais savoir si l'assurance fait passer un examen médical au delà d'un certain montant d'endettemen. Aurie des infos là dessus svp ? Merci beaucoup ! C'est vraiment de ppuvoir parler de ces sujets ouvertement et d'avoir une réponse honnête et bienveillante :).