Un compagnon de longue date

En raison de la situation sanitaire, la Disance n'aura pas lieu cette année en présentiel. Je le regrette et je vais attendre avec impatience la Disance 2021 ! Mais en attendant, je vous donne rendez-vous sur les réseaux sociaux de Seronet (facebook, twitter) et de AIDES (Instagram, Twitter, facebook) pour découvrir la Disance 2020 dans sa version virtuelle du 21 au 26 septembre, Journée nationale de la Disance.

La Disance c'est surtout une bonne occasion de parler de sa vie avec le VIH, de témoigner de son parcours et de ses expériences pour déconstruire les préjugés et lutter contre toute forme de stigmatisation ou de jugement. Une belle occasion de contribuer à changer le regard de la société sur la vie avec le VIH !

C'est à vous !

Commentaires

Portrait de jl06

Que je n,est aucun raiseaux social ....je survis oui merci ....(rire)

Portrait de Lowie

Sur les réseaux sociaux ils tricotent plus vite que je ne détricote . Un bon sujet sur la réalité du VIH à une heure de grande écoute avec des témoignages réels de personnes réellement S+ ferait peut-être disparaître ces préjugés d'un autre temps . J'ai envie que ces préjugés disparaissent , je ne suis pas certain que la " société " soit du même avis . 

Portrait de Angelo78

La vie avec le vih c est la vie tout court avec ses hauts et des bas pour ma part . Très dure au début dur à accepter le chemin est lent pour ma part cela fait un peu plus d un an que je suis diagnostiqué et je peux dire que je vais mieux mais les premiers mois furent un enfer , malgré tout la mort et la maladie me hantais et puis petit à petit on accepte son statut et on commence à vivre avec jusqu à parfois l oublier mais on est toujours rattraper par quelque chose qui nous le rappel . Mais quoi qu il en soit personne est immortel pas plus un séronégatif et personne ne sais quand son heure viendra donc il faut vivre au présent et profiter de chaque instant c est comme ça que je vois les choses
J ai 40 ans une fille qui viens d avoir 6 ans elle est mon moteur
Au fond on ne devrais même pas se poser la question de dire ou ne pas dire notre statut comme si c était une chose qui nous définissait nous avons ce virus mais ce n est pas lui qui nous définis nous avons nos personnalité propres nos caractère pour nous définir les années noires du virus ont marqué les mentalités et c est dur de les faire les changer
Mais nous n avons aucune raison ni de nous cacher ni de devoir revendiquer notre statut j aimerais que chacun puisse vivre de la même façons qu il vivait avant sa contamination c est vrai que ce n est pas vraiment possible mais il faut essayer et arrêter de dire que nous somme séropositif serais une victoire à mes yeux mais plus tôt que nous avons le vih
Une petite réflexion du soir pour un sujet qui mériterais des nuits de discussion
Je vous souhaite à tous du bonheur et du courage et beaucoup d amour

Portrait de flamme

Sujet qui mérite beaucoup d'attention tant il est difficile de DIRE

Pour ma part, il m'a fallu du temps... mais j'ai écrit 2 livres:

Séropositive pour aimer mieux  publié en auto édition en 2011

POUR LA VIE   aux Editions Baudelaire en 2019 dans les librairies ou sur les sites de FNAC, DECITRE, AMAZON

Si cela peut aider quelques personnes ou faire changer le regard sur le VIH... tant mieux!

Belle Vie à tou(te)s

Portrait de Pierre75020

Félicitations à tous ceux qui ont eu le courage de "Dire" ce qui  est et restera difficile. Pour ma part, contaminé en 2014 , j'ai pris le parti de le dire aux membres de ma famille et à mon cercle d'amis proches dont certains sont aussi séropositifs. Comme militant d'une association Grey Pride , il m'est arrivé de donner des interviews à des journalistes et je n'ai pas caché mon statut sérologique. Jusqu'à présent, je n'ai pas été victime de propos ou d'actes sérophobes, il est vrai que ma vie de rencontres s'est terminée avec l'âge et ma nouvelle relation de couple . Je précise que nous sommes séropositifs l'un et l'autre. Je n'ai donc jamais eu à répondre à la question es-tu "clean" ni sur un site ni sur un réseau ni dans un sauna ou sur un lieu de drague.Cependant le besoin d'en parler demeure , faute de pouvoir s'exposer au jugement même  implicite des autres, je fréquente régulièrement un groupe de parole animé par AIDES , Dispositif et j'envisage d'en fonder un plus spécifiquement destiné aux seniors dans le cadre d'une coopération entre les Séropotes et Grey Pride.

Je vous souhaite à tous une bonne journée de la "disance"

Portrait de Lowie

Ma S+ n'est pas le seul élément de ma personnalité . Ne pas la dire n'est pas un souci . La révéler ne me pose pas de problème . Sa révélation est souvent suite à une discussion avec quelqu'un qui a de mauvaises informations à son sujet que je me dois de rectifier . Ces informations sont accéssibles à tous et toutes mais tout le monde n'a pas cette démarche et préfère rester dans une approximation approximative . Je n'ai aucun courage juste un devoir d'information .

Il m'est plus facile de parler de ma S+ que de mon cancer hypothétique . Même pour ce cancer hypothétique je peux m'informer afin de ne pas en avoir peur s'il se concrétisait . Nous devrions tous( tes ) avoir une telle démarche pour éviter de discriminer à tord quelqu'un sur une pathologie lambda . Dépasser ses phobies . J'y travaille chaque jour et je m'en porte d'autant mieux .

Bien à vous . Lohic

Portrait de Pierre75020

Merci de ton commentaire Lohic, je partage ton point de vue sur le fait de révéler sa séropositivité , cependant la différence avec le cancer est importante: dire que l'on est cancéreux vaut la compassion, dire que l'on est"séropo" vaut la suspicion.Nous lisons souvent dans les regards  " tu aurais du faire attention"  , d'où le problème. Il faut donc du courage pour affronter les autres. Le groupe de parole peut servir à se renforcer et comme sur ce site à pouvoir exprimer ce que nous devons souvent taire. Avec l'âge s'ajoutent de nouvelles difficultés dans le vécu , neuropathies, déficiences cardiaques, cancers entre autres. Il faut les gérer , là encore l'entraide est importante pour ne pas sombrer d'où l'idée de ce groupe de seniors.

Je te souhaite une bonne journée et renouvelle mes remerciements pour tes réflexions pertinentes.

Pierre.

Portrait de Lowie

Pas toujours facile à installer . Malgré mes nombreux échecs dans ce domaine je persiste à oeuvrer à la mettre en place autour de moi . Dans le domaine alimentaire en donnant mon surplus que me donne les " restos du coeur " , en donnant un coup de main sans rétribution à des ami(e)s malades ou dans l'incapacité de travailler . Juste le fait d'informer les personnes sur la S+ 2020 est une forme d'entraide et de solidarité envers ceux et celles qui ont du mal a assurer ce statut sérologique .

Dialoguer avec son prochain demande du courage . Je ne suis plus dans l'affrontement avec lui mais dans un échange amical . Je connais la propension de l'homme à la discrimination qui n'est en définitif que de l'ignorance ou un manque de volonté de connaître " l'autre ' en dépassant ses différences de quelle nature qu'elles soient . 

Avec l'âge vient aussi une certaine " sagesse " et réflexion sur la vie . Savoir en tirer des leçons sans vouloir en imposer demande beaucoup de tact et diplomatie .

En général je ne suis pas du genre " taiseux " et tout ce qui me pose problème personnellement ou à mon entourage je l'aborde sans détour . A entraide j'ajoute " harmonie " et sérénité . 

Bien à toi Pierre et vous . Lohic .

Portrait de Pierre75020

C'est magnifique ce que vous dîtes sur l'entraide et sur le dialogue fait autant d'écoute que d'échanges. Pour ma part je pense que pour permettre aux autres de parler il faut déjà faire l'effort de parler de soi avec humilité, établir un climat de confiance où chacun se sentira libre mais aussi à égalité. La bienveillance et la bonté sont de grandes qualités qu'une épreuve comme la séropositivité nous incite à cultiver.

Très bonne journée et bien à vous Lohic.