Nous, leurs victimes !

Publié par chevalier le 29.09.2008
2 130 lectures
Notez l'article : 
0
 

Séropo, militant, c’est lui qui a fait une grève des soins, Bruno Pascal Chevalier pousse un coup de gueule sur Seronet suite aux attaques de Nicolas Sarkozy contre les opposants aux franchises.

franchises.png

Etre contre les franchises, est-ce s’opposer à Nicolas Sarkozy ? Est-ce  refuser sa politique abracadabrante qui est en train de démolir notre système de santé ? Non. En fait, être contre les franchises, c’est être l’ennemi des cancéreux, des malades d’Alzheimer ou en fin de vie.


La solidarité à la Sarkozy, c’est faire payer les malades pour les malades, faire des cadeaux aux plus riches en faisant les poches des plus pauvres. Cent milliards d’euros de déficit cumulé, depuis 2002. A qui ont-ils profité ? Aux malades pour qu’ils soient mieux soignés ? Non, ils ont profité directement aux entreprises exonérées de « charges » sociales.

Et pendant ce temps, les malades galèrent ! Parce que 50 euros de franchise, plus 50 euros de forfait, plus les dépassements, plus tout le reste, ça fait beaucoup, beaucoup trop. C’est impossible pour les millions de personnes pauvres qui n’y arrivent plus. Et quand on descend dans la rue, pour dire qu’on ne peut pas continuer à mettre les gens dans la misère, nous devenons accusés, nous sommes traités d’égoïstes, d’irresponsables, et par qui ?

Il fallait oser ! Le Président de la République, le chef de l’Etat, celui qui parle de « responsabilité » à tout bout de champ, mais qui est épinglé par la Cour des comptes, pour sa gestion calamiteuse de l’assurance-maladie, quand compte-t-il les prendre, lui, ses responsabilités ? Quand compte-t-il cesser de nous accuser, nous les malades, de ses propres turpitudes ? Le « trou » de la sécu, au nom duquel on veut nous faire accepter la mort de la sécu, c’est la droite qui l’a creusé, depuis 2002. La casse de la santé, depuis mai 2007, c’est Nicolas Sarkozy qui en est responsable, avec ses ministres et les députés de droite qui ont voté le projet de loi de financement de la sécurité sociale. Responsable et coupable !

Je ne veux pas de la double peine : victime de la maladie et des réformes Sarkozy ! La sécu a été créée pour permettre aux malades de se soigner, pas aux actionnaires de s’enrichir ! Eh bien moi je prends mes responsabilités. Je vous dis que, en 2008 encore plus qu’en 1945, la santé est un droit, et que la sécu solidaire est une exigence dans une société moderne ! Je dénonce l’incompétence, les mensonges, les manipulations, et l’obscénité de ceux qui, non seulement en assassinent la sécu, mais qui ont en plus l’indécence de nous accuser, nous, leurs victimes ! Et de nous reprocher notre manque de solidarité quand nous osons nous révolter ! Et de nous faire payer encore plus, toujours plus, par-dessus le marché !

Je prends mes responsabilités de citoyen en me battant depuis des mois avec vous,  vos témoignages sont nombreux et c'est la preuve que nous partageons ensemble la même colère face a cette injustice. Le combat ne fait que commencer. Et on va le gagner. Ensemble. C'est pour cela que j'ai créé un mouvement d'usagers, de professionnels de la santé, et de travailleurs et organismes sociaux : "www.ensemblepourunesantésolidaire.fr "

Bruno-Pascal Chevalier

Commentaires

Portrait de sonia

Bravo à toi Bruno Pascal, continue le combat! tu as pu voir ensuite le mouvement des sans rien et la mobilisation autour des franchises, mais attention à toi, dans les manifs et élans de solidarités il y a aussi des requins et des opportunistes, la misère fait vendre mais elle divise aussi, vois entre les rmistes et les titulaires de l'aah.......Le gouvernement a annoncé une prime de noël  pour les minima sociaux , en sont exclus ceux qui touchent l'aah gloups!

ps je ne suis qu'une simple usagère du site, seropo en recherche d'emploi ;-)

Portrait de chevalier

je vous attend sur  mes deux sites :

www.grevedesoins.fr

www.ensemblepourunesantesolidaire.fr

Resistance doit être notre mot d'ordre,soyons acteurs de la lutte , sans division . Le gouvernement souhaite cette division avec son discours de malades, chômeurs ect responsables. Unissons , et ensemble mobilisons nous

Portrait de profdelettres

Tout à fait d'accord avec ton appel. Cependant, ne faut-il pas travailler à un argumentaire précis sur des propositions alternatives concrètes pour éradiquer le déficit de la sécurité sociale qui ne cesse de se creuser ?

Car on sait la lithanie des ministres ou autres supporters de Sarkozy : "Vous ne savez que critiquer. Qu'avez-vous à proposer comme alternatives ? "

C'est sans doute à ce prix qu'un tel combat peut aboutir.

Quant au plan Alzheimer dont on a encore beaucoup parlé la semaine dernière : pour les proches des malades, c'est clair, ils n'ont vu aucun changement. Où va donc l'argent des franchises censé leur venir en soutien ?

Portrait de chevalier

je vous attend sur  mes deux sites :

www.grevedesoins.fr

www.ensemblepourunesantesolidaire.fr

nous avons des reponses alternatives regarde sur le site 

Portrait de micheltlse

Je partage ton combat et j'ai admiré ton courage. Je ne pense pas cependant que la droite soit seule responsable du trou de la Sécu. D'autre part, même si je respecte ton choix et comprends aussi tes contraintes, je regrette que tu n'apparaisses ici que par un billet d'humeur qui sert de lien avec ton site. La pauvreté et la détresse, les franchises et les remises en cause des ALD sont des thèmes encore trop peu abordés selon moi sur seronet.

Merci cependant de porter en action une parole politique et bonne chance à notre combat contre les franchises et ce qui va nous tomber sur la tête au nom de "la crise sans précédent" qui ne serait pas aussi grave que çà pour ne pas effrayer les bonnes gens mais qui le sera suffisamment pour nous ponctionner davantage.

J'essaierai, j'espère avec d'autres, de relayer sur Seronet le combat contre les franchises et contre la pauvreté induite par la dégradation de la santé personnelle et publique.


Michel