Portrait de

Le blog de kalishaka

Portrait de kalishaka
Publié par kalishaka le 02.03.2010
1 360 lectures
RAZ LE CUL !!! RAZ LE CUL !!! RAZ LE CUL !!! RAZ LE CUL !!! RAZ LE CUL !!! RAZ LE CUL !!!
Portrait de kalishaka
Publié par kalishaka le 27.02.2010
2 093 lectures
Nous avons été prévenu, nous ne sommes plus autorisé à régler nos comptes sur les forums. J'en prends donc bonne note, du moins, c'est promis, je vais essayer. Permettez moi, néanmoins, de vous faire part de mon ressenti, de ce que je vis, parmi vous, depuis le 8 décembre 2009. J'ai tout d'abord été reçu avec compréhension et solidarité et plus particulièrement, grâce à la présence de celui que...
Portrait de kalishaka
Publié par kalishaka le 24.02.2010
1 437 lectures
Já disse adeus a tanta terra, a tanta gente! Nunca senti meu coração tão magoado, inquieto por saber que o tempo vai passar, y tu vais esquecer o nosso fado! Partida cada vez mais sombria! Cansada! São nuvens negras em céu azul, são ondas de naufrágio em mar fundo! No meu deserto não vejo abrigo sem ter o amor neste mundo! Mas se eu voltar e, como penso, esqueceste! Troco por outro o coração...
Portrait de kalishaka
Publié par kalishaka le 24.02.2010
994 lectures
Não queiras gostar de mim Tu ne veux pas m’aimer Sem que eu te peça Sans que je ne te demande Nem me dês nada que ao fim Tu ne m’as rien donné qu’au final Eu não mereça Je ne mérite Vê se me deitas depois Vois si tu me jettes après Culpas no rosto Des fautes à la figure Isto é sincero Ça c’est sincère Porque não quero Parce que je ne veux pas Dar-te um desgosto Te donner un dégoût De quem eu...
Portrait de kalishaka
Publié par kalishaka le 22.02.2010
576 lectures
TIC TAC TIC TAC ! Esprit es-tu là ? Appareillé du geste nécessaire, de la prière et du sein ? Cheval blessé, d'une main claudicante involontaire, obéit se maintient ? De cette bourrasque qui s'affaire comme un lit trop petit, un bel écrin ? La route est de marbre, l'herbe se ressert, devant la droiture se tient ! TIC TAC TIC TAC ! Une ou deux pilules pour nourrir la mauvaise libellule et le...
Portrait de kalishaka
Publié par kalishaka le 21.02.2010
1 183 lectures
Je ne suis... pas d'ici... Je ne suis pas d'ici, ni d'ailleurs, ni de vos regards, ni de vos projets, ni de vos envies comme on tient la rampe d'un escalier automatique. Je ne me laisserais pas endormir, ni porter par plus fier, juge indigeste, viagra de ma tempérance, je préfère me secouer et dégorgé le poison, vomir l'espoir, conduire en retard. Je salis mes rêves pour mieux les sentir. Je...
Portrait de kalishaka
Publié par kalishaka le 21.02.2010
607 lectures
Il faudrait que j'essaie, que je tente de soulever mon désespoir, ma langue à essuyer le bitume, j'ai ma vie qui rampe. Il faudrait que je reconte les lourdes, les jours qui tombent, les balafres et les lumières éteintes, la vie est triste sur mes tempes. J'ai des ombres au bout de mon fusil, je n'arrive pas à les viser et dans mes veines le jus des jours qui se fracassent. J'ai déjà vu tout ça...
Portrait de kalishaka
Publié par kalishaka le 21.02.2010
956 lectures
Les jours tombent aux nuits qui trainent et la seconde à peine se livre, se laisse violer, puis reprends sa courbe menteuse comme une ombre sans soleil, des pleurs sans larme, plus rien ne bouge. La colère handicapante, parce que trop inerte, collé aux jurons, aux cris imbéciles et à l'espoir stérile que Dieu le suit. Un samedi soir sur une tempête, mais aussi sur une vérité plus crue, plus noire...
Portrait de kalishaka
Publié par kalishaka le 20.02.2010
712 lectures
S'il a ce mal, je pourrais croire le partager Corps replié, âme effondrée, offrant sa vaine sensualité Je voudrais t'entendre... Te plaindre... Et pleurer... Mais j'ai si froid ici, relève toi, je t'en supplie ! Plus de mal, mon sac en est plein, donne moi les tiens ! Je ferai tourner une machine, nous les laisseront sécher, allé, viens ! Kalisha Ka !