Portrait de

Le blog de Rimbaud

Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 11.11.2019
1 250 lectures
Autrefois, je pouvais me branler pendant une heure ou plus, mater des pornos, faire des plans… Je ne trouvais pas forcément ça formidable mais je prenais et j'éprouvais un plaisir. Mon corps n'était pas un objet de médecine, un réceptacle à médicament, un container de pilules. Il donnait du plaisir et en recevait. Désormais, depuis des mois, peut-être même des années, je me force, j'accomplis un...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 05.05.2018
516 lectures
Un petit message aux très nombreuses personnes qui ne participent pas encore au projet livre : ramenez-vous, on écrit ce qu'on veut, on témoigne, on gueule, on écrit et on fait un bouquin qu'on enverra partout. Tout le monde est bienvenue ! Message privé ou rdv sur la tribulle dédiée . Ce serait bien qu'un maximum de personnes fasse la démarche de participer. :) bises à tous !
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 29.04.2018
1 117 lectures
Voilà un an qu’avec mes étudiants, nous explorons le thème au programme : « Corps naturel, corps artificiel ». Ils ne savent rien de ma sérologie. C’est une question de survie. Lorsque je franchis les portes du lycée, il n’est plus question ni de charge virale, ni de CD4, ni de traitement, ni d’analyse, ni de spécialiste, ni d’injustices, ni de discriminations, ni de fatigue, ni de culpabilité,...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 07.04.2018
1 319 lectures
Je comprends que j’agis en permanence par sens du devoir. Je fais les courses, la cuisine, je remplis la chaudière par devoir conjugal. Je tais mon statut VIH par devoir filial, pour épargner celle qu’un rien effraie. Je ferme ma gueule en permanence par devoir moral, pour ne pas transmettre mes angoisses aux autres. Je m’investis plus que personne dans mon métier par devoir professionnel. Je...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 21.03.2018
916 lectures
Que tous ceux qui sont chauds pour participer à la création d'un livre collectif nous rejoignent dans la tribulle dédiée à ce projet !! C'est parti !
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 18.03.2018
5 479 lectures
Salut à toutes et à tous ! Je vais faire simple : je propose la création d'un bouquin en autoédition. Je me charge de la conception, la mise en page, correction des fautes de français, impression et même distribution (je regrette déjà mdr). L'idée, c'est que je trouve que nous avons tous ici des avis souvent tranchés, des idées à foison, des combats personnels, des voix à faire entendre. Un livre...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 16.03.2018
4 947 lectures
On ne parle pas de sa maladie au boulot parce qu’on a mieux à faire que d’expliquer à Ginette, trente-cinq ans à la compta, que non, nous ne l’avons pas cherché et que non, c’est pas bien fait pour notre gueule. On ne parle pas de sa maladie à ses amis parce qu’ils se sentent démunis, qu’ils ne savent pas quoi dire et qu’au fond, ça les emmerde qu’on les emmerde avec des emmerdements, sous...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 11.03.2018
808 lectures
C’est une injonction. Comme un appel incessant depuis toujours. Une voix douce obstinée qui murmure : « que feras-tu du temps qui reste ? » Bien sûr que nous ne sommes pas mourants, allais-je écrire… mais nous le sommes depuis le commencement. Les biologistes l’expliquent : notre corps est composé de tissus et de cellules qui n’en finissent pas de mourir, chaque jour tandis que d’autres naissent...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 04.03.2018
1 634 lectures
Chacun devrait pouvoir regarder la vie sans la travestir, sans se sentir contraint de jouer les premiers rôles d’un carnaval suranné, en se plantant droit comme un piquet dans le terreau des vérités amères. C’est de peur qu’il s’agit, d’affrontement, de faiblesse. Enfant, je ne comprenais pas qu’on puisse tous les matins se lever, nouer une cravate, enfiler un costume pour incarner un rôle social...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 02.03.2018
3 693 lectures
Ma fatigue est immense depuis toujours. Mon lit aura été le lieu essentiel de mon existence. Un refuge, une échappatoire, une source de bien-être, une enclave, un rempart, l’endroit où se fomentent les stratégies les plus machiavéliques, où s’installent les situations les plus incongrues, où se construisent les projets les plus fous, où se règlent les duels les plus sanglants, où se lovent les...