Portrait de

Le blog de Rimbaud

Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 30.10.2017
1 855 lectures
Je suis comme ces milliers de malades qui doivent prendre leurs cachets quotidiennement. Dire cela, c’est ne rien dire. C’est courir le risque, une fois encore, de la banalisation. « Bah, t’es comme des millions de gens, tu dois prendre un traitement ». Le nombre ne devrait pas être la porte d’entrée à l’absence de pensée d’un processus, quel qu’il soit. Depuis tout petit, je ne cesse de répéter...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 29.10.2017
629 lectures
Lorsqu’on affirme sa séropositivité, de nombreux mecs nous prennent pour des désespérés. Si l’on ose se refuser à eux, les insultes pleuvent subitement. Les prostitués nous prennent pour cible principale, s’imaginant des clients faciles. Nous attirons les plus extrêmes, ceux qui pratiquent le sado-masochisme, les plans uro, scato, que sais-je. Dans l’imaginaire collectif, nous sommes forcément...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 27.10.2017
2 501 lectures
Cela faisait bien longtemps que je n’avais mis les pieds chez mon ami le pharmacien. Me revoilà donc dans la file qui fait face aux nombreux comptoirs du supermarché de la vie. Je scrute, je balaie l’immense échoppe de mon scanner surpuissant mais rien à l’horizon, mon petit bonhomme ventripotent semble parti en vacances sans même m’avoir prévenu. A sa place, deux préparatrices occupées et… oh...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 27.10.2017
378 lectures
Depuis trois jours, l’angoisse a la dentition d’un petit rat d’égout qui se cache la journée, qui garde le silence à l’heure du coucher puis qui sort de sa tanière, sûr de n’être dérangé par rien pendant l’accomplissement de son grignotage persévérant. Il ne donne jamais de coups secs. Il dose la morsure qui s’étend, des heures durant, et s’empare progressivement de chaque organe. C’est le rituel...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 25.10.2017
407 lectures
Je ne reste pas planqué derrière l’ordinateur. Je ne passe pas mes journées écrasé par le poids des nuages bas. Je ne me complais pas dans une attente stérile à dresser la liste interminable des mutations ontologiques. Je n’assiste pas impuissant aux avancées scientifiques, aux questionnements des associations, aux mises en scène médiatiques. Je ne suis pas la vieille fille qui attend sagement un...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 24.10.2017
447 lectures
Ai-je vendu ma liberté au VIH ou s’en est-il saisi, comme on dérobe de force un magot facile à emporter ? Je ne suis plus le voyageur terrestre qui s’arrête où bon lui semble, qui commande une chopine à l’auberge la plus hospitalière qui soit, qui s’attarde pour faire naître un sourire aux lèvres du jeune éphèbe qui a croisé sa route, qui traverse à vive allure les étendues mornes et monotones de...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 24.10.2017
902 lectures
Avis de décès Frigide Barjot, Ses amis et ses ennemis (ce sont les mêmes !), Le pape Et les évêques partouzeurs du Vatican, Les faux chrétiens de France et de Navarre,Anne-Sophie, marquise de la Haute Bréville et sa descendance, Les déçus de François Fillon, Les deux adhérents du Parti Chrétien Démocrate, Jean-Frédéric Poisson et Nicolas Dupont-Aignan, Ludovine de la Rochère et son cortège de...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 24.10.2017
1 114 lectures
- Tout se passe comme si le VIH avait rouvert la vanne des désillusions perdues, comme s’il était l’injection létale des démons de l’enfance, le retour d’une condamnation passée, oubliée un temps, un sortilège initial, une malédiction millénaire. - Tu es dans la posture littéraire et donc dans un mensonge permanent. A toi-même et aux autres, et tes textes ne sont plus lus et deviennent...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 23.10.2017
706 lectures
Je suis anéanti par ma paresse. Elle me dégoûte, a des relents de vide, insulte l’Esprit, cloue au sol. Sa torpeur est un nectar empoisonné qui prend possession de la plus petite étincelle de mouvement et qui la dynamite. Elle tient en laisse la liberté et, impérieuse, elle toise, perchée sur des talons qui sont des fortifications, ricanant, les yeux brouillés d’un contentement amusé. Elle...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 20.10.2017
311 lectures
Nous sommes étendus dans la moiteur blanche et je dessine des ronds sur ton ventre en sueur. Mes yeux photographient chaque recoin de ton corps pour l’emmener là où tu ne seras pas. Tu as renoncé à l’amour que tu trouves « surévalué ». Tu dis que j’en fais le point central, le carrefour, la tablée autour de laquelle s’engagent les débats enivrés. Tu dis que ma place est au dix-neuvième siècle,...