Portrait de

Le blog de Rimbaud

Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 27.08.2017
510 lectures
Dans une semaine, je serai à nouveau face à mes élèves, ces 150 jeunes de 15 à 20 ans qui sont ceux qui donnent du sens à ma vie. Il y a tout à faire en matière d’éducation à la sexualité. Les chiffres sont catastrophiques. C’est une honte nationale. Je me bornerai à raconter une anecdote. Chaque année, je leur parle du préservatif (heureusement que je leur ai toujours dit que je ne suis qu’un...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 26.08.2017
440 lectures
120 battements par minute … « Des molécules pour qu'on s’encule », quel slogan fabuleux ! On l’aime le personnage principal, on ne peut que l’aimer parce qu’il est jeune, beau, sexy, vrai, victime, engagé, excessif, amoureux et qu’il meurt. C’est dégueulasse cette prise d’otage. J’aurais tellement aimé que le mec soit juste banal, normal, un peu moche même, pas trop intelligent, attentiste,...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 26.08.2017
1 140 lectures
Je suis d’une nullité sans faille en amitié. Je mets la barre trop haute. Je suis dans le fusionnel qui mène inéluctablement à la déception. Le drame de ma vie, c’est de ne rien faire à moitié. Je n’aime ni la tiédeur, ni le mou, ni le compromis, ni le convenu, ni l’attendu, ni la complaisance, ni l’amabilité. Je ne suis pourtant pas asocial. Je loue les fêtes, le bon vin, les échanges, les rires...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 25.08.2017
3 201 lectures
Quelle belle journée, quel soleil radieux, quelle température idéale ! Quoi de mieux que de parcourir tous ces couloirs immaculés, frôler ces blouses blanches pressées, sourire aux secrétaires exaspérées devant leur matériel obsolète, se prendre pour une femme enceinte avec la cardiologue, discuter du nouveau traitement avec l’infectiologue (ce sera Triumeq) ! Oh et la petite piqûre...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 21.08.2017
758 lectures
Demain, ma mère débarque pour trois jours. C’est rare. Ca veut dire : quelques heures de ménage, se préparer à essuyer toutes sortes de critiques, être contredit en permanence, et désormais planquer mon traitement et tout ce qui peut avoir un rapport avec le CHU, filer en douce ingurgiter les pilules. Mentir. Dissimuler. Ne plus être totalement soi-même. Revenir au temps où elle me croyait hétéro...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 19.08.2017
1 499 lectures
Chacun passe sa vie à vouloir tout contrôler. Choisir ses amis, choisir son mec, choisir son boulot (de moins en moins vrai), choisir son coiffeur, la couleur de sa bagnole, ses plans cul, sa banque, la peinture de la salle de bain, la race de son chien, ses fringues, son niveau de langage, ses dépenses, sa bouffe, son camping en été, la marque de son portable, sa série préférée, sa playlist...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 19.08.2017
1 375 lectures
Et toujours cette question qui cogne à la porte : combien de mecs ai-je contaminés ? La Raison répond de sa belle assurance effrontée : tu faisais attention ; tu ne sais même pas depuis combien de temps tu abrites le virus ; tu ne donnes pas ton sperme ; tu as toujours préféré la sensualité ; tu n’as même pas contaminé l’homme à qui tu te donnes depuis douze ans alors … alors ferme-la la Raison...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 18.08.2017
888 lectures
Comment enseigner une vérité en changeant le regard de la société sur les séropositifs ? Cette question revient à s’interroger sur les fondements d’un archaïsme. La peur inspirée par le SIDA en France ne provient pas des millions de morts dus à la maladie. Elle est l’effet de deux succès cinématographiques : Les Nuits fauves et Philadelphia . Le cinéma populaire a un impact bien supérieur à la...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 17.08.2017
491 lectures
Mon virus, mon putain de virus, je t’ai bien promené pendant dix jours. Tu as pu découvrir un extrait de tout ce dont tu es la négation : la berceuse du bateau, les vins blancs exquis et les repas aux saveurs toscanes, l’immense place inclinée de Sienne et ses ruelles malines, la médiocrité de certains saisonniers et le talent d’un cuisinier, un soleil de plomb qui a doré la peau, les villages...
Portrait de Rimbaud
Publié par Rimbaud le 05.08.2017
4 376 lectures
La question se pose de savoir si l’infection au VIH est une maladie comme les autres. C’est la stratégie des différents médecins que de nous rassurer (et ils ont raison car face à l’annonce, les dérives suicidaires sont loin d’être négligeables) : vous continuerez à vivre normalement ; l’espérance de vie des séropositifs est quasiment la même que les autres ; les traitements ont beaucoup moins d’...