120 battements par minute sacré au Sénégal

25 Décembre 2018
586 lectures
Notez l'article : 
0
 

La 6e édition des Trophées francophones du cinéma s’est déroulée (8 décembre), au Sénégal. Les trophées ont été remis à Saint-Louis, un palmarès très éclectique parmi tous les films du monde francophone. A cette occasion, le trophée du meilleur réalisateur est revenu à Robin Campillo pour 120 battements par minute. Une nouvelle récompense pour ce film qui avait déjà eu le Grand prix du festival de cannes en 2017, le César du meilleur film en 2018, le prix du cinéma européen du meilleur montage en 2017, etc. Le réalisateur Robin Campillo était représenté par un des deux acteurs principaux, Arnaud Valois. « Le message du film est très important, ici. C’est le but de ce genre de films, de poser des questions, de provoquer des débats, de réfléchir. Certainement pas de donner des leçons, par contre », a indiqué l’acteur à RFI. A noter que 120 battements par minute n’a jamais été projeté au Sénégal, ni pendant les Trophées francophones du cinéma.