17 mai : Romero propose la lecture d’un texte contre l’homophobie dans les écoles

17 Mai 2013
2 004 lectures
Notez l'article : 
1
 
0

A l’occasion de la Journée mondiale contre l’homophobie 2013, le 17 mai, Jean-Luc Romero, président d’ELCS et conseiller régional Ile-de-France (PS) défend l’idée que soit lu, à cette date, chaque année dans toutes les écoles un texte contre l’homophobie. Il estime que l’éducation doit jouer son rôle de "rempart à l’homophobie", à l’instar de ce qui se passe au Québec où une telle initiative existe. Dans son communiqué, le président d’ELCS explique qu’il a pu constater personnellement, ces derniers mois à l’occasion des débats sur le mariage pour tous, un déferlement de propos homophobes sur les réseaux sociaux, en "recevant des messages allant du plus bête au plus grave, appelant même à la mort des LGBT. Face à cette vague d’homophobie et au non-respect des valeurs de la République, les pouvoirs publics doivent impérativement prendre des engagements forts, en travaillant sur la répression des discriminations LGBT et sur l’égalité entre citoyens", estime-t-il. D’où cet appel aux pouvoirs publics pour que soit organisée la mise en place d’une action forte, hautement symbolique tout autant qu’utile et nécessaire : la lecture, le 17 mai, lors de la Journée mondiale contre l’homophobie, d’un texte contre l’homophobie dans tous les collèges et les lycées. "Sensibiliser les jeunes générations, quoi de mieux pour envisager une société plus juste et plus solidaire. Tout simplement plus humaine !", conclut-il.