18-25 ans : contraception gratuite

6 Janvier 2022
398 lectures
Notez l'article : 
0
 

La gratuité de la contraception pour les jeunes femmes de 18 à 25 ans est entrée en vigueur le 1er janvier en France pour lutter contre un « recul » observé par les autorités. Elle concernera potentiellement près de trois millions de jeunes femmes. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait annoncé, en septembre, cette mesure en soulignant que la contraception était en « recul » chez les jeunes femmes et relevé que « le premier motif » était le « renoncement pour raisons financières ». La contraception pour les mineures, est, elle, déjà gratuite en France. Selon le ministère de la Santé, seront pris en charge à 100 % : une consultation par an avec un médecin ou une sage-femme, les examens biologiques afférents, ainsi que les contraceptifs proprement dit - certaines pilules contraceptives, les implants contraceptifs, les stérilets, les diaphragmes et la contraception d’urgence hormonale. De son côté, Leslie Fonquerne, sociologue spécialisée sur les questions de genre, a expliqué que « cette mesure ne résout en rien le déséquilibre de la charge contraceptive entre femmes et hommes ». Un argument partagé par Sarah Durocher, co-présidente du mouvement du Planning familial, et qui milite pour « une éducation sexuelle pour tous les genres ». « L’éducation sexuelle est une clef pour permettre aux gens d’avoir connaissance de leurs droits et de savoir où accéder à leurs droits, que ce soit sur les questions de contraception, d’avortement, de violences ou de consentement ».