1er décembre : le Vatican comme d’hab’

19 Décembre 2011
602 lectures
Notez l'article : 
0
 
drapeau_vatican_jpg.png

Le Vatican a demandé le 1er décembre que "toutes les couches de population" aient accès aux traitements antisida et renouvelé ses appels à "l'abstinence" et à "la fidélité conjugale" pour éviter que la pandémie ne s'étende encore. Bref, c’est comme d’habitude. Chaque année, le  Conseil pontifical de la santé publie un communiqué de presse. Dans l’édition 2011, ce Conseil estime que beaucoup des personnes victimes de la maladie, aujourd'hui décédées, "auraient pu mener normalement leur existence" si elles avaient eu accès aux "thérapies pharmacologiques adaptées". Le message a demandé l'accès "universel" aux soins, par l'extension des thérapies "à tous les peuples et à toutes les couches de population". Bon, ça c’est pour le côté qui va… De l’autre, ce sont les arguments habituels qui prônent "l'abstinence, la fidélité conjugale et le refus de la promiscuité sexuelle" comme réponses comportementales à la lutte contre le VIH. Des solutions facilement applicables et qui marchent très bien… comme chacun sait.