1er décembre : les associations ensemble

30 Novembre 2011
5 337 lectures
Notez l'article : 
0
 
1er_d__cembre_pancarte.jpg

AIDES, l'inter-LGBT/Le centre LGBT Paris Ile-de-France et le RAAC-sida (Réseau des associations africaines et caribéennes de lutte contre le sida en France) s’associent pour participer à la marche du 1er décembre. Organisée par Act up-Paris, cette marche a pour mot d’ordre général : "Sida 2012 : battre la campagne !". Ces trois associations et collectifs défileront donc ensemble. Elles ont choisi comme mot d’ordre : "Ensemble pour battre le sida". L’idée, en complément de la toile de fond plus politique voulue par Act Up-Paris, est de montrer que les différentes populations les plus concernées par le VIH, parce qu’elles y sont le plus vulnérables, s’unissent pour en finir avec le sida. Les volontaires, les sympathisants, celles et ceux qui se reconnaissent dans ce combat et ce mot d’ordre sont invités à rejoindre les trois associations dans le cortège. La manifestation du 1er décembre partira à 18h30 de la Bastille (pour les militants et sympathisants, le rendez-vous est fixé à droite des escaliers de l’Opéra à partir de 18h15). Le cortège partira de Bastille et empruntera les rues Saint-Antoine, des Tournelles, des Franc-bourgeois, puis la rue Pavée, celles du Roi de Sicile, de la Verrerie et des Archives, puis la rue de Bretagne et celle du Temple. Il traversera République, puis empruntera la rue du Faubourg du Temple, la rue de la fontaine au roi et enfin le boulevard de Belleville. Fin de la manifestation à Belleville.

 

 

 

Commentaires

Portrait de BD92110

Est un symbole ? Sinon c bien long ...... qui sais à quel h çà arrive à Belleville ? çà va bien durée 2 h à faire tout ce chemin ?
Portrait de communard2011

Car si j'en crois l'INVS et que rappelle Yagg notamment, dans toutes les catégories épidémiologiques, la pandémie régresse. Mais elle continue de progresser chez les homos ou HSH... en France.

En France où les moins de 25 ans sont deux fois plus touchés qu'il y a dix ans...

Au passage pourquoi, depuis des années, un directeur général, un président, un président d'honneur... sont-iils gays à la tête de l'association la plus dorée en France alors que les caractéristiques de l'épidémie ne correspondent pas à ces répartitions socio-économiques des genres ?

Voilà un certain nombre de contradictions qui ne peuvent qu'interpeller... Non ?

Portrait de Jérôme Martin

Bonsoir Pour rappel, l'appel interassociatif à la manif de demain : http://www.actupparis.org/spip.php?article4684 Et le message de Fred Navarro, malade du sida, président d'Act Up-Paris : http://blogs.mediapart.fr/edition/sida-battre-la-campagne/article/301111... Cordialement