4ème jour de carence : l’UMP tranche

11 Décembre 2011
502 lectures
Notez l'article : 
0
 
calendrier.jpg

Le gouvernement et la majorité UMP se sont mis d’accord sur une baisse des indemnités maladie pour les salaires au-delà de 1,8 fois le Smic (environ 2 500 euros bruts), afin d’éviter d’instaurer un quatrième jour de carence, a annoncé (29 novembre) Yves Bur, rapporteur du budget de la Sécurité sociale. Ce compromis, qui concerne uniquement les salariés du privé, est intervenu mardi matin entre le gouvernement et un groupe de travail constitué au sein du groupe UMP à l’Assemblée pour trouver une solution alternative à l’instauration d’un quatrième jour de carence pour les arrêts maladie du secteur privé. Le jour de carence instauré dans la Fonction publique est maintenu, a précisé Yves Bur. L’instauration d’un quatrième jour de carence dans le secteur privé, dont l’abandon avait été annoncé mardi par le Premier ministre, devait permettre une économie de quelque 220 millions d’euros pour le budget de la sécurité sociale. La nouvelle mesure touchant les indemnités maladie, qui fera l’objet d’un décret devra rapporter environ 150 millions. Fixé pour le moment à 48,40 euros par jour, le plafond des indemnités journalières sera abaissé à 40,40 euros par jour.