6 octobre : Journée de la Disance. Dois-je me cacher ?

6 Octobre 2015
3 688 lectures
Notez l'article : 
4
 

"Ce mardi 6 octobre est la journée de la Disance. Elle incite les personnes séropositives au VIH et les malades du sida à parler de leur statut à leurs proches, amant-e-s, famille, ami-e-s, collègues de travail, de loisirs, d’associations, médecin traitant etc. En parler juste librement, quand ils/elles le veulent, sans avoir à se cacher et occulter leur statut", explique un communiqué d’Act Up-Paris. "Aujourd’hui encore, les discriminations envers les séropositives et séropositifs subsistent. Logement, assurance, prêts bancaires, emploi, etc. : près d’une personne vivant avec le VIH sur trois déclare avoir du mal à s’en tirer financièrement ! S’y ajoutent l’attitude de certains professionnels de santé, par exemple les précautions inutiles et offensantes de la part de dentistes, et la discrimination jusque dans la mort avec l’interdiction toujours en vigueur des soins funéraires", rappelle l’association. "Se cacher, vivre sa maladie seul-e, c’est risquer de mal prendre son traitement pour qu’on ne nous chope pas avec, lors d’un repas de famille ou au bureau par ses collègues et perdre en efficacité pour sa propre santé. C’est s’éloigner des médecins et du suivi global nécessaire", explique Act Up-Paris. "Alors, maintenant, levons le masque, prenons une inspiration et parlons enfin librement de nous-mêmes", conclut l’association qui vous propose de partager cette campagne en changeant vos photos de profil et de couverture facebook avec les images mises à votre disposition sur le site d’Act Up-Paris.