64 % des Français sont favorables à la PMA

4 Octobre 2017
534 lectures
Notez l'article : 
0
 

Au moins 64 % des Français sont favorables à l'ouverture de la PMA aux femmes célibataires et aux couples lesbiens, une proportion qui croît année après année, selon un sondage Ifop pour le site my-pharma.info paru fin septembre et alors que la mesure sera proposée par le gouvernement lors d'états généraux de la bioéthique en 2018. Parmi les répondants : 64 % sont favorables à l'élargissement de la procréation médicalement assistée aux couples lesbiens et 65 % à la PMA pour les femmes célibataires. L'évolution est marquante depuis 1990, quand à peine 24 % de personnes interrogées se déclaraient en faveur de la PMA pour "les couples homosexuels féminin", la catégorie qui divise le plus, rappelle l'Ifop, citée par l’AFP. Cette proportion était passée à 47 % en janvier 2013, avant le vote de la loi Taubira sur le mariage pour tous, puis à 59 % en août 2016. Les femmes (66 %) soutiennent plus cette mesure que les hommes (62 %), les moins de 35 ans y étant davantage favorables que leurs aînés, avec respectivement 70 % et 62 % des personnes interrogées. 80 % des sondés se disant politiquement de gauche sont pour, contre 63 % des sympathisants de la majorité présidentielle et 39 % des militants de droite. Seuls 56 % des Français sont favorables au remboursement par la Sécurité sociale de l'insémination artificielle. Avis contraire selon un autre sondage Opinionway réalisé pour La Manif pour tous, paru le 22 septembre. Dans celui-ci, 72 % des Français se disent opposés à la PMA sans un père et une mère pour l’enfant. "72% des Français estiment que l’Etat doit garantir aux enfants nés par PMA le droit d’avoir un père et une mère. Malgré une très légère baisse par rapport à la précédente étude réalisée en juin, une immense majorité des Français est donc opposée au principe de la PMA sans père. Précision à l’attention de l’exécutif : 77 % des électeurs d’Emmanuel Macron au 1er tour de la présidentielle sont favorables à ce que la PMA repose sur la filiation père-mère-enfant, ce qui est le cas aujourd’hui", explique un communiqué de la Manif pour tous.

Enquête Ifop réalisée en ligne les 20 et 21 septembre auprès de 1 009 personnes de 18 ans ou plus. Marge d'erreur de 1,8 point. 
Enquête réalisée par Opinionway du 13 au 15 septembre2017 Echantillon de 1 071 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, méthode des quotas.