AAH : du neuf pour les retraités-es !

18 Juillet 2020
2 318 lectures
Notez l'article : 
1
 
0

Depuis, le 1er juillet, l’ouverture des droits à la retraite (pension de retraite) est automatique pour les bénéficiaires de allocation adulte handicapé-e (AAH) ayant atteint l’âge légal de la retraite (62 ans) et n’exerçant plus une activité professionnelle. Un décret a précisé l’application de cette mesure. Atteindre l’âge légal de la retraite (62 ans) n’a pas les mêmes conséquences pour les allocataires de l’AAH selon leur taux d’incapacité : pour les bénéficiaires qui ont un taux d’incapacité reconnu d’au moins à 80 %, ils-elles peuvent continuer à percevoir l’AAH après 62 ans en plus d’autres ressources telles que la pension de retraite. C’est ce qu’on appelle l’AAH différentielle. Elle vient en complément de la pension de la retraite lorsque celle-ci est inférieure au montant maximal de l’AAH (actuellement de 902,70 € par mois). Par exemple, si un-e allocataire de l’AAH touche une retraite de 800 € par mois, il-elle pourra continuer de percevoir une AAH de 102,70 € ; Pour les bénéficiaires de l’AAH dont le taux d’incapacité est compris entre 50 et 79 %, l’AAH cesse d’être versée une fois l’âge de la retraite arrivé. Ils-elles doivent alors faire valoir leur droit à la retraite, demander l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) s’ils-elles répondent aux conditions. Depuis le 1er juillet, la procédure a changé suite au projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2020. Ce n’est plus aux personnes allocataires d’entreprendre des démarches. L’ouverture des droits à la retraite devient automatique pour les bénéficiaires de l’AAH. Le décret précise qu’au plus tard six mois avant que l’allocataire atteigne l’âge de la retraite, il-elle reçoit un courrier de la caisse de retraite à laquelle il-elle est rattaché-e lui informant de l’attribution automatique de sa pension de retraite ou, le cas échéant, le justificatif lui permettant de faire valoir qu’il-elle ne peut bénéficier d’une pension de retraite. L’allocataire peut s’opposer à cette ouverture automatique. Dans ce cas, il doit, au plus tard quatre mois avant sa date d’anniversaire, adresser à sa caisse de retraite un courrier avec accusé réception le spécifiant. La procédure d’attribution automatique de la pension de retraite ne s’applique pas pour les bénéficiaires de l’AAH continuant d’exercer une activité professionnelle au-delà de 62 ans, ce sera alors à la personne d’engager les démarches lorsqu’elle décidera d’arrêter son activité.

Commentaires

Portrait de Butterfly

Bjrs 

Je viens d'être reconnu a 80% handicap ++ - le problème est que je suis en arrêt depuis 2018 harcèlement moral et sur mon handicap malgré invisible des remarques tel que on voit pas que vous êtes rqth en me regardant me dénigrant de la tête au pied bref j'en passe .. on m'empêché de travailler no placard mais dans un service de batard lol bref je suis en CLd bientôt vont tenter de me passer en retraite anticipée mais je n''aurai jamais assez de trimestre pour vivre bien on va dire - donc je ferait appel a AAH j'espère que ça marchera - j'ai besoin d'aide pour monter dossier retraite je vais voir ou trouver de l'aide car j'ai pas la tête a construire ceci vu qu'on m'a arraché le travail :( .... c pas évident - mais je suis suivi mais bon tout le reste on doit se démerder - je vais voir ptete a aides juridique si on peut m'aider a porter plainte .. CONTRE un minsitère -