AAH : une pétition en ligne

7 Janvier 2021
2 667 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le handicap, l’exclusion et la dépendance économique sont une réalité vécue par de nombreuses personnes en France, y compris des personnes vivant avec le VIH. Une loi française calcule le versement de l’Allocation Adulte Handicapée (AAH) en fonction des revenus du ménage. Ainsi, si le plafond des revenus du couple dépasse 19 607 euros, en 2020, l’AAH n’est plus versée à la personne conjointe handicapée. Ce plafond est aussi majoré de 5 400 euros environ par enfant à charge. Dès le dépassement de ce seuil, la personne conjointe handicapée n’apporte plus au revenu mensuel du couple ses 902,70 euros d'AAH. C’est le cas de Véronique Tixier qui s’est confiée au journal Libération le 31 décembre dernier : « Je me suis retrouvée sans ressources et j’étais à la charge de mon concubin, ça m’a démolie (…) il faut que je demande de l’argent à mon concubin, comme si j’étais placée sous curatelle ou sous tutelle ». Cette Auvergnate de 43 ans qui percevait l’AAH jusqu’à ce qu’elle se déclare en couple a décidé de dénoncer cette mesure en lançant une pétition sur le site officiel du Sénat. 100 000 signatures sont nécessaires pour que la pétition soit examinée par la Chambre haute. En jeu : l’autonomie financière des personnes n’ayant pas accès au marché de l’emploi. La Défenseure des droits, Claire Hédon, a soutenu l’initiative, jugeant que « les personnes handicapées doivent pouvoir être indépendantes financièrement ». La pétition compte 45 046 signatures au moment de la publication de cette brève.