Abolir les franchises médicales

20 Avril 2012
3 018 lectures
Notez l'article : 
0
 
Marianne.jpg

Vingt-cinq organisations (1) ont écrit à François Hollande pour lui demander d’"abolir les franchises médicales". Une lettre ouverte lui demandant de s'engager concrètement pour l'abolition des franchises médicales, des forfaits médicaux et des taxes sur l’état de santé lui a été envoyée (13 avril) par Act Up-Paris. Elle a reçu à ce jour le soutien de 24 autres organisations dont AIDES qui en a fait, depuis des mois, un de ses axes pour la campagne présidentielle. Les associations notent que cette demande n’a suscité "aucune réponse de l'intéressé"… du moins à ce jour. Du coup, Act Up-Paris décide de hausser le ton. "Franchises médicales : Faudra-t-il faire une grève des soins et se mettre en danger pour que François Hollande nous écoute ?", interroge l’association (18 avril) qui rend publique une vidéo dans laquelle deux malades du sida demandent ouvertement à François Hollande s'ils doivent entamer une grève des soins pour que le candidat socialiste daigne leur répondre sur son programme et l'abolition des taxes sur la santé. Dans son communiqué, l’association rappelle que Bruno-Pascal Chevalier, déjà auteur d’une grève de soins en 2008, avait eu le soutien de François Hollande à l’époque. Celui-ci "lui avait assuré qu'il ferait tout pour supprimer ces taxes sur les malades".
Plus d’infos sur le sondage de AIDES sur les franchises.


(1) Act Up-Paris, AIDES, Handi-Social, Ni Pauvre Ni Soumis Midi Pyrénées, Union Syndicale de la Psychiatrie, Fédération Total Respect | Tjenbé Rèd, Act Up Sud Ouest, Les Amis du bus des femmes, Acceptess-T, Afrique Avenir, Diagonale Ile-de-France, Strass, & BraiseZ, Sex Worker Open University, Ensemble pour une santé solidaire, La santé n’est pas une marchandise, Coordination Nationale Notre Santé en Danger, Homosfère, Sidaction, Pari-T, Afrique Avenir, Planning Familial, Entraide Gwadloup’, SNEG, Sida-Info-Service.

 

Commentaires

Portrait de vivement

Enfin on en reparle ! Enfin on le remet face à son engagement qui date d'à peine 4 ans.

'ai interrogé ma candidate PS aux législatives la-dessus, voici sa réponse :

"Bonjour, Désolée de ne vous répondre que ce jour. J'ai pris connaissance de votre souci et comprend votre réaction légitime. Cordialement. Béatrice Pèrié'

Elle se paie ma tête ou quoi ?? Qu'en penses vos candidats PS ??

interrogez-les et postez vos réponses !

Portrait de petitpaumé

Cela fait partie des promesses électoralistes de la Gauche afin de berner les électeurs. Le PS reconnait que la disparition de la franchise médicale n'est ABSOLUMENT pas faisable pour des raisons économiques ! Et oui, une fois de plus, nous constatons que tout peut être dit, ou plus exactement chuchoté lors des campagnes électorales. Mais ne dites pas qu'HOLLANDE se fiche de vous, cela ferait réagir certains ! Bonne journée
Portrait de vivement

Comment ça, Petitpaumé, pas faisable pour des raisons économiques ? NON... Tous (gauche et droite réunies) s'accordent à dire que ça ne rapporte pas grand chose et en plus ça ne fait que repousser des soins à plus tard, et la droite admet aujourd'hui qu'elle a pris cette mesure pour des raisons purement idéologiques ! Rappelez-vous à l'époque c'était soi-disant pour financer la lutte contre Alzeihmer, comme si en finances publiques, une mesure pouvait en financer une autre. Personnellement je pense que François Hollande est foncièrement honnête et est un ardent défenseur de la Sécurité Sociale (ne dites plus Assurance maladie siouplait) mais il a oublié, c'est tout ! Il faut juste qu'on le leur rappelle, et ça va s'arranger !