Act Up-Paris dénonce le désengagement de BMS

8 Décembre 2016
773 lectures
Notez l'article : 
0
 

Dans un communiqué (30 novembre), Act Up-Paris conteste sèchement le refus du laboratoire Bristol-Myer-Squibb (BMS) d’accorder le financement annuel de 7 000 euros qu’il lui avait accordé l’année dernière. Cette année, l’association a fait la même demande de financement, mais n’a obtenu que 1 000 euros. Pire que de ne rien donner, ce geste est une insulte aux visages des séropos. Nous considérons cet argent comme dû, comme une dette de sang, à toutes et tous les séropositives et séropositifs, aux malades du sida et à celles et ceux qui sont mort-e-s, face aux profits que les laboratoires se font sur nos vies, face aux traitements efficaces qui ont tardé à être développés et toujours dans l’attente d’un traitement qui nous guérira enfin et un vaccin qui protégera ceux et celles qui n’ont pas été infecté-es", explique l’association. "Notre dignité nous dicte donc de refuser cette somme".