Act Up Paris zappe l’ambassade du Brésil

13 Octobre 2017
4 375 lectures
Notez l'article : 
0
 

"Thérapies de conversion = mort". Voici le slogan martelé par une dizaine de militant-e-s d’Act Up-Paris, jeudi 5 octobre, devant l’ambassade du Brésil à Paris. Les activistes sont venus protester contre la décision d’un juge fédéral de Brasilià, dont le verdict va pouvoir permettre le retour des prétendues "thérapies de conversion" proposées par des psychologues aux homosexuels afin qu’ils "guérissent" de leur penchants, voire même lancer des recherches sur des soi-disant traitements. "Derrière ces prétentions, la réalité que cautionne cette décision de justice est violente : les thérapies de conversion rabaissent, humilient, brisent, nuisent à notre santé, alimentent les nouvelles contaminations au VIH/SIDA et tuent", explique le groupe militant dans son communiqué. Act Up-Paris rappelle également que ces méthodes alimentent l’idée que l’homosexualité reste une maladie à soigner, 27 ans après que l’Organisation mondiale de la santé a retiré l’homosexualité des maladies mentales. Pour protester contre cette énième attaque contre la communauté LGBTI, déjà extrêmement marginalisée, du Brésil, […], Act Up-Paris a choisi d’organiser un kiss in devant l’Ambassade du Brésil à Paris", explique encore l’organisation. "Solidaires", les activistes présents veulent faire savoir aux LGBT brésilien qu’ils ou elles "ne sont pas seuls".